Nasrallah envoie au suicide le successeur de Kuntar : Al Bakkar ©

Lorsque Nasrallah s'est vanté que ses djihadistes étaient déjà en route pour "punir" Israël, il trahissait sa hâte de voir le successeur de Kuntar à l'œuvre, après son arrivée.

2
268

 

Nasrallah : “la vengeance pour la mort de Samir Kuntar est en route, les ordres sont transmis” :
il faut comprendre que le successeur de Kuntar vient d’être nommé par Téhéran : Raafat Al-Bakkar. 

 

Téhéran a encore attisé les tensions entre son supplétif libanais, le Hezbollah, dont le chef a menacé dimanche de venger la mort de Samir Kuntar, et Israël, qui mène de grandes manœuvres militaires le long de ses frontières nord. Quatre jours après la liquidation de Kuntar à Damas, Téhéran a désigné son successeur pour poursuivre la construction d’un nouveau réseau terroriste, afin de frapper en Israël à partir du Golan.

Les sources exclusives de Debkafile révèlent le nom de ce successeur comme étant un Libanais appelé Raafat Al-Bakkar, dont on sait peu de choses. Selon nos sources, les Iraniens ont repéré Al-Bakkar comme un talent prometteur au début de cette année, à la suite de la frappe aérienne israélienne du 18 janvier, qui a provoqué l’élimination du Général iranien Al Dadi et du dirigeant à haut profil, au sein du Hezbollah, Jihad Mughniyeh. Ils ont été pulvérisés alors qu’ils faisaient la tournée du Golan, autour de Quneitra, en quête d’un site pour y bâtir une base terroriste. Al-Bakkar avait, à l’époque, été envoyé à Téhéran pour y suivre une formation dans l’élaboration et la conduite de réseaux terroristes et, cette semaine, on lui a confié la responsabilité de la nouvelle organisation de “la Résistance Nationale sur le Golan”, qui doit réaliser des frappes en profondeur en territoire israélien. 

Lorsque Nasrallah s’est vanté, dimanche dernier, que ses djihadistes étaient déjà en route pour “punir” Israël, il trahissait sa hâte de voir le successeur de Kuntar à l’œuvre, après son arrivée.

Le Chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah a déclaré, dimanche 27 décembre : “La vengeance pour la mort de Samir Kuntar est en route… Les ordres ont été transmis et leur exécution est entre les mains des combattants de la “résistance” sur le terrain… Nous n’avons pas peur des conséquences ni des menaces. Nous ne laisserons pas le sang de nos djihadistes et de nos frères couler où que ce soit dans le monde.”. Nasrallah a poursuivi : “Les Israéliens sont effrayés et ont bien raison de l’être – ceux [les soldats] sur la frontière et ceux à l’intérieur du pays… Ils ont décidé qu’éliminer une cible aussi importante en vaut l’aventure et le sacrifice… Ils pensaient que’al-Kuntar n’était pas aussi important pour le Hezbollah”.

Le Dirigeant du Hezbollah a soutenu que le Premier Ministre Binyamin Netanyahu pensait qu’il pouvait tirer partie de la guerre en Syrie pour obtenir la reconnaissance internationale de l’annexion du Golan par Israël. “Alors que nous commémorons le souvenir de Kuntar, nous devons revivre l’esprit de sacrifice, parce que c’est une condition indispensable pour que le peuple se soulève, que la résistance persiste et poure créer un avenir”.

Nasrallah a appelé les Palestiniens à arrêté d’attendre que les nations arabes pro-occidentales passent à l’action ou pour des actions américaines de concert avec les armées arabes.

DEBKAfile 27 Décembre 2015, 5:29 PM (IDT)

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.