Netanyahu : rejette catégoriquement les exigences du Hamas : la fin de la guerre et la libération des barbares et des violeurs.

Sinwar a des alliés objectifs en Israël. Les manifestants et ceux qui veulent profiter de la situation pour à nouveau remettre les tensions comme avant le 7 octobre pour des raisons politiques en attaquant le gouvernement qui fait son maximum pour libérer les otages. Le Hamas compte sur les pressions internes et externes pour obtenir une capitulation d’Israël à bon prix, alors qu’il est aux abois. L’étau se resserre autour du cou de Sinwar qui se cache comme un rat sous les pieds des soldats. Les tunnels se raccourcissent chaque jour, voire chaque heure, et ses capacités de fuite se réduisent.

Ses dernières chances, faire plier Netanyahu en comptant sur ceux qui manifestent en Israël, et qui appellent à la capitulation pour récupérer des corps sans vie, et obliger à une autre guerre dans quelques mois. La mort de près de 200 soldats et les milliers de blessés aura été un sacrifice vain, ce qui serait une double honte pour Israël. Quel soldat ira se battre la prochaine fois, s’il est certain qu’il n’y a pas une réelle détermination politique, et que les objectifs sont factices. Il faut clairement le dire l’éradication du Hamas à Gaza, à savoir sa direction, et son infrastructure, est l’objectif numéro un qu’Israël est sur le point d’atteindre.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a fait une déclaration dans laquelle il a évoqué la poursuite des combats dans la bande de Gaza et la proposition du Hamas d’un accord pour libérer les otages : « Nous avons ramené chez eux 110 des personnes enlevées à ce jour. Nous nous engageons à les ramener chez elles. C’est l’un des objectifs de la guerre et la pression militaire est une condition nécessaire à son achèvement. Je travaille sur ce sujet 24 heures sur 24. Mais, que ce soit clair : je rejette catégoriquement les conditions de reddition des monstres de Hamas, en échange de la libération de nos otages. Le Hamas exige la fin de la guerre, le retrait de nos forces de Gaza, la libération de tous les meurtriers et violeurs des victimes et le maintien du Hamas intact. Si nous acceptons cela – nos combattants sont tombés en vain. »

JForum.fr

 

 

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Alain

Il a enfin compris. Dans une guerre, il y a un vainqueur et un vaincu, pas d’autre possibilité. Il a peut-être enfin choisi d’être le vainqueur, pour son peuple.

Cherk

Il faut surtout pas négocier le 1re ministre a raison , l objectif c est l extermination du Hamas point final Israël doit retrouver une sécurité absolue

martin

on ne discute pas avec le diable.
que hachem fortifie et inspire netanyahou, pour resoudre ce probleme.
grande reunion de prieres au mur, excellent c’est la bonne demarche.
que son bras se devoile,,
israel hai.

Filouthai

C’est clair ! Sans détermination, on se retrouve dans la même situation qu’à Munich en 1938 …

Asher Cohen

Je ne suis pas sur Gaza, ni même en Israël actuellement, je n’ai donc pas toutes les données de la Réalité, mais je pense que si Netanyahou est si attaqué c’est parce qu’il fait des choses bien. Depuis 3 mois sa détermination est sans faille, il reste très clair, quoiqu’en dise la  » communauté internationale  ». Il est manifestement l’homme de la situation, marque l’Histoire, et je ne vois pas qui ferait mieux à sa place.

Myriam

Bibi a raison ! Nos hayelim ne sont pas morts pour rien! Ces monstres barbares doivent payer pour leur massacre surtout qu’ils veulent recommencer encore et encore !

Cherk

Bien sûr qu ils vont recommencer c est évident donc le 1re ministre a raison

Guidon

De la détermination rien que de la détermination.