Terreur psychologique du Hamas : « La famille Bibas n’est pas vivante ». Tsahal : « vérifie »

L’organisation terroriste, qui a affirmé cette semaine ne pas savoir où se trouvent les membres de la famille, a publié un communiqué selon lequel Kafir, dix mois, son frère Ariel et leur mère Shiri, ont été tués dans un bombardement de Tsahal. Le Hamas a publié cette information.

Le Hamas a publié un communiqué cet après-midi (mercredi) déclarant que des membres de la famille Bibas, la mère Shiri et les enfants Ariel, âgés de quatre ans et Kafir, âgés de 10 mois, ont été tués dans un bombardement de Tsahal sur la zone où ils résidaient à Gaza. Des représentants de Tsahal ont rencontré des membres de la famille Bibas et les ont informés. Tsahal et d’autres forces de sécurité vérifient les informations.

Le porte-parole de Tsahal a déclaré : « L’organisation terroriste Hamas continue de se comporter de manière cruelle et inhumaine. Des représentants de Tsahal se sont entretenus avec les membres de la famille Bibas, les ont informés de la publication et les accompagnent actuellement. Tsahal examine la fiabilité de l’information. La responsabilité de la sécurité de toutes les personnes enlevées et enlevées dans la bande de Gaza incombe entièrement à l’organisation terroriste Hamas. Le Hamas met en danger les personnes enlevées, dont neuf enfants. Le Hamas est tenu de les renvoyer immédiatement en Israël.  ainsi que tous les corps. Tsahal continuera à accompagner la famille Bibas, comme toutes les familles des personnes enlevées. Tsahal travaille avec tous les moyens de renseignement et opérationnels, afin de ramener les personnes enlevées et enlevées chez elles. « 

Aujourd’hui, le Hamas libère 10 otages dans le cadre de la sixième frappe, ainsi que deux Israéliens de nationalité russe, en hommage au président russe Vladimir Poutine. La famille Bibas a reçu ce matin un message indiquant que ses proches ne figuraient pas sur la liste d’aujourd’hui, avant même que le Hamas ne publie l’annonce présumée de leur décès.

« Les sentiments sont terribles, nous attendions chaque jour la nouvelle de leur retour chez nous, chaque jour nous attendons la liste et sommes encore une fois très déçus », a déclaré à « Maariv » Yossi Schneider, le cousin de Shiri Bibas. « Nous attendons le  » L’appel téléphonique tant attendu pour nous informer qu’ils sont sur la liste, mais il n’est pas venu. Il s’agit d’une manipulation du Hamas. « 

Rappelons qu’il y a quelques jours, le porte-parole de Tsahal en arabe, le lieutenant-colonel Avihai Adrei, avait déclaré dans une interview à Sky News en arabe, faisant référence à la famille Bibas : « Le Hamas traite certaines des personnes enlevées en Israël comme du butin et a également transféré certains d’entre eux à d’autres organisations terroristes situées dans la bande de Gaza. Les deux enfants sont détenus dans la zone de Khan Younes et sont aux mains de l’une des factions palestiniennes. Certaines des organisations qui détiennent des otages israéliens nuisent par leur conduite aux négociations que mène le Hamas.

Voilà ce que des milliers d’antisémites soutiennent de par le monde. Ce monde est monstrueux, il est à l’image du Hamas.

JForum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires