« J’ai été élevée au Maroc » : Ruth Elkrief s’explique après les attaques de Jean-Luc Mélenchon

Lundi 4 décembre 2023, au lendemain des attaques de Jean-Luc Mélenchon, Ruth Elkrief prend la parole. Devant les caméras de LCI, la journaliste revient sur la séquence ayant entraîné une polémique et s’explique sur les mots choisis, évoquant au passage sa vie passée au Maroc.

« Ruth Elkrief. Manipulatrice. Si on n’injurie pas les musulmans, cette fanatique s’indigne. Quelle honte ! Bravo @mbompard pour la réplique. Elkrief réduit toute la vie politique à son mépris des musulmans. » C’est le message écrit par Jean-Luc Mélenchon sur X, anciennement Twitter, après l’échange tendu entre la journaliste et le député LFI Manuel Bompard à l’antenne de LCI dimanche 3 décembre 2023.

Des attaques virulentes qui ont fait réagir bon nombre d’internautes, de professionnels mais aussi de médias tels que BFMTV ou le groupe TF1 qui ont apporté leur soutien à Ruth Elkrief. Le lendemain, toujours à l’antenne de LCI, elle qui avait gardé le silence s’exprime enfin.

Ruth Elkrief évoque « le devoir de poser des questions difficiles »

« Je n’ai pas souhaité cette polémique et je la regrette mais elle s’est imposée à moi », commence Ruth Elkrief. Et de remercier sincèrement tous ceux qui lui ont témoigné leur soutien, qu’ils soient « de toutes les familles politiques » et « de toutes lignes éditoriales ». Et de poursuivre : « Ce qui est en jeu, ça nous concerne tous. Il s’agit de défendre la liberté des journalistes de poser des questions qui déplaisent. J’ai toujours conçu ce métier dans l’écoute et le respect de l’autre mais, en même temps, j’ai toujours pensé que c’était mon devoir de poser les questions difficiles, sensibles, à tous, sans exclusive. Personne n’en a assez conscience mais nous avons la chance en France de faire vivre un débat riche et libre. Et c’est cela que nous défendons tous ensemble : le droit de poser des questions avec l’espace donné à la réponse, totalement librement et dans le respect, de façon équitable, avec un rapport d’homme politique à journaliste dans un cadre démocratique et respectueux. »

Face aux attaques de Jean-Luc Mélenchon, Ruth Elkrief rappelle avoir « été élevée au Maroc »
Celle qui s’était moquée en direct de Manuel Valls ne s’est pas arrêtée là. En effet, elle a souhaité évoquer son parcours personnel afin de répondre à Jean-Luc Mélenchon qui l’accusait de taper sur les musulmans. « J’ai été élevée au Maroc, dans la connaissance et dans l’affection intime pour les traditions culturelles et cultuelles juives, musulmanes et chrétiennes, a-t-elle raconté. Et c’est justement pour cela que je crois que seule la république laïque, même si elle est maltraitée, contestée, nous permet de vivre dans la concorde. Il y a une condition : se définir par sa citoyenneté et non par sa religion ou ses origines et ne pas y être renvoyé par les autres (…). Je l’applique à moi-même cette condition et à tous mes concitoyens, quels qu’ils soient et que je respecte profondément. »

Alors que tous s’étaient exprimés sur le sujet sauf elle, voilà qui est chose faite ! Rappelons que Ruth Elkrief a également été placée sous protection policière depuis la polémique.

JForum.fr avec www.purepeople.com 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Madredios

Le petit J’enkul’l’méchankon n’arrêtera pas de nous étonner.

Damran

Guy Beart l’avait annoncé depuis belle lurette :
Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté.
Nous ne pouvons que soutenir Ruth Elkrief face à la haine déchaînée à chacune de ses interventions par MéRONCHON le malade mental….

Filouthai

La « République française » a produit ´ dans son histoire, de belles merdes ! Mélenchon le soutien inconditionnel des tueurs mahométans est la plus puante.