Agression antisémite de Blanc-Mesnil : 4 élèves en garde à vue

0
105

L’enquête progresse.

Vendredi matin, un élève de 15 ans du lycée professionnel Aristide Briand du Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis, a été violemment agressé, dans les vestiaires, par plusieurs élèves de son établissement.

Il a “un doigt et le poignet droit fracturé” selon sa mère, qui expliquait après les faits “qu’ils lui ont masqué les yeux avec sa capuche et ont commencé à le passer à tabac.” Et dénonçait, dans le même temps, un acte antisémite.

Dans un premier temps, le parquet de Bobigny n’était pas en mesure de confirmer le mobile de cette agression.

Mardi, tout en nous précisant que “l’enquête est en cours”, il nous confiait aussi “s’orienter à présent vers une agression antisémite.” Différents témoignages confirmeraient en effet le caractère antisémite des violences.

Mercredi, le parquet nous apprend aussi que, dans le cadre de cette enquête, “quatre gardes à vue sont en cours.”

Agés de 15 ans, ces élèves du lycée professionnel Aristide Briand, interpellés ce mercredi matin, ne seraient pas connus de la justice.

Réinterrogé par Le Post sur le caractère antisémite de l’agression, le parquet de Bobigny, qui “attend de connaître les auditions de ces quatre jeunes”, nous dit, ce mercredi midi, “qu’il est a priori confirmé”.

Plus de doute, en revanche, pour le ministre de l’Education nationale Luc Chatel qui n’attend pas les auditions des jeunes gens. Dans un communiqué publié également ce mercredi midi, il “condamne avec la plus grande fermeté l’agression à caractère antisémite” et “rappelle avec force le respect et la tolérance”.

Il n’attend pas la justice, non plus, pour demander au recteur de l’académie de Créteil “un travail spécifique de prévention du racisme et de l’antisémitisme au sein de cet établissement.”

COMPLEMENT D’INFORMATION

Luc Chatel condamne l’agression antisémite d’un élève dans l’académie de Créteil

Communiqué de presse – Luc Chatel

13/10/2010

Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, porte-parole du Gouvernement, condamne avec la plus grande fermeté l’agression à caractère antisémite d’un élève survenue vendredi 8 octobre après-midi au lycée Aristide Briand du Blanc Mesnil (93).

Le ministre rappelle avec force que le respect et la tolérance sont des valeurs cardinales de la République comme de l’École. Tous les actes et toutes les paroles qui les mettent en péril sont profondément contraires au projet éducatif de la Nation.

Luc Chatel a demandé au recteur de l’académie de Créteil de mener un travail spécifique de prévention du racisme et de l’antisémitisme au sein de cet établissement.

La lutte contre l’antisémitisme, le racisme et toutes les formes de discriminations, constitue une priorité absolue pour le ministre qui a reçu, récemment, un rapport de la Direction générale de l’enseignement scolaire sur ce sujet et présentera, dans les prochains jours, une série de mesures destinées à ancrer la notion de vivre ensemble au cœur des écoles et des établissements scolaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.