Nucléaire iranien: changement de cap américain ?

Les Iraniens ont-ils trop tiré sur la corde ? Au lendemain d’un nouvel ultimatum adressé par l’Iran cette fois-ci directement au président Joe Biden, ce dernier a répondu lors d’une interview à la chaîne CBS en disant que les Etats-Unis ne lèveront pas les sanctions tant que l’Iran n’aura pas cessé l’enrichissement de l’uranium ».

Samedi, le ministre iranien des Affaires étrangères avait adressé un calendrier à la nouvelle Administration américaine, exigeant un retour des Etats-Unis aux négociations d’ici trois semaines.

Si le président américain tient parole, un bars de fer aura lieu entre les Etats-Unis et l’Iran pour savoir qui cédera le premier : Washington demande des gestes de bonne volonté de la part de Téhéran, et les dirigeants iraniens exigent que les Etats-Unis lèvent toutes les sanctions comme condition de la reprise de pourparlers, et en plus, sur un retour à l’accord original sans aucune modification.

Ces propos de Joe Biden, même s’il paraît un peu absent face à la journaliste, pourraient indiquer un changement de cap salutaire par rapport à la politique de Barack Obama. Wait and see.

Par ailleurs, le Wall Street Journal révèle que des inspecteurs de l’Onu avaient trouvé à l’automne dernier des produits nucléaires que l’Iran n’avait pas déclarés sur deux de ses sites, et qui indiquent que l’Iran poursuit son programme nucléaire en vue de l’arme atomique.

Vidéo :

Photo Wikipedia

Biden ne lèvera pas les sanctions tant que l’Iran n’aura pas cessé d’enrichir de l’uranium

Le président Joe Biden a réfuté le chef suprême de l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, en déclarant dimanche que les États-Unis ne lèveront pas les sanctions tant que l’Iran ne cessera d’enrichir de l’uranium.

C’était sa réponse immédiate à la demande de Khamenei de lever les sanctions avant le retour de Téhéran à l’accord nucléaire de 2015. Biden a répondu par la négative à la question d’un intervieweur de télévision: les États-Unis vont-ils d’abord lever les sanctions afin de ramener l’Iran à la table des négociations? Ils doivent d’abord arrêter d’enrichir de l’uranium, a déclaré le président.

Joe Biden a promis de revenir dans l’accord sur le nucléaire, à la condition que l’Iran renoue d’abord avec ses engagements. AFP

Debka

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.