Israël et l’Allemagne ont entamé des discussions préliminaires concernant une future expansion potentielle de la flotte de sous-marin à capacité nucléaire de l’Etat juif, a rapporté Israël Défense  vendredi.

Dans la situation actuelle, la marine israélienne devrait recevoir son sixième sous-marin Dolphin fabriqué en Allemagne en 2018. Le rapport israélien de la Défense a dit que la marine devrait retirer de la navigation l’un de ses trois sous-marins plus les plus vieux, ce qui réduirait sa la flotte sous marine à cinq. Si les négociations naissantes avec l’Allemagne portent leurs fruits, cependant, ce nombre sera amené à croître dans les années à venir.

Le rapport qualifie les sous-marins israéliens de « système d’armes stratégiques primaire » du pays et a rappelé qu’ils offrent une capacité nucléaire de seconde frappe à Israël.

Selon le rapport israélien de la Défense, l’intérêt d’Israël dans l’acquisition de sous-marins supplémentaires pourrait au moins partiellement provenir de « la course aux armements » qui a commencé dans la région du golfe Persique dans le sillage de l’accord nucléaire signé l’an dernier par l’Iran et six puissances mondiales.

Le plus récent sous-marin d’Israël – l’INS Rahav – est arrivé à Haïfa en Janvier après un voyage en mer depuis la ville allemande de Kiel au du nord du pays, où il a été construit au chantier naval Howaldtswerke-Deutsche Werft AG.

Barney Breen-Portnoy

Algemeiner

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.