Ce qui ne tourne vraiment pas rond enfin expliqué aux grands enfants américains… 

Obama: Le Changement Climatique a contribué à l’émergence du groupe terroriste Daesh 

 

Alors que l’Etat Islamique (Daesh) n’en finit pas de faire monter la pression (atmosphérique), en s’emparant de Ramadi en Irak et de Palmyre en Syrie, en moins d’une semaine, le Président Barack Obama a refusé d’envisager la contre-menace d’une intervention américaine. 

Au lieu de quoi, il a suggéré qu’il faut en blâmer le réchauffement climatique autour de la Terre, qui serait responsable de l’émergence soudaine de groupes tels que Daesh-EI et Boko Haram. 

En effet, s’exprimant lors de la cérémonie de remise des diplômes de l’Académie des Gardes-Côtes, le 20 mai, Obama a, ainsi, déclaré : « Le changement climatique constitue une grave menace contre la sécurité globale, un risque immédiat contre notre sécurité nationale ». 

President Barack Obama arrives to deliver the keynote address during the 134th Commencement Exercises of the Coast Guard Academy on May 20.  /AFP/Nicholas Kamm

Obama a insisté sur les « graves sécheresses » au Moyen-Orient et en Afrique comme facteurs qui contribuent à l’apparition de Daesh et de Boko Haram : « Comprenez-moi bien, le changement climatique ne provoque pas directement les conflits auxquels nous assistons, à travers le monde, pourtant ce que nous savons aussi, c’est que de sévères sécheresses contribuent à provoquer l’instabilité au Nigéria, qui sont ensuite exploitées par le groupe terroriste Boko Haram ». 

« On sait maintenant que la sécheresse, les mauvaises récoltes, et le prix élevé des denrées alimentaires, ont contribué à alimenter le début des troubles en Syrie, qui se sont transformés en guerre civile, en plein coeur du Moyen-Orient », a déclamé Obama. 

Une radio de diffusion nationale a invité Mark Levin, qui a rétorqué : « De graves sécheresses? Il y a eu des sécheresses aussi graves avant même le début de l’homme. Qu’est-ce c’est que cette mythologie stupide? Et c’est ça qui est débité par Le Président des Etats-Unis? Les graves sécheresses, vous voyez, c’est la faute au changement climatique. Les inondations aussi sont provoquées par le changement climatique. »

Alors qu’Obama se préparait à assister à la cérémonie du 20 mai, pour mener sa guerre contre le réchauffement climatique (« Je garantis que les Gardes-Côtes sauront répondre à ce défi… Vous devez vous tenir prêt »), on a pu constater que la porte-parole du Département d’Etat, Marie Harf s’est montrée moins que rassurante, lorsqu’on lui a demandé ce que pouvaient faire les Etats-Unis pour empêcher la destruction par Daesh du site historique de Palmyre. 

« Y a t-il quelque chose que l’Amérique puisse faire pour empêcher sa destruction? » a demandé un reporter à Harf

« Nous continuons d’observer ce qui se passe, ici, nous observons ce qui est en train de se produire sur le terrain », a t-elle répondu, variablement évasive… 

|

Adaptation : Marc Brzustowski

Nous voilà enfin rassurés : plus qu’à attendre le changement de saison. 

 

3 Commentaires

  1. Obama marche à l’aveugle.

    Pouf pouf se sera toi le chat…………………………le plus curieux il semblerait que le peuple américain soit anesthésié comme endormi, c’est bizarre !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.