Ethiopian Jews gather at a makeshift synagogue in Gondar, Ethiopia, to see if they have been given a date to move to Israel on November 19, 2012. There are about 2,000 Jews in Ethiopia, after about 35,000 were airlifted out of the country in the 1980s and 1990s. The remaining 2000 are hoping to move to Israel in the next year and a half. Ethiopia’s Jews, called the Falash Mura, practice a unique strain of Judaism rooted in Christianity. AFP PHOTO/JENNY VAUGHAN (Photo credit should read JENNY VAUGHAN/AFP via Getty Images)

Les Juifs éthiopiens se rassemblent dans une synagogue de fortune à Gondar pour voir s’ils ont reçu une date pour s’installer en Israël. (Jenny Vaughan / AFP via Getty Images)

Israël donne son feu vert pour l’immigration de 2 000 Éthiopiens au titre du regroupement familial

La communauté juive éthiopienne du pays compte aujourd’hui 152 000 personnes, dont plus de 65 000 nées en Israël.

franceinfo Mis à jour le 20/10/2020 | 16:22 publié le 19/10/2020 | 15:09

Le gouvernement israélien va autoriser l’immigration de 2 000 Éthiopiens de la communauté des Falashmoras au titre du regroupement familial, une communauté de juifs d’Ethiopie convertis de force au christianisme au XIXe siècle.

En tant que convertis, ils ne bénéficient pas de la Loi du retour qui permet à tout juif de la diaspora d’immigrer en Israël et d’en devenir citoyen, mais d’une dérogation au nom du regroupement familial, car plusieurs milliers de Falashmoras vivent aujourd’hui en Israël.

Le gouvernement israélien a stoppé toute immigration en provenance d’Ethiopie depuis 2013, mais a établi en 2015 une liste de 9 000 noms au titre du regroupement familial.

Nous allons faire venir ces 2 000 personnes de notre peuple, nos frères et sœurs d’Ethiopie et nous ferons ce qu’il faut pour amener les autres

Benyamin Netanyahou, Premier ministre Israélien dans un communiqué relayé par l’AFP

La ministre de l’Intégration Pnina Tamano-Shata, elle-même venue d’Ethiopie, s’est félicitée du « vote unanime du gouvernement de faire venir en Israël 2 000 personnes qui attendent en Ethiopie de retrouver leurs proches ici. »

Une lente intégration

Ces dernières années, les Ethiopiens installés en Israël ont organisé une série de manifestations pour dénoncer les discriminations auxquelles ils disent être confrontés et pour exiger que des membres des familles restés en Ethiopie puissent les rejoindre.

Mais certaines associations d’aide aux juifs éthiopiens, ainsi que des dirigeants de la communauté locale, s’opposent eux à cette immigration, arguant que l’Etat d’Israël affronte suffisamment de difficultés pour l’intégration de cette communauté et que ceux restés en Ethiopie ne sont pas juifs.

Certains Ethiopiens chrétiens tentent en effet de se faire passer pour des Falashmoras dans le but de quitter l’Ethiopie.

Quelque 80 000 juifs éthiopiens ont immigré en Israël à la faveur de deux ponts aériens organisés en 1984 et en 1991.

La communauté juive éthiopienne du pays compte aujourd’hui plus de 152 000 personnes, dont plus de 65 000 nées en Israël.

La plupart d’entre elles descendent de communautés restées coupées du monde juif pendant des siècles, que les autorités religieuses d’Israël ont tardivement reconnues.

Descendants du roi Salomon

Les juifs éthiopiens se considèrent comme des descendants du fils du roi Salomon et de la reine de Saba. Le récit fondateur de la royauté éthiopienne, le Kebra Naast (ou Gloire des rois), qui remonte au XIVe siècle, relate la conversion au judaïsme de la reine de Saba qui, de retour dans son pays, donna naissance à Ménélik Ier, fils du roi Salomon et fondateur de la lignée royale éthiopienne, dont l’éducation fut assurée par des rabbins dépêchés par son père.

Le judaïsme fut instauré comme religion de la famille royale et de l’aristocratie d’Ethiopie jusqu’à leur conversion au christianisme au début de l’ère chrétienne. Il n’aurait persisté par la suite que dans certaines régions du pays, dont les Falashas sont les derniers représentants.

Des Israéliennes de la communauté juive éthiopienne prient pendant la fête de Sigd marquant le désir de \"retourner à Jérusalem\". Mont du Temple, Jérusalem, le 27 novembre 2019. 

Des Israéliennes de la communauté juive éthiopienne prient pendant la fête de Sigd marquant le désir de \ »retourner à Jérusalem\ ». Mont du Temple, Jérusalem, le 27 novembre 2019. Des Israéliennes de la communauté juive éthiopienne prient pendant la fête de Sigd marquant le désir de « retourner à Jérusalem ». Mont du Temple, Jérusalem, le 27 novembre 2019. (GALI TIBBON / AFP)

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/societe-africaine/israel-donne-son-feu-vert-pour-l-immigration-de-2000-ethiopiens-au-titre-du-regroupement-familial_4146925.html

Malgré la pandémie des immigrants d’Ethiopie arrivent en Israël 

JERUSALEM ( JTA ) – Quelque 34 immigrants d’Éthiopie sont arrivés en Israël, portant à 269 le total des Éthiopiens à faire leur aliya depuis le début de la pandémie de coronavirus.

Les nouveaux olim qui sont arrivés tôt jeudi matin ont été immédiatement placés en isolement pour empêcher la propagation du COVID-19, a rapporté Haaretz .

Ils font partie des 400 Éthiopiens qui revendiquent l’héritage juif et qui ont été approuvés pour l’immigration trois semaines avant les élections israéliennes du 2 mars.

Quarante-trois  immigrants éthiopiens sont arrivés moins d’une semaine avant les élections. Le reste des arrivées a été mis en attente en raison de la crise des coronavirus.

Pendant ce temps, 73 immigrés éthiopiens sont arrivés sur un vol fin mars. Et un autre groupe de 119 personnes est arrivé à la mi-mai.

Les immigrants potentiels font partie de la communauté Falash Mura, qui revendique des liens avec des descendants de juifs qui se sont convertis au christianisme il y a des générations sous la contrainte mais qui cherchent maintenant un retour au judaïsme. Quelque 8 000 Falasha Mura en Éthiopie attendent l’autorisation d’immigrer en Israël, dont la plupart ont des membres de leur famille en Israël.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.