Les défenses aériennes syriennes activées lors d’une deuxième vague d’attaque en quelques heures

L'IAF attaque des cibles syriennes et iraniennes en Syrie, 20 novembre 2019 (crédit photo: YEDIOT M'HASHETACH (TELEGRAM))
L’IAF attaque des cibles syriennes et iraniennes en Syrie, 20 novembre 2019
(crédit photo: YEDIOT M’HASHETACH (TELEGRAM)
La défense aérienne syrienne a répondu mardi soir à une attaque près de Hama, dans le centre-ouest de la Syrie, quelques heures seulement après que de présumées frappes aériennes israéliennes auraient ciblé des sites dans le sud et l’est de la Syrie, selon l’agence de presse d’Etat syrienne SANA. Il faudra donc évaluer cette seconde vague de la nuit.

Sept tués et au moins quatre blessés lors de frappes aériennes israéliennes présumées en Syrie

L’incident est irrégulier car il n’est pas clair de savoir quels sont les sites sensibles dans la région de Suwayda (zone druze insoumise à Assad), où il y a eu de récentes manifestations, ou à Kobajjep sur la route entre Deir Ezzor et Palmyre.

Un avion de chasse F-35 de l'armée de l'air israélienne vole au cours d'une démonstration aérienne lors d'une cérémonie de remise des diplômes aux pilotes de l'armée de l'air israélienne (crédit photo: REUTERS / AMIR COHEN)
Un chasseur F-35 de l’armée de l’air israélienne vole au cours d’une démonstration aérienne lors d’une cérémonie de remise des diplômes pour les pilotes de l’armée de l’air israélienne (crédit photo: REUTERS / AMIR COHEN)

Mardi soir, sept soldats syriens et miliciens iraniens ont été tués et plusieurs autres blessés lors de supposées frappes aériennes israéliennes dans le sud et l’est de la Syrie.

Alors que les médias d’État syriens n’ont pas encore accusé Israël d’être à l’origine des frappes aériennes, l’opposition et les rapports étrangers ont affirmé qu’Israël avait mené les frappes.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (SOHR), cinq miliciens iraniens ont été tués et plusieurs autres blessés lors d’une frappe aérienne sur un site appartenant à une milice iranienne dans la région de Deir Ezzor.

Au moins deux soldats des forces aériennes syriennes ont été tués et plusieurs autres blessés lors d’une frappe contre un centre de communications et un radar à Tel el-Sahn près d’As-Suwayda. Des dégâts considérables ont été causés au site et un incendie s’est déclaré dans la région, selon SOHR.

Une source militaire a déclaré à l’agence de presse d’Etat syrienne SANA que des avions hostiles venaient de l’est et du nord-est de Palmyre et ont tiré plusieurs missiles vers des positions militaires syriennes à Kobajjep dans la région de Deir Ezzor dans l’est de la Syrie et près d’As-Suwayda dans le sud de la Syrie. Lors de la frappe d’As-Suwayda, deux soldats ont été tués et quatre autres blessés, selon la source militaire.

Palmyre est située dans le gouvernorat de Homs, dans le centre de la Syrie.

L’incident est irrégulier car il n’est pas clairde savoir  quels sont les sites sensibles dans la région de Suwayda, où il y a eu de récentes manifestations, ou à Kobajjep sur la route entre Deir Ezzor et Palmyre.

Un chargement d’armes iranien est arrivé mardi matin dans la région d’As-Suwayda, selon Al-Arabiya.
Les cibles appartenant aux forces iraniennes et aux milices soutenues par l’Iran sont souvent frappées lors de raids aériens menés par des avions non identifiés dans la région de Deir Ezzor.
La dernière frappe aérienne attribuée à Israël en Syrie a eu lieu début juin, quand au moins neuf personnes ont été tuées dans de supposées frappes aériennes israéliennes visant des usines de défense syriennes près de la ville de Masyaf, dans le nord-ouest de la Syrie, selon des informations syriennes.

Les défenses aériennes syriennes ont affirmé avoir tenté d’empêcher les drones de circuler dans la nuit du 22 juin, il est donc clair que la Syrie est en état d’alerte et suit les tensions dans la région. Damas souffre profondément des nouvelles sanctions américaines et il y a eu des protestations et de nombreux problèmes dans le pays divisé. Par exemple, une frappe de drone turc a également été signalée près de Kobané le 23 juin. Il y a également des tensions à Idlib et avec les États-Unis qui ont une base à Tanf près de la frontière jordanienne. La zone où les défenses aériennes ont déclaré qu’il y avait une activité est connue sous le nom de Tel al-Sahn, parfois connue sous le nom de «colline de l’antenne radar» et elle a été frappée par des raids aériens le 10 mai 2018.

La région de Suwayda est peuplée de Druzes mais la région de Tel al-Sahn est dans la campagne et fait face à une zone désertique où il y a parfois des rumeurs d’activité de l’Etat islamique.Au-delà, se trouve la zone d’exclusion autour de Tanf et également le camp de réfugiés syriens près de la frontière. Il s’agit d’une zone sensible et le régime syrien s’oppose à la présence américaine à Tanf. Tanf est une base d’avant-poste désertique isolée. Récemment, des soldats américains ont entraînés des miliciens pro-américains à abattre de petits drones. Ils y forment également des forces rebelles syriennes.
La route de Deir Ezzor à Palmyre est stratégique et mène à la base T-4 qui a souvent été touchée par des frappes aériennes. L’Iran a envoyé des milices chiites dans cette zone sensible autour de Deir Ezzor. Il y a eu plusieurs incidents dans cette région et des allégations selon lesquelles des volontaires chiites afghans et pakistanais pour les CGR résident dans des villages d’ici. Ils ont menacé Israël et ils font partie de «l’axe de résistance» de l’Iran. La Coalition dirigée par les États-Unis se trouve de l’autre côté de la rivière depuis Deir Ezzor. En février 2018, des mercenaires russes pro-régime attaquent les forces des FDS soutenues par les États-Unis à travers l’Euphrate.
Jason Brodsky, directeur des politiques à United Against a Nuclear Iran, a noté sur les réseaux sociaux que l’activation de la défense aérienne près de Deir Ezzor survient quelques jours « après que des frappes de drones ont tué 12 combattants afghans et irakiens soutenus par l’Iran à Deir Ezzor ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.