AFGHANISTAN: À COMBIEN S’ÉLÈVE L’ARSENAL LAISSÉ PAR LES AMÉRICAINS AUX TALIBANS?

Les talibans disposent de véhicules blindés, d’avions, d’hélicoptères, de drones et d’armes modernes livrés par les Américains jusqu’en juin dernier. Les experts cherchent à connaitre le montant de la facture payée par les Etats-Unis pour équiper l’armée afghane.

Les Talibans disposent d’une puissance militaire imposante, c’est un fait. L’armée américaine leur a laissé un énorme arsenal, celui de leurs troupes, mais aussi les équipements donnés par les Etats-Unis à l’armée afghane. Les livraisons d’armements se sont même poursuivies jusqu’à l’été. Dans un rapport, le Sigar (Special Inspector General for Afghanistan Reconstruction), un organisme officiel américain de surveillance, évalue à 212 millions de dollars le matériel livré en seulement deux mois, soit entre le 30 avril au 30 juin 2021.

Dans cette liste, des munitions de différents calibres du 5.56 pour fusils d’assaut à des roquettes de 70 mm pour 28,3 millions de dollars, des vêtements militaires pour 3,6 millions de dollars, des pièces détachées (moteurs diesel et transmissions hydrauliques, 5,48 millions de dollars), mais aussi des véhicules blindés et des avions de combat.

Avant l’été, les Etats-Unis ont livré à l’armée afghane six A-29 Tucano, des avions destinés à la lutte antiguérilla et à la formation des pilotes (133,51 millions de dollars), ainsi que 174 blindés légers M1151 Humvee (41,5 millions de dollars).

Parmi le matériel américain flambant neuf récupéré par les Talibans, 6 avions A-29 Tucano et 174 blindés Humvee © Sigar

Ce montant est néanmoins une goutte d’eau dans les dépenses américaines pour équiper l’armée afghane. Pour la moderniser et la former, les Etats-Unis auraient dépensé 83 milliards de dollars en vingt ans.

Dans son dernier rapport qui fait le bilan sur 20 ans de présence en Afghanistan, John F. Sopko, patron du Sigar nommé par Barack Obama en 2012, estime que chaque année, 300 millions de dollars ont été empochés par le gouvernement afghan pour financer « une armée fantôme » et « en gonflant les salaires de l’armée nationale afghane et d’autres forces ».

Le nombre de fusils de combat, d’armes de poing, d’explosifs et de munitions est difficilement quantifiable. Sur des images postées sur les réseaux sociaux, les forces talibanes exhibent sur les réseaux sociaux et face aux médias des armes automatiques, M4 et M16, fusils de snipers de type M24 SWS (pour Sniper Weapon System). Pour le matériel lourd, nombre d’experts tentent d’évaluer les dépenses américaines pour créer une armée afghane des plus modernes.

Avions, hélicoptères et drones de combat

Selon le blog spécialisé Oryxspioenkop.com, les talibans auraient au total mis la main sur 2082 Humvee, une cinquantaine de canons ou mortiers lourds, 60 chars légers, 12 chars lourds, deux avions, 24 hélicoptères, dont 4 « Black Hawk » et 8 MD 530F ainsi que sept drones Boeing ScanEagle.

Cet inventaire a été établi à partir d’images et de vidéos diffusées par les médias et les talibans.

« Par conséquent, le nombre d’avions capturés est sans aucun doute plus élevé », indique Oryxspioenko en précisant que « tous les aéronefs ne sont pas opérationnels. Le nombre d’avions capturés par les talibans ne se traduit donc pas par une flotte opérationnelle ».

C’est le cas des d’hélicoptères russes Mi-17 Hip achetés par les Etats-Unis parce que moins cher et plus facile à piloter que les UH-60 Black Hawk. L’armée afghane en aurait une centaine dévoile un article du Guardian.

Mais « cette flotte nécessite des réparations, de l’entretien et un approvisionnement en pièces détachées. Une grande partie de la flotte pourrait déjà être clouée au sol », précise Alexander Mikheev, directeur général de Rosoboronexport, à l’agence de presse Interfax.

Les Afghans disposent toutefois des compétences nécessaires pour piloter et entretenir les aéronefs abandonnés. Pour préparer leur départ, les Américains ont formé des spécialistes dans les différents domaines. Entre 2015 et 2020, une unité de formation de l’US Air Force a formé pilotes et techniciens sur les A-29 Tucano. Désormais autonomes, ils ont pris le relais pour former à leur tour, indique le site américain Military.com.

1000 milliards de dollars

Le matériel n’est pas si vétuste qu’on peut le penser. Dans son dernier rapport qui fait le bilan sur 20 ans de présence en Afghanistan, le Sigar précise que chaque année, un tiers du matériel était remplacé.

Autant d’éléments qui donnent une idée de la complexité d’évaluer avec précision les dépenses américaines en deux décennies. Depuis l’annonce du retrait des troupes américaines, beaucoup tentent de savoir combien la présence américaine a couté. Comme le rapport Le Figaro, le Département américain de la Défense évalue à 778 milliards de dollars les dépenses militaires engagées entre octobre 2001 et septembre 2019.

Dans une étude réalisée en 2019, le Watson Institute de la Brown University de Rhode Island estime que l’intervention militaire américaine a au total couté 978 milliards de dollars, un chiffre plus proche des 1000 milliards dévoilés par Joe Biden le 16 août. Un montant colossal qui a servi a aussi permis de faire tourner l’industrie américaine de la défense, quoi qu’il en coûte.

Pascal Samama

https://twitter.com/PascalSamamaPascal SamamaJournaliste BFM Éco

1 COMMENTAIRE

  1. La plupart des Humvees americains, utilises en Afghanistan entre autres (mais aussi en Syrie et en Irak) a ete blindee par l’usine idoine du kibboutz Sassa a la frontierre nord d’Israel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.