On a assassiné Georges Mandel (F. Heilbronn)

6
631

ON A ASSASSINE GEORGES MANDEL

lI y a 75 ans ce jour, le 7 juillet 1944, en forêt de Fontainebleau la milice assassinait un des plus grands, plus courageux et des plus lucides homme politique français: Georges Mandel.

Ancien Directeur de Cabinet de Georges Clémenceau, premier à avoir dénoncé le danger nazi et Hitlérien.

A avoir alerté les Alliés et les Français en vain. Ministre durant la campagne de France, il fut le chef de ceux qui s’opposèrent au lâche armistice. Il tint tête au traître Pétain.

Churchill l’admirait et voulait que Mandel dirigea le Gouvernement provisoire d’une France Libre. Mandel comprenant ce que son judaïsme ne pouvait qu’être un frein à cette oeuvre de rassemblement, poussa de Gaulle à prendre sa place.

À un général britannique qui lui a proposé de l’accompagner à Londres le 16 juin 1940, Mandel lui répondit : « Vous craignez pour moi parce que je suis juif. Eh bien, c’est justement parce que je suis juif que je ne partirai pas demain, cela aurait l’air de dire que j’ai peur et que je m’enfuis. ».

De Gaulle s’en souviendra toujours. Mandel prisonnier soutint de Gaulle durant toute la guerre et cet appui comme celui de Blum fut clé pour rassembler les partis politiques autour de de Gaulle.

Mandel partagea la captivitié de Blum à Buchenwald.

Himmler, Vichy et la milice pour se venger de la mort du collabo Henriot obtinrent sa mise à mort.

Quelques jours après l’assassinat de son père, Claude Georges-Mandel (1930-2003) a écrit une lettre à Pétain pleine de dignité.

La fille exprimait à la fois sa fierté et son admiration :

« Votre justice a passé de fait de moi une orpheline. (…) Le nom que j’ai l’immense honneur de porter, vous l’aurez immortalisé ; grâce à vous, il brillera dans l’histoire comme un flambeau. Car il n’évoquera, ce nom, ni capitulation, ni trahison envers des alliés, ni soumission à l’ennemi, ni tous les mensonges d’une époque qui nous a fait tant de mal. Il servira d’exemple à la France et l’aidera à se retrouver, bientôt dans le chemin de l’honneur et de la dignité. ».

Souvenez vous de lui en ce jour de son assassinat il y a 75 ans. Lui qui fut un de nos plus grands hommes politiques avec son camarade de captivité Léon Blum.

Tous deux devraient, eux aussi entrer au Panthéon.

Francois Heilbronn

6 COMMENTS

  1. La quasi totalité des places, avenues, aéroport, stations de métro, parcs et autres lieux symboliques ont été dédiés à De Gaulle, les autres grands hommes politiques n’ont rien pour eux.
    Une station de métro porte en ´sous titre´ le nom du grand Mandel, ainsi qu’une autre dans le 11eme arrondissement de Paris, du nom de Léon Blum.
    En Seine Saint Denis il y a des avenues dédiées à Staline, Lénine et autres grands humanistes.
    Par contre, il n’y a rien au nom de Mendes France, autre grand Francais véritable résistant.
    Ceux qui attribuent les noms aux lieux importants de France vont peut être rattraper ces anomalies et nommer enfin, les lieux les plus importants de France des noms de ces grands Francais.
    Nous pensons souvent à Mandel et pas que pour le 75eme anniversaire de son assassinat.
    Enfin, Sarkozy a écrit un livre relatant l’histoire de cet homme hors du commun.

    • C’était la “milice”…
      Tout le monde meurt un jour. Certains ne laisseront même pas d’eux une trace sur Terre, même infime, même infâme…
      Ils seront meme oubliés du Monde à Venir, poussières indignes absentes des poubelles…
      D’autres, à l’opposé, restent dans le firmament, près des étoiles qu’ils méritent et dont l’histoire s’enorgueillit, par les tombes, les mausolées, les avenues et les places. Ils restent dans la mémoire des hommes. Gloire à eux !

  2. La gauche = la guerre ! Mandel avait compris qu il fallait abattre la bete le plus tot possible , la lacheté et la betise des bobos de 2019 rappelle etrangement la gauche des années 30 , mais la France n a plus , et n aura plus de Mandel : elle a des Macron, Philippe, Juppé … donc on connait la suite

  3. L époque n est plus la même ,aujourd hui ,le Juif de service n a plus sa place .
    Soumission ,trahison ,lachete et corruption ,sont les “qualités “requises d un politicien français.!

    • “aujourd hui ,le Juif de service n a plus sa place” Bien dit mais j’enlèverai le “aujourd’hui”, dès la petite enfance nous entendons la Hagadah de pessah nous faire comprendre que nous ne sommes pas les esclaves des autres. Ajoutons malgré-tout que Mandel fut vengé, dans les jours suivant son assassinat, par un gendarme français, membre de la Résistance, qui n’a pas hésité à abattre dans son lit un collabo milicien, en disant: “voila pour avoir tué Mandel”. Il faut en toute Justice mentionner ce fait, de même qu’un policier français, après un an de recherches, a fini par attraper l’un des assassins de Jean Zay., mais ce tueur lâche n’a malgré-tout pas été condamné à mort: le sang des ministres Juifs et même simplement enjuivés, ne vaut pas cher en France, et l’on peut abattre un ministre à coups de mitraillette dans le dos avec une forte impunité s’il ne s’agissait que d’un “sale Juif”. Remercions donc doublement le gendarme résistant qui a vengé Mandel pourtant Juif.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.