Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a répondu dimanche aux grossières accusations du dictateur turc Recep Erdogan: “L’armée la plus morale du monde n’a pas à recevoir de leçons de celui qui bombarde depuis des années sans distinction (des populations kurdes). Apparemment, c’est ainsi que l’on marque le 1er avril à Ankara”.

En réaction, Recep Erdogan s’en est une nouvelle fois violemment pris à Israël et à son Premier ministre.

Dans un discours retransmis à la télévision, devant une foule de partisans il a déclaré: “Netanyahou est un terroriste (sic)”. Avec l’arrogance et le toupet qui le caractérisent, il a tenu à s’adresser directement au Premier ministre israélien: “Hé Netanyahou ! Tu es un occupant ! Et c’est en tant qu’occupant que tu es sur ces terres. En même temps, tu es un terroriste (…) Ce que tu fais aux Palestiniens opprimés sera inscrit dans l’Histoire et nous ne l’oublierons jamais (…) Nous, nous ne sommes coupables d’aucun acte d’occupation (…) Vous êtes un faible. Cessez de mentir! Israël est un Etat-terroriste! La Turquie se bat contre les terroristes, pas vous! Mais apparemment cela ne vous intéresse pas, car vous êtes le dirigeant d’un Etat-terroriste”.

Le président turc à mentir effrontément en déclarant que l’armée turque n’attaque jamais de civils!

Le Premier ministre israélien lui a répondu: “Recep Erdogan n’a pas l’habitude qu’on lui réponde mais je lui conseille de s’y préparer. Celui qui occupe le nord de Chypre, envahit les zones Kurdes (en Syrie et en Irak) et massacre des civils à Afrin n’est pas digne de nous faire la leçon”.

Après ces nouveaux propos calomnieux du président antisémite turc, on ne peut que regretter encore davantage la pseudo-normalisation des relations entre la Turquie et Israël pour laquelle Binyamin Netanyahou avait accepté de présenter des excuses pour l’affaire du Marmara et de verser des millions de dollars d’indemnités aux familles des activistes pro-Hamas qui ont été éliminés sur le bateau après leur agression sur les soldats de Tsahal.

Shraga Blum

Photo Illustration

4 Commentaires

  1. Il faudrait que Bibi rompt les relations diplomatiques entre Israël et la Turquie tant que ce pays sera dirigé par un néonazi comme Erdogan Il faut lâcher les intérêts commerciaux pour qu’Israël garde toute sa cohérence, on n’a rien à gagner à être en relation avec le diable.

  2. Erdo came ne peut s’arrêter de fumer la moquette et cela l’entraine dans de profonds délires incontrôlables. Il faudra bien qu’un jour quelqu’un se dévoué pour lui infliger une bonne raclée.

  3. L’inversion des faits et des valeurs est un grand classique chez les islamistes.
    La France soumise, qui a mollement tenté de défendre la cause des kurdes, sera contente de savoir qu’Haniyé, responsable du mouvement terroriste hamas, a chaleureusement félicité Herr Dogan pour sa « victoire » à Afrin (opération d’invasion et de nettoyage ethnique avec des centaines de civils tués et des milliers de blessés).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.