Dix étudiants sont morts une désastreuse inondation en plein désert dans le Sud d’Israël

 

Un groupe de 25 étudiants a été emporté par une forte crue soudaine dans l’oued Tsafit au sud de la Mer Morte. Neuf de ceux qui ont été secourus sont morts, dans un premier temps, huit filles et un garçon – dans l’une des pires catastrophes accidentelles qu’Israël ait connues. Les jeunes qui étudiaient à l’Académie préparatoire de l’armée, avant leur service militaire, étaient en voyage, ce jeudi 26 avril, dans le désert pittoresque de Judée, au sud de la mer Morte. Ils étaient descendus du bus pour traverser l’oued profond de Nahal Tsafit, quand ils ont été emportés par une puissante crue subite causée par la pluie, la grêle et les orages inhabituels sur Israël au cours des dernières 48 heures.

Les jeunes pris au piège qui tentaient de sortir devaient lutter contre la puissante poussée d’eau, les murs glissants et les rochers qui tombaient. L’opération massive de sauvetage a représenté une course contre la montre, au milieu de l’averse continue pour se battre contre l’obscurité qui tombe rapidement. jusque- là, sauf un des jeunes disparus, une fille, tous avaient été sauvés. On craignait pour sa survie, alors que les recherches continuaient. Son corps inanimé a malheureusement été retrouvé, vendredi matin.

Dès l’alerte, toutes les forces de recherche et de sauvetage de Dimona, Beersheba, Yerucham et Beit Shemesh, leurs services d’incendie, ont rapidement convergé sur les lieux de la catastrophe : les unités d’élite 669 et leurs hélicoptères de recherche et de sauvetage de Tsahal, trois Yasurs et un Apache ; le Magen David Adom et les ambulanciers paramédicaux, les unités de soins intensifs, les scouts bénévoles et les plongeurs. La police a supervisé l’opération de sauvetage et de recherche.

L’éruption de désastres provoquée par les violentes tempêtes printanières, après un hiver sec, a commencé mercredi, lorsque deux jeunes et un berger bédouin ont été emportés dans des inondations soudaines. Les routes inondées ont perturbé le trafic routier et aérien à travers le pays. Les conditions météorologiques turbulentes continuent de menacer de nouvelles inondations les zones basses. Les météorologues avaient, à maintes reprises, mis en garde contre les excursions dans les régions désertiques du sud d’Israël, où des inondations subites et soudaines peuvent s’abattre rapidement, en particulier autour de la mer Morte.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.