USA: le parti démocrate en voie de “corbynisation..”?

5
831

Ilhan Omar, parlementaire démocrate à la Chambre des représentants, le 7 février 2019 à Washington.REUTERSJonathan-Ernst

Pierre Saba – USA : anti sémitisme au parti démocrate

Le parti démocrate américain (PD) change. Il comprend désormais des antisémites notoires.

C’est ainsi, par exemple, puisqu’elle n’est pas la seule, de la représentante (députée) démocrate américaine Ilhan Omar.

Celle-ci s’est crue autorisée à s’en prendre publiquement aux citoyens américains de confession juive.

En bonne antisémite, elle accole aux Juifs tous les préjugés qui ont fait tant de mal (les Juifs et l’Argent, les Juifs et la Puissance, etc).

Elle confirme la banalité des préjugés antisémites, notamment une « double allégeance » des Juifs américains aux Etats-Unis d’Amérique (USA) et à Israël.

Ces propos sont stupides, antisémites, et dépassés.

Propos stupides, au moins pour deux raisons. La première : la « double allégeance » concerne Omar elle-même!

La seconde : les citoyens dans le monde attachés viscéralement à deux ou plusieurs Etats sont désormais légion.

Propos antisémites, puisque cette « double allégeance » ne prend pas en compte le patriotisme exemplaire des Juifs américains.

Cet attachement pluridimensionnel est considéré aux USA comme exemplaire et cité en exemple. Par ailleurs, la « double allégeance » est un poncif antisémite éculé qui réapparaît régulièrement dans la sémantique de la haine contre les Juifs.

Omar pense ainsi astreindre les Américains juifs à justifier de leur patriotisme.

Propos dépassés comme l’est cette représentante, puisque le monde évolue vers des sociétés mouvantes, dites « nomades » par les sociologues.

Ce, tant sur le plan des professions, sur celui de l’habitat, etc. Le caractère figé, ségrégationniste, antisémite des propos d’Omar en constituent l’exact contraire.

Les aboiements publics de cette antisémite déshonorent le mandat qu’elle a reçu du peuple américain, violent le statut de la chambre des représentants, la loi fondamentale américaine (constitution), la loi et l’ensemble des règlements américains et internationaux prohibant la haine en général et la haine antisémite qui a ravagé l’Humanité depuis tant d’années en particulier.

En adoptant la dialectique antisémite, Omar tourne le dos aux valeurs suprêmes du pays et du peuple qu’elle est censée représenter pour se rapprocher des dictatures et autres théocraties djihadistes.

Enfin, elle salit les indemnités parlementaires qu’elle ne manque pas de percevoir en toute impunité.

Les tergiversations au sein du parti démocrate (PD)-majoritaire à la chambre des représentants- n’honorent pas ce mouvement.

Elles n’ont pour l’instant pas permis d’exclure Omar, de la réprimander ni de s’en désolidariser.

Si le silence démocrate devait persister, il s’agirait d’une inquiétude politique et institutionnelle par un précédent antisémite tels qui sont désormais avérés en Europe.

Les réactions extérieures au PD sont nombreuses et importantes. Parmi elles, celle du président des USA. Donald Trump a réagi entr’autres, par un tweet aux déjections d’ Omar et consorts.

Il y évoque précisément l’ensemble des principes moraux et légaux, universels et américains, qui prohibent telles diffusions de haine antisémite.

Les arguments politiques de préparation électorale concerne tous les courants américains. Ils ne sauraient réaliser une quelconque excuse à l’abandon circonstancié des principes constitutifs des USA.

Il ne serait pas vain, compte tenu de l’évolution de l’antisémitisme aux USA (attentats, etc), de procéder à des enquêtes judiciaires sur les individus qui osent s’exprimer comme le fait Omar.

Pierre Saba
19 juillet 2019

tribunejuive.fr

5 COMMENTS

  1. Ces islamo-démocrates qui sont payés par les contribuables américains et qui vomissent les USA.
    On se croirait en Françarabia.
    Aujourd’hui, elles sont 4, et demain ils/elles seront 8 ou 9 et dans 4 à 5 élections ils/elles seront 40.
    Les USA deviendront-elles une Américarabia ou USArabia à leur tour ?

  2. On ne sait plus quoi penser !!! L’ Amérique était le dernier rempart à la vraie démocratie et elle est en train de perdre son âme , atteinte par la ” Mahometie ” !!! Cela ressemble fort à la fin des temps !

  3. En perdant l’élection d’Hillary, les Démocrates ont aussi perdu la raison.
    Ainsî, dans la rage de leur défaite, ces mauvais perdants ont inventé toutes sortes de saloperies pour faire tomber Trump, alors que si la justice américaine faisait correctement son travail, Obama aurait dû être convoqué au tribunal en compagnie de ses complices.
    Jacques Derogy avait écrit en 1967, “la gauche contre Israel” dont les faits sont toujours d’actualité, avec en plus, une internationalisation de l’antisemitisme déguisé en anti sionisme.
    Les malades mentaux qui hantent la gauche détruisent en fait la démocratie et favorisent l’essor de ce que ces irresponsables pathologiques appellent “le populisme” dont ils font la promotion.
    Au delà de ces dérives hallucinantes, que restera-t-il après ces destructions massives de la vraie démocratie, du débat republicain, et surtout du respect de l’adversaire politique ?
    En attendant, le gang des quatre fait un boulot extraordinaire pour la réélection deTrump.
    Espérons que les Américains Juifs se ressaisissent et ouvrent les yeux et qu’ils votent pour le plus grand ami d’Israel et qui défend des valeurs proches des nôtres….

  4. Pourquoi Nancy Pelosi ne condamne-t-elle pas les propos de cette salope.
    Est-ce que le Congrès est gangrené jusqu’à la moelle?
    PATHETIQUE
    ROSA

  5. On peut dire qu’avec les deux mandats d’Obama l’antisémitisme a beaucoup progressé et a ouvert une immense brèche où toutes sortes de fanatiques et même de criminels s’engouffrent sans discontinuer. Il suffit de voir ces représentantes au Congés pleines de haine et qui passent leur temps à diffuser l’insulte et la réprimande au sein d’un temple de la démocratie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.