En avril, ne te découvre pas d’un file…

Les documents secrets de l’Etat Syrien viennent de faire l’objet de fuites importantes. 

274.000 dossiers secrets ont « fuité », le 6 avril2016, qui contenaient les informations confidentielles de 55 sites internet nationaux et privés.

UzwxkTNu
twitter.com/CyberJusticeT

Selon infosecurity-magazine, L’Equipe de la Cyber Justice Teamrevendique sa responsibilité pour un énorme piratage des réseaux internet du gouvernement syrien aved pour résultat brut une fuite équivalente à 43GB de données.

Ce piratage ou Hacking s’est déroulé le 6 avril. Au total, 274.000 dossiers provenant de 55 domaines internet appartenant au gouvernement ou à des proches- dont la moitié appartenait au régime d’Assad. L’équipe de la Cyber Justice Team, qui porte un nom que Stan Lee (créateur de SpideMan et DeadPool) apprécierait certainement, est un groupe de militants qui proteste contre le régime d’Assad, autant que contre Daesh, en les accusant d’opprimer le peuple syrien.

L’entreprise Risk Based Security (RBS) a souligné que ces données vidées de leurs sites d’origine ont été diffusées en ligne publiquement sur Pastebin (Un pastebin, connu également sous le nom de nopaste, est une application web qui permet aux utilisateurs de mettre en ligne des morceaux de textes, habituellement des extraits de code source, pour un affichage public) et qu’ils contiennent des mots de passe de serveur, ainsi que des permissions d’hébregement MySQL et des mots de passe d’administrateurs. Il apparait comprendre un certain nombre de failles préalablement esxploitées ainsi que des nouvelles. 

Nous espérons, bien sûr, que ces documents ont depuis fait leur chemin vers les services de sécurité et de renseignements israéliens (dont la fameuse Unité 8200).

Ami Rojkes Dombe | 13/04/2016

israeldefense.co.il

Adaptation : Marc Brzustowski.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.