Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a annoncé ce dimanche 6 janvier qu’Israël allait construire une nouvelle clôture de sécurité

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a annoncé ce dimanche 6 janvier qu’Israël allait construire une nouvelle clôture de sécurité le long de sa ligne de démarcation avec la Syrie. Une manière selon lui de protéger l’Etat hébreu « des incursions et du terrorisme ».

 

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Après la frontière israélo-égyptienne, c’est maintenant au tour du plateau du Golan.

Le Premier ministre israélien l’a annoncé lors du conseil des ministres hebdomadaire à Jérusalem, Israël va construire une nouvelle clôture de sécurité le long de sa ligne de démarcation avec la Syrie.

« Il s’agit de nous protéger des incursions et du terrorisme », a affirmé Benyamin Netanyahu.

« L’armée syrienne a reculé et ce sont maintenant des agents du jihad mondial qui ont pris sa place ».

Il s’agit d’une clôture identique à celle érigée le long de la frontière égyptienne, indique-t-on à la présidence du Conseil israélienne.

Quelques changements seront cependant apportés, à cause des conditions différentes sur les hauteurs du Golan.

Une dizaine de kilomètres de la nouvelle barrière ont déjà été mis en place. Il en reste environ soixante.

Les travaux devraient s’achever cette année.

La construction de cette barrière va probablement provoquer de vives réactions. Israël occupe en effet le plateau du Golan depuis la guerre des Six-Jours en 1967 et l’a annexé en 1981. Une décision qui n’a jamais été reconnue au niveau international.

RFI Article original

tags : jihad mondial – Benyamin Netanyahu – Israël – sécurité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.