Le Président

Sammy GHOZLAN

01 77 38 49 44                                                                        

Réf : SG/ MU/N°18-8

 

 

Monsieur Schrameck

Président du CSA

Conseil supérieur de l’audiovisuel
Tour Mirabeau
39-43, quai André-Citroën
75739 Paris cedex 15

 

Paris, le 22 janvier 2018

 

Monsieur le Président,

 

Mon Bureau est requis par un grand nombre de correspondants, téléspectateurs, internautes scandalisés par les propos ignobles tenus par une sorte d’humoriste belge, Laura Laune, sur la chaîne de télévision France 2, durant le journal de 20 h le 19/1/18, présentée par Laurent Delahousse qui annonce un reportage sur cette humoriste réalisée par Laurent Akim, Vincent Mauparti, Annie Trivoire.

https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-vendredi-19-janvier-2018_2558885.html   (Min 35.28 ..Min.35.44 …)

Filmée au cours de son spectacle, au Palais des Glaces à Paris, inconsciente, inculte, bête ou méchante, Laura Laune, lauréate en 2017 du concours « La France a un Incroyable Talent » nous apparaît plutôt décevante.

Pour tenter de faire rire son public elle pose une devinette qui a choqué voire révulsé un grand nombre de nos correspondants.

« QUEL EST LE POINT COMMUN ENTRE LES JUIFS ET LES BASKETS ? » Sa réponse est cruelle « ON EN TROUVE PLUS EN 39 QU EN 45 » !

Ce qu’elle croît être une plaisanterie ne fait rire personne et appelle notre réaction, attendue par nos mandants.

Monsieur le Président, nous restons convaincus que ce qui se dit devant 50 ou 100 spectateurs, assis dans leur fauteuil au théâtre, n’a pas le même impact que ce qui est vu et entendu par des millions de téléspectateurs.

Nous considérons que le présentateur aurait dû visionner le reportage avant de le proposer aux téléspectateurs et que les reporters auraient dû couper cette partie de leur film ou choisir une autre séquence.

Comme tous nos requérants, nous jugeons que cette forme d’antisémitisme à la « Dieudonné » n’est ni de l’humour ni une quelconque forme de liberté d’expression.

Nous persistons à croire que l’on ne peut rire de tout, et encore moins de ce terrible génocide de 6 millions d’hommes, de femmes et d’enfants au motif qu’ils sont juifs.

L’antisémitisme persiste, perdure, et ce type d’allusions est de nature à le répandre plus encore, et le banaliser.

Si on n’y prend garde, demain on rira aussi des victimes du Bataclan, de Charlie Hebdo de l’Hyper cacher.

Le BNVCA a chargé son conseil Maître Charles Baccouche de déposer une plainte entre les mains du Procureur de la République de Paris afin que soient identifiés, confondus et poursuivis tous les responsables de cette ignominie (l’auteur, l’interprète, les relais).

Dans l’attente de votre réponse sur les dispositions que vous prendrez, que je ne manquerai pas de communiquer à nos requérants, je vous prie de croire Monsieur le Président à l’expression de ma parfaite considération.

Monsieur Ghozlan

 


Le Président

Sammy GHOZLAN

01 77 38 49 44                                                                        

Réf : SG/ MU/N°18-8

Madame Françoise Nyssen

Ministre de la Culture et de l’Audiovisuel

182 Rue Saint Honoré

75001 Paris

 

Paris, le 22 janvier 2018

 

Madame la ministre,

Mon Bureau est requis par un grand nombre de correspondants, téléspectateurs, internautes scandalisés par les propos ignobles tenus par une sorte d’humoriste belge, Laura Laune, sur la chaîne de télévision France 2, durant le journal de 20 h le 19/1/18, présentée par Laurent Delahousse qui annonce un reportage sur cette humoriste réalisée par Laurent Akim, Vincent Mauparti, Annie Trivoire.

https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-vendredi-19-janvier-2018_2558885.html   (Min 35.28 ..Min.35.44 …)

Filmée au cours de son spectacle, au Palais des Glaces à Paris, inconsciente, inculte, bête ou méchante, Laura Laune, lauréate en 2017 du concours « La France a un Incroyable Talent » nous apparaît plutôt décevante.

Pour tenter de faire rire son public elle pose une devinette qui a choqué voire révulsé un grand nombre de nos correspondants.

« QUEL EST LE POINT COMMUN ENTRE LES JUIFS ET LES BASKETS ? » Sa réponse est cruelle « ON EN TROUVE PLUS EN 39 QU EN 45 » !

Ce qu’elle croît être une plaisanterie ne fait rire personne et appelle notre réaction, attendue par nos mandants.

Monsieur le Président, nous restons convaincus que ce qui se dit devant 50 ou 100 spectateurs, assis dans leur fauteuil au théâtre, n’a pas le même impact que ce qui est vu et entendu par des millions de téléspectateurs.

Nous considérons que le présentateur aurait dû visionner le reportage avant de le proposer aux téléspectateurs et que les reporters auraient dû couper cette partie de leur film ou choisir une autre séquence.

Comme tous nos requérants, nous jugeons que cette forme d’antisémitisme à la « Dieudonné » n’est ni de l’humour ni une quelconque forme de liberté d’expression.

Nous persistons à croire que l’on ne peut rire de tout, et encore moins de ce terrible génocide de 6 millions d’hommes, de femmes et d’enfants au motif qu’ils sont juifs.

L’antisémitisme persiste, perdure, et ce type d’allusions est de nature à le répandre plus encore, et le banaliser.

Si on n’y prend garde, demain on rira aussi des victimes du Bataclan, de Charlie Hebdo de l’Hyper cacher.

Le BNVCA a chargé son conseil Maître Charles Baccouche de déposer une plainte entre les mains du Procureur de la République de Paris afin que soient identifiés, confondus et poursuivis tous les responsables de cette ignominie (l’auteur, l’interprète, les relais).

Dans l’attente de votre réponse sur les dispositions que vous prendrez, que je ne manquerai pas de communiquer à nos requérants, je vous prie de croire Madame la Ministre, à l’expression de ma parfaite considération.

 

Monsieur Ghozlan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

27 Commentaires

  1. Je suis presque content que Desproges et Coluche soient morts car à l’heure d’aujourd’hui ils seraient en prison pour antisémitisme. Certains ici même sont pathétiques de juger cette nana sur cette blague de mauvais goût ( et encore). Que cela soit simplement une maladresse ne vous effleure donc pas vos cerveaux étriqués?

  2. https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/carnaval-de-dunkerque-polemique-violente-a-propos-de-la-nuit-des-noirs-sur-fond-d-accusations-de-1513868214
    http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/blackface-griezmann-fait-polemique-en-se-deguisant-en-basketteur-noir-7791550849

    Epoque insipide, sans saveur… Merci la bien-pensance ambiante journalitico politique. Je n’ai besoin de personne pour penser, écouter qui je veux et encore moins pour me dire quand rire.
    Que penser de cela ?
    https://www.youtube.com/watch?v=Ts7H0swNz0g

    • Il est totalement aberrant, qu’il puisse se trouver des personnes qui perçoivent dans l’humour de Desproges ou celui de Coluche, de l’antisémitisme….Celui qui comprend le sketch de Desproges ainsi, est totalement stupide et ne saisit pas, qu’au contraire, il ironise sur l’horreur Nazie.

      Quand à Coluche, je mets au défi quiconque de trouver des sketchs ou des traits de son humour qui auraient pu blesser telle ou telle religion, communauté, ou image des personnalités différentes qu’il évoque…Bien au contraire, il s’y trouve beaucoup de tendresse…Ce qu’à l’époque on pouvait lui reprocher, c’est d’être éventuellement grossier…Mais la qualité d’âme de ce véritable humoriste, a très vite amenée à ce que cette grossièreté (pas si horrible comparée à celle d’humoristes d’aujourd’hui) se voie en fait, comme ce qu’elle était : l’expression d’une particulière finesse éclairée.

      Sont bien plus grossiers, de nombreux humoristes aujourd’hui…Non pas avec le langage forcément, mais avec les intentions malintentionnées et la facilité inepte consistant à n’être que méchant. Coluche avec intelligence se moquait de stéréotypes, de la Société et non de personnes ou groupes en particulier.

      Alors Basta ces comparaisons imbéciles ! Nous juifs sommes majoritairement adeptes et admiratifs de Desproges et Coluche. Et nous serions bien heureux qu’il en apparaisse aujourd’hui de leur trempe et de leur discernement.

      Mais encore faudrait-il que les aficionados d’humour plus que douteux aient assez d’entendement et de perspicacité pour saisir ce qui est de l’ordre de l’humour en rapport de « sorties » imbéciles, malveillantes et opportunistes.

  3. je regardais le JT quand cela s’est passé. Je suis resté sidéré du choix fait par la chaîne et stupéfait de cet « humour » délibérément antisémite. Dieudonné pourra s’y référer lors d’un prochain procès. Delahousse n’a pas réagi continuant à faire des compliments à cette jeune « humoriste ». J’étais écœuré.

  4. Elle a fait au moins un autre sketch à connotation antisémite dans lequel elle qualifie Hitler d’humoriste allemand…Ça à l’air de plaire à certains.

    • Qui pleurniche et se fait appeler Calimero? Plainte et pleurnicher ça s’apparente, non? Quand on lit le contenu de ces courriers on sait que le nécessaire venant du BNVCA est en cours. S’il y a matière à judiciariser plus avant, nul doute que ce sera fait, puisque Maître Baccouche est chargé de suivre le dossier. Pourquoi parler pour ne rien dire?

  5. Cette personne est l’alter ego de Dieudonné; je trouve cette « blague » absolument abjecte, répugnante
    ou elle est très bête ou digne de l’humoriste Dieudonné.J’espère que Delahousse prendra désormais des précautions avant de passer certaines personnes à l’antenne.

  6. C’est une chose qu’elle soit sotte très certainement, mais s’en est une autre que l’on puisse rire ou même sourire à un aussi mauvais humour, à propos du souvenir de tant de morts atroces de façons inhumaines.
    En réalité nous sommes face à la véritable tragédie de notre temps: la dérision et l’absence de véritables références…L’antisémitisme reflète toujours la disparition de l’humanité de l’homme.

  7. Petite piqûre de rappel pour les amnésiques…..https://www.youtube.com/watch?v=PW8xJiE2YHs
    Aujourd’hui c’est intolérable et avant, ça ne l’était pas…ne soyez pas les instruments des médias qui veulent dicter vos pensées et filtrent ce que vous pouvez entendre ou pas, voir ou pas, penser ou pas….Si vous n’aimez pas, n’écoutez pas….La France qui affirme sa liberté d’expression…ça me fait bien rire !!!

    • “L’Antisémitisme correspond à une certaine perception négative des Juifs, qui peut s’exprimer en tant que haine envers les Juifs. Des manifestations rhétoriques et physiques d’antisémitisme sont dirigées envers des personnes juives et non-juives (mais prises pour) et/ou leurs biens, envers les institutions de la communauté juive et leurs établissements religieux”.
      L’accroissement majeur des incidents antisémites au cours du siècle actuel et l’intensification des attaques verbales contre Israël ont créé un besoin croissant d’une mise à jour de la définition de l’antisémitisme, qui puisse aussi traiter de ses permutations et transformations anti-israéliennes. La définition – maintenant adoptée par l’IHRA – a été présentée en tant que définition de travail, il y a déjà plus de dix ans, par un organisme alors appelé le centre Européen d’Observation du Racisme et de la Xénophobie (EUMC)
      https://www.jforum.fr/limportance-cruciale-dune-definition-de-lantisemitisme.html

      La lettre de Ghozlan met en garde contre l’ignoble, l’ignominie, l’individu n’est pas à proprement parler définie comme « antisémite », mais productrice d’un humour plus dérapant que décapant, dans un contexte où certains n’attendent que ce type de prétexte. Type : les Juifs sont comme une vieille paire de basket usées, c’est du consommable, de l’histoire ancienne et bonne à jeter…

  8. Le vrai problème , ce n’est pas que cette sotte à de l’humour ou pas , ce n’est pas non plus que la devinette est très antisémite, ce n’est pas non plus l’insulte contre les familles juives durant la shoah .
    Non , le plus grave , c’est la chaîne publique France 2 , qui a choisi délibérément uniquement ce sketch et l’avoir diffusé intentionnellement à une heure de grande écoute, devant des millions de personnes .
    En fait , il faudrait condamner France 2 , beaucoup plus que cette sotte échevelée, qui n’aurait pas eu le courage de dire la même chose sur les musulmans ….

  9. « en fonction (de la réaction du public) je m’adapte » : Encore une écervelée qui veut séduire le public en flattant ses plus bas instincts sans réfléchir par elle-même aux conséquences de ses propos ! C’est juste minable et bien caractéristique de la bêtise et la mocheté ambiante.

  10. Je ne vois pas dans quel contexte cette blague misérable qui ricane sur le sort de personnes assassinées et de leurs orphelins pourrait être acceptable.
    Cette pseudo humoriste n’a rien compris et sa bêtise et sa cruauté gratuite font peine à voir..

  11. Une blague ignoble et stupide reste une blague ignoble et stupide et peu importe de qui elle vient par contre Dieudonné n’est pas antisémite ça c’est une vrai blague , mieux un scoop et je prefere en rire .

  12. Quelque chose de très juste a été dit dans la lettre de M. Ghozlan : montrer un sketch aux quelques dizaines de personnes d’un théâtre, ce n’est pas la même chose que de le montrer à des millions de téléspectateurs, qui plus est à une heure de grande écoute. Il aurait fallu visionner le reportage en entier et couper des scènes avant de le diffuser tel quel. Quant au sketch en lui-même, il est bien évidemment antisémite mais pour éviter de créer une fois de plus du deux poids deux mesures, essayons de dénoncer également les sketchs choquants qui outrepassent la liberté d’expression comme se moquer des victimes du terrorisme, des handicapés, des femmes violées, des personnes agressées pour ce qu’elles sont, etc. Tout comme les excès dans la critique des religions, cf. certaines couvertures de Charlie qui montrent Jésus, Mahomet ou Moïse dans des positions sexuelles ouvertement scabreuses et abominables, ce qui est tout simplement dégoûtant pour les croyants.

  13. Les belges sont des cons quelquesoit le sexe les blagues sur les juifs ne font rire que les antijuifs pseudo juifs ou non!!un juif qui n’aime pas qu’on se foute de sa gueule !que les cons osent c a ca qu’on les re con nait.

  14. Le Juif dans une blague fait toujours rire, tout comme le Pape ou le Curé.
    L’Arabe ou le Noir commencent également à se lasser des blagues les concernant.
    En fait, on n’accepte pas la blague venant d’un non-juif mais on l’accepte si cela venait d’un juif.
    Imaginons si cela avait été dit par Gad Elmaleh ou Timist ou même Semoun ?
    Devons-nous créer un Comité d’Ethique de la Blague ?

    • Les Juifs font des blagues sur eux-mêmes , contrairement aux Arabes et aux Noirs et si ces derniers en font , ces blagues ne sombrent pas dans l’abjection la plus totale . Un Juif digne de l’être ne fera JAMAIS une blague sur la Choa qui est une abjection innommable aux yeux de toute personne ayant un soupçon de sentiment humain et civilisé .

    • il y a une différence entre l’humour juif (que j’adore) comme la maman de david qui cache la louche en argent sous l’oreiller de la colocataire sarah, et l’humour antisémite. ce dernier n’est tout d’abord pas drole, et ensuite il est abject.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.