Accueil Dépêches Tsouk Eitan : une guerre de Cabinet entre Ya’alon et Bennett?

Tsouk Eitan : une guerre de Cabinet entre Ya’alon et Bennett?

820

Tsouk Eitan: le rapport du Contrôleur de l’Etat révèle des luttes internes au cabinet restreint

Des informations avaient déjà filtré pendant et après l’Opération Tsouk Eitan de 2014, mais le rapport du Contrôleur de l’Etat confirme qu’il y a eu des désaccords profonds au sein du cabinet de sécurité, notamment entre Binyamin Netanyahou, Moshé Yaalon et Benny Gantz d’un côté, Naftali Benett et Avigdor Lieberman de l’autre.

Yediot Aharonot a réussi à obtenir certains protocoles des séances qui montrent notamment que Naftali Benett et Avigdor Lieberman exigeaient une action terrestre d’envergure contre le Hamas alors que le Premier ministre, le ministre de la Défense et le chef d’Etat-major penchaient pour faire le « gros dos » et adopter une politique de retenue, estimant avec insistance que le Hamas ne souhaitait pas une nouvelle confrontation.

Les divergences ont été encore plus flagrantes sur la question des tunnels. Naftali Benett, qui dénonçait une réaction trop molle d’Israël après l’enlèvement et l’assassinat des trois adolescents, rappelait que les tunnels creusés par le Hamas n’étaient pas là pour de la figuration et rouiller et qu’il fallait s’en occuper prioritairement. Mais le ministre de la Défense Moshé Yaalon ne semblait pas de cet avis. Les protocoles indiquent clairement que le ministre de la Défense s’est exprimé contre une offensive sur les tunnels, utilisant divers arguments plus ou moins valables alors que Naftali Benett insistait pour la destruction des tunnels.

La partie des protocoles rendus publics indique le manque de préparation de Tsahal à la menace des tunnels, la déconnexion des membres du cabinet de ce qui se passait sur le terrain des opérations ainsi que l’ampleur des tensions qui régnaient entre certains membres du cabinet de sécurité en pleine opération anti-terroriste.

Après l’Opération Tsouk Eitan, Naftali Benett a exigé et obtenu la création d’une structure qui permettra dorénavant aux membres du cabinet de sécurité d’être mis au courant de manière régulière de ce qui se passe sur le terrain afin de pouvoir prendre les mesures opérationnelles adéquates.

Le rapport du contrôleur épingle principalement l’ancien ministre de la Défense. Serait-ce là une explication plausible à son départ prématuré du gouvernement et son recentrage politique…?

Photo Miriam Alster / Flash 90

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Verified by MonsterInsights