UNESCO: c’est une insulte faite à la culture judéo-chrétienne

20
605
FRANCE-POLITICS-GOVERNMENT-ISLAM-TERRORISM

Mme Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO a payé – à juste titre – du rejet de sa candidature au secrétariat général de l’ONU la bêtise de l’Organisation qu’elle dirige concrétisée par l’adoption d’une des Résolutions les plus ridicules et infamantes qui ait jamais été rédigée et adoptée dans le cadre des Nations Unies. La Résolution approuvée à Paris le 13 octobre 2016 par l’Assemblée générale, dont les auteurs ne cessent de remercier Mme Bokova pour son action, est en effet une de ces pantalonnades auxquelles les Nations Unies nous ont hélas habitués.

De quoi s’agit-il ? Rien moins que de nier le lien historique et culturel entre le peuple juif et Jérusalem, et ce, dans un double objectif à peine caché : alimenter les conflits mondiaux fondés sur la religion en contribuant à la victimisation de l’Islam, et diviser les Européens sur le sujet brûlant des conflits du Moyen-Orient. Succès total. Les jeunes et moins jeunes en voie de radicalisation vont y voir la confirmation du bien-fondé de leur cause vengeresse. Les Etats membres de l’Union européenne sont encore plus divisés : l’Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, par exemple se sont opposés au texte, tandis que la France s’est bornée à s’abstenir suivant la formule célèbre : courage, fuyons !

Les lecteurs de l’Evangile ou tout simplement des livres d’histoire seront heureux d’apprendre que Jésus était palestinien et que le Temple de Jérusalem, le Tombeau de Rachel ou encore le Caveau des Patriarches sont des monuments musulmans dont les noms au demeurant sont totalement inconnus du public.

Mais ce qui me chagrine surtout, c’est l’attitude de mon pays. J’ai présidé pendant des années (1991/1998) le Comité de Bioéthique de l’UNESCO à la tête duquel m’avait désignée Frédérico Mayor, un directeur général de l’Organisation auquel il faut rendre hommage pour sa hauteur de vue et sa vision politique et culturel d’un monde multiple, mais tolérant et pacifique. A l’époque, la France avait de la tenue et était capable d’insuffler des programmes tels que celui sur la bioéthique, sur la société numérique ou encore sur l’Education qui avaient une vraie valeur ajoutée. Que faisons-nous aujourd’hui à l’UNESCO, pourtant la seule institution spécialisée des Nations Unies implantée en France ? Je défie quiconque de le savoir en dehors du cercle fermé des quelques diplomates français qui suivent les travaux de l’UNESCO.

Afficher l'image d'origine

Si l’on reparle de la France à l’UNESCO, c’est malheureusement à l’occasion de cette Résolution, et parce que le Président de la République et son gouvernement n’ont pas tenu leurs engagements. En avril 2016, après le tollé suscité par l’adoption par la France d’une Résolution identique à celle approuvée le 13 octobre, le Président de la République avait publié une lettre soulignant que « rien dans le vote de la France ne doit être interprété comme une remise en cause de la présence de l’histoire juive à Jérusalem » ajoutant  « s’il y a une incompréhension du fait de certaines formulations dans cette résolution, je le regrette car la position de la France sur la question de Jérusalem est claire et ne varie pas : c’est la défense de la liberté d’accès et de culte à Jérusalem, ville fondamentale pour les trois grandes religions monothéistes ». Dans le même sens, dans une réponse à une question écrite parlementaire, le ministre des Affaires étrangères avait indiqué que «  la prochaine résolution qui serait discutée lors du conseil exécutif de l’UNESCO au mois de novembre fera l’objet d’une attention particulière. La France n’apportera pas son vote à un texte qui s’écarterait des principes » rappelés par le chef de l’Etat… Apparemment, la position de la France n’est plus aussi claire qu’elle ne devait l’être suivant les déclarations officielles. Les regrets se sont envolés, les échéances électorales approchent. Pauvre France.

Ancienne Ministre des Affaires européennes, Noëlle Lenoir aujourd’hui avocate associée, poursuit son engagement au service d’une Europe forte et intégrée apte à affronter la compétition internationale tout en offrant un modèle solidaire unique au monde. Elle œuvre pour que la France, dont c’est la vocation historique, reste l’un des puissants moteurs de la construction européenne initiée sur les bases de la réconciliation franco-allemande.

20 COMMENTS

  1. Avec tous les massacres dans tous ces pays musulans, j’ai honte pour tous ces pays qui s’en prennent à Israêl, un pays de 3 millions d’habitants, il est vrai que ce petit pays est seulement petit par son nombre mais si grand par la qualité de tout ce qu’il produit:
    Prix nobels…recherche médicale , multimedia a la pointe de l’inovation et combien d’autres domaines ou Israêl est teader.
    C’est un peuple courrageux , en 70 ans il ont fait d’un coin desertique un pays moderne et novateur et tout ça , entouré d’ennemis , qui eux sont encore à l’age de pierre pour certains.

  2. L’UNESCO est toujours égal à lui même. Depuis quelques années, ils tapent sur Israël. L’ONU pareil. A croire, que Israël est devenu le bouc émissaire des nations. Maintenant, l’Europe va comprendre sa douleur, car en se couchant et en pactisant avec la Bête, elle va finir par se faire dévorer toute crue. Elle qui croyait que cela la sauverait !!! Que nenni !!!! Quand on a pas de couilles, on en a vraiment pas !!! Et on meurt sans. Les riches, les pauvres, tous dans le même bateau pour se faire occire le cou… Qui dit mieux ? L’Europe a tiré le gros lot, et elle fait la fière… elle qui va subir les affres du terrorisme et de la guerre civile…

  3. Comme toutes les résolutions de l’ONU, et autres filiales UNESCO etc, je vous conseille celle-ci en suppositoire. Cela passe vite, on n’en sent pas le goût et c’est une destination toute indiquée.

  4. Bla bla bla de Mme Bokova avec son language de bois pour plaire a cette avalanche d’islamistes qui ont pris possession de L’Unescon. Quand un organisme manque de credibilite et reecrit frauduleusement l’histoire, il est imperatif de le dissoudre.

  5. Seules la crasse ,les mensonges et l’ignorance
    semblent être le fondement de l’UNESCO ainsi que la pudibonderie des pays qui ont voté pour la Motion et ceux qui se sont abstenus.
    C’est l’écœurerement total!

  6. L unesco qui demande aussi À ISRAEL D arrêter les fouilles archéologiques sur Jerusalem.. chaque découverte qui légitime du peuple juif à travers les siècles est passée sous silence .. pas de
    Problème avec les amis arabes de la France .. et ses concitoyens .. on se rappelle tous de la leçon reçu par Hollande lors du dernier conflits avec Gaza qui avait eu le malheur de dire que les Israéliens avaient de le droits de se défendre .. et qui avait mis Paris à feu et à sang .. quel courage ..quel idiotie quelle honte … au fond si les arabes pouvaient gagner une seule des guerres et jeter tous les juifs À la mer Ca soulagerait nos dirigeants .., Golda Meir avait raison.. gardez vos condoléances nous préférons vivre avec vos condanations ..

  7. Aujourd’hui l’UNESCO pourrait voter que la terre est plate, et que l’eau ne mouille pas. Et si de telles résolutions sont déposées, la France, vassale du Qatar et autres pays arabes, votera comme on lui dira de voter. Ce n’est pas Ayrault, l’idiot utile des affaires étrangères, qui s’y opposera, car les élections arrivent et le PS a besoin du vote des musulmans de France. Et tant pis pour la vérité historique ou scientifique, l’essentiel est d’assurer une transition en douceur vers la république islamique française.
    Car cette republique se profile bien à l’horizon. Une Marianne voilée attend ce pays.
    Merci Hollande et Valls, grands destructeurs de cette France qu’on ne verra plus.

  8. L’islam qui à l’opposé des autres religions non juives, n’a pas respecté le mont du temple en y construisant une mosquée en l’an 707, prés de 50 ans après la mort de Mohamed qui n’a jamais mis les pieds à Jérusalem. Cette mosquée avait été délaissée Jusque dans les années 1950. A partir des années 1967 les arabes ont commencé leur rouerie en disant que Jérusalem est la ville sainte des 3 religions monothéistes afin de donner l’impression que cette seule mosquée représentait la sainteté de leur religion politique et de guerre.

    • Merci pour votre réponse éclairée et tellement juste .il faudrait la faire passer sur Facebook .ils y a tellement d’abrutis ignorants qui prennent fait et cause pour tout ce qui pourrait nuire a Israêl et a son peuple.
      N’en déplaise a tous ceux qui aimeraient voir Israêl disparaitre. Il faut qu’il se rendent à l’évidence Israêl vivra et sera toujours la terre du peuple Juif.chaque centimétre de cette terre est un testament pour ce peuple, il suffit de creuser pour y trouver leur histoire.
      Alors , l’Uneco peut voter ce qu’elle veut, JERUSALEM EST ET RESTERA LA CAPITALE D’ISRAEL.

  9. Les Philistin étaient les peuples de ma mer qui ont attaqué la coteNord EST de l’Egypte et Israelpendant des siècles( épisodes de la bible: David et Goliath Samson et Dalila)
    Leur capitale était Gaza
    Lorsque TITUS a détuit Israel et son Temple de Jerusalmen et a réduit tous les juifs en esclavage, il a décrété que comme dernière humiliation a ce peuple, il nommerait cette région du nom de leurs ennemis ancestraux :Philstin (Palestine)

  10. Il est certain que le niveau intelectuel des dirigeants du monde actuel est catastrophique, c’est une des causes de ce type de résolution un Hollande une Bukova, un Obama ou d’autres ne sont que des acteurs de seies TV.Notre monde est dirigé par des BOFS .

  11. Très beau texte, Madame Lenoir, mais rassurez-vous….en Israël on s’asseoit sur ce genre de résolutions iniques…quant à ce que pense le gouvernement français sur le sujet…on s’en inquiète très modérément, vu qu’il ne sait pas lui-même ce qu’il pense de n’importe quel autre sujet d’ailleurs.
    Malheureusement, il manque à Israël un homme qui a le sens de la répartie cinglante ! Un Poutine aurait su remettre à leur place ces rigolos qui s’agitent tant qu’ils ne risquent rien.

    • Les Israéliens s’en tapent d’elle et de ses collègues du gouvernement.
      Que celui-ci s’occupe plutôt de la France et des Français:Israël: 4 points de croissance et la France ….0.Mais non on préfère s’occuper des syriens et ne rien faire pour Calais

  12. Jérusalem est la capitale toute d’Israël. Alors que le Roi Pétrole veuille imposer ses lois d’une façon aussi grotesque et avouons le, d’une manière aussi forte en adoptant le terme “Palestine”. Ainsi dans la tête de nos jeunes et des plus vieux, ignorants ou pas, La Palestine est forcément occupée par son vrai propriétaire, Israël” (quel paradoxe) mais ils font semblant de ne pas comprendre. Nous n’allons pas leur rappeler l’histoire, cela devient inutile ici. C’est aux dirigeants d’Israël de taper du poing et d’énoncer une bonne fois pour toutes l’historique de ce coin de la Terre, Israël, que tous les Juifs exilés, estiment être la Terre de leurs ancêtres , et dont ils sont originaires. Les Juifs exilés n’ont jamais voulu de Terre ailleurs qu’en Israël et c’est leur seul Pays, après 2000 ans de persécutions et de tueries à l’extérieur d’Israël!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! D’ailleurs, Shimon Pérez z”l avait contré Boutros Galli, à l’émission d’Ardisson, d’une façon gentille tout simplement, sur cette histoire du terme “Palestine” et avait rappelé que la population en Palestine est Arabe et non Palestinienne….. Un homme de gauche pourtant. Superbe Grand Monsieur. On en voudrait un autre mais cette fois-ci, plus question de donner des Terres malgré les pressions. Cela suffit car contrairement à ce qui est dit, c’est cette population Arabe qui cherche à spolier Israël petit à petit!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  13. “” Palestinien “” mot volé , usurpé par les arabes actuels aux Israélites palestiniens , nommés ainsi par les Romains !!!! les musulmans n’ont rien à voir avec la Palestine d’alors, ils n’existaient pas !!! Ils ont beau nommer la JUDEE SAMARIE “Palestine ou Cisjordanie ou que sais-je encore!!! ISRAEL est l’ancienne Palestine juive et La JUDEE SAMARIE sont des régions d’ISRAEL anciennement royaumes de JUDA et BENJAMIN .
    Trop facile de changer les noms pour s’accaparer d’une région, trop facile de changer le “Mont du TEMPLE”, de donner le nom du cheval al Bouraq au Mur des lamentations ….
    Maudits soient les falsificateurs et ils le seront !!!

  14. Soulignons que, contrairement à ce que dit l’auteur, la directrice de l’Unesco, Mme Irina Bokova a déclaré “Le patrimoine de Jérusalem est indivisible, et chacune de ses communautés a le droit à la reconnaissance explicite de son histoire et de sa relation avec la ville ».

    Mme Bokova a noté les « traditions culturelles et spirituelles » de toutes les confessions à Jérusalem « construites sur des textes et des références, connus par tous, qui sont une part intrinsèque des identités et de l’histoire des peuples. ».

    “Nier, abandonner ou effacer les traditions juives, chrétiennes ou musulmanes revient à saper l’intégrité du lieu, et s’oppose aux raisons qui ont justifié son inscription sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO », a-t-elle ajouté.

    « Quand ces divisions débordent dans l’UNESCO, organisation consacrée au dialogue et à la paix, elles nous empêchent de mener notre mission.”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.