12112290_10206265587052517_5729151144296651927_n

Le parti-pris de MSNBC sur le soi-disant « vol de la terre de Palestine » par Israël tourne à l’absurde. 

MSNBC a diffusé un tableau « confus » et « absurde », cette semaine, destiné à montrer de quelle quantité de territoire Israël se serait emparé au détriment des Palestiniens, mais la chaîne l’a fait en surestimant totalement ce qu’était la partie de territoire que les Palestiniens pouvaient bien contrôler en tout premier lieu.

« Voilà de quoi il s’agit globalement », a déclaré le reporter spécialiste du Moyen-Orient Martin Fletcher, jeudi, en pointant du doigt une carte des territoires supposés israéliens et palestiniens : « Voici l’ensemble de ces terres ».

« Les Israéliens disent, regardez : « Vous savez, c’est notre patrie, aussi. Et nous sommes Juifs. Nous avons le droit de vivre partout, de la même façon que partout ailleurs dans le monde. On devrait pouvoir vivre partout où cela nous plaît’ a t-il ajouté. « Et c’est difficile d’argumenter sur ce point, excepté qu’ils prennent la terre d’un futur Etat Palestinien, ce qui explique la colère et la violence dont il est question. Pour l’essentiel, (on est face à) l’occupation de « leur » terre ».

Mais le modèle de ce tableau qui a servi de point de référence, au cours de cette séquence sur MSNBC apparaît avoir été façonné sur un de ceux qui « ne fait qu’ajouter de la confusion et déformer le problème, et il semble clairement conçu pour des objectifs de propagande », selon the Economist.

« Cette carte ne parvient pas à établir de distinction entre la terre qui appartient aux Juifs ou aux Palestiniens, pas plus que sur le territoire qui est contrôlé par les entités politiques juives et palestiniennes », avait souligné le groupe en 2010, lorsque de fausses cartes identiques avaient d’abord été produites pour illustrer le « problème ».

« Prenez la vaste zone de terre triangulaire, au sud de la carte. C’est le désert du Neguev. A part quelques petits oasis, kibboutzim et villes, c’est une terre désertique vide ; cela n’appartient à personne. Cela représente presque la moitié du territoire dit d’Israël/Palestine », ajoute t-il. « En 1946, la carte représente ceci comme « la terre de Palestine ». C’est bête (NDLR : juste une dénomination géographique). En 1949, c’est devenu, d’une certaine façon « une terre juive ». C’est presque aussi stupide, sinon que les projets d’irrigation juifs ont, progressivement, transformé,sur une période de plusieurs décennies, une portion grandissante de ce désert en terres agricoles arables revendiquées par des propriétaires juifs ».

Le reportage de The Economist déclare alors que la simple notion que les Juifs se soient « emparés » entre 1947 et 1948 de terres à des « propriétaires » palestiniens » est complètement absurde.

« Ce qui s’est produit c’est qu’une partie d’un désert vide qui était sous le contrôle du Mandat Britannique ( qui l’a pris à la suite de l’effondrement de l’Empire Ottoman) a été accordée à l’Etat Juif », rapporte l’Economist.

« C’est une question de contrôle politique, pas de propriété terrienne. Il y a même un cas plus évident. Voyez ce renflement à droite tout au sommet à droite de la carte? C’est tout aussi vert et en 1949, cela s’est aussi transformé en « blanc » (Israélien) », ajoute l’article. « Cette protubérance, c’est la Mer de Galilée. Cela semble également très simple  de représenter ce bras d’eau comme « terre palestinienne » en 1946 et « Territoire juif » en 1949, mais c’est plutôt, tout aussi absurde.

L’article de the Economist insiste de façon répétée sur le fait qu’il est impossible de dire si la carte fait référence à une terre détenue par des Juifs ou des Palestiniens ou s’il s’agit de territoire sous le contrôle Juif/Arabe.

« Et qu’en est-il lorsqu’un bout de terre continue d’être propriété de propriétaires palestiniens alors que, sur le plan politique, cela devient partie intégrante d’Israël? Ce genre de territoire n’est pas du tout représenté sur cette carte. Et ainsi de suite. La carte aurait besoin de faire clairement la distinction entre quatre catégories de terre : la terre appartenant à des Juifs sous contrôle politique israélien ; la terre détenue par des Juifs mais sous contrôle politique palestinien ; de la terre dont les propriétaires sont Palestiniens, mais sous contrôle politique israélien ; et des terres appartenant à des Palestiniens sous contrôle politique palestinien », rapporte ce récit.

« Sur la carte de 1946, qui plus est, on aurait besoin de voir figurer des moyens entièrement différents de représenter les choses, puisqu’il n’y avait à cette époque, aucun contrôle politique ni juif ni arabe. Cette carte floute de façon incompréhensible les distinctions et elle le fait d’une manière qui rend maximale l’impression que les Juifs aient pu s’emparer de terres « appartenant » aux Arabes Palestiniens » ajoute l’article.

En plus des inexactitudes délibérées de la carte citée, les prétentions de MSNBC disant que la vague récente de terrorisme qui balaie Israël concernerait les territoires ignore le fait que les brutal attaques brutales semblent provenir directement des exhortations des dirigeants gouvernementaux et religieux palestiniens.

 « La Mosquée Al Aqsa est à nous. Les Juifs n’ont aucun droit de la souiller avec leurs pieds crasseux » a déclamé le Président Palestinien Mahmoud Abbas, en réponse aux reportages disant que les Israéliens veulent juste s’approcher du Mont du Temple. « Nous bénissons la moindre goutte de sang versé pour Jérusalem, qui est du sang propre et pur, du sang versé pour Allah ».

De façon indépendante, un Imam de Gaza a déclaré vendredi dernier : « Frères, c’est pourquoi nous nous souvenons aujourd’hui ce qu’Allah a fait aux Juifs ».

« Aujourd’hui, nous réalisons pourquoi les Juifs construisent un mur. Ils ne le font pas pour arrêter les missiles, mais pour empêcher qu’on vienne leur trancher la gorge! » a t-il fustigé, en ajoutant plus tard, alors qu’il brandissait un couteau : « Ô mon frère dans la bande cisjordanienne : Poignarde! ».

Par T. BECKET ADAMS (@BECKETADAMS) 18/10/15 12:01 AM

(h/t Omri Ceren)

washingtonexaminer.com

Adaptation : Marc brzustowski

3 Commentaires

  1. La MSNBC s’est excusée hier en invoquant qu’on lui aurait fourni de « mauvaises » cartes de la région! Mais n’est-ce pas le rôle d’un journaliste sérieux que de vérifier ses sources? Ou s’agit-il là encore d’un journaleux minable ou acheté par les pétro-dollars?

  2. MSNBC, a deja oublie, l’attaque coordonne des 7 etats arabes, contre l’Etat naissant d’Israel. Depuis, les arabes ont subis que defaites… Ne voulant guere reconnaitre la terre des Hebreux. Alors toutes ces propagantes ne serviront aucunement a rien etant donne, le Contrat Eternel ecrit dans la Bible Eternelle, bien avant le Coran. Les arabes, envahisseurs, falcificateurs et menteurs depuis leurs apparition, continuent leur specialite. Afin de conquerir et suprimer encore des peuples… On voit clairement aujourd’hui, leur dessein destructeur partout. Alors reveillez vous et dechainez vous de la propagante arabe, soutenue par les petro-$, qui iront en fumee.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.