L’USS Boxer sur les côtes de l’Iran pour “une guerre courte”?

7
7661

Jeudi 27 juin, Téhéran devrait respecter son ultimatum et commencer à accélérer l’enrichissement d’uranium en violation du plafond de 300 kilos fixé par l’accord nucléaire de 2015, renforçant ainsi les tensions avec les États-Unis. L’Organisation Iranienne de l’énergie atomique a annoncé mercredi que le niveau d’enrichissement de 3,67% devrait être porté à 20%, ce qui est beaucoup plus proche de la qualité des armes nucléaires. Le président Donald Trump et de hauts responsables américains ont, à plusieurs reprises, averti que l’Iran ne serait pas autorisé à acquérir une arme nucléaire.

Interrogé mercredi dans un entretien avec Fox Business Network sur le déclenchement d’une guerre, Trump a répondu: «J’espère que nous n’aurons pas à le faire, mais nous sommes dans une position très forte si quelque chose devait se produire. «Je ne parle pas de bottes présentes sur le terrain», a-t-il déclaré. « Je dis juste que si quelque chose devait se passer – cela ne durerait pas très longtemps. » Néanmoins, au cours des derniers jours, le USS Boxer groupe aéronaval expéditionnaires a pris position en face des côtes de l’Iran, transportant quelque 2 200 soldats de la 11 e Unité expéditionnaire des marine’s. Le groupe de frappe de ce porte-hélicoptère assez petit comprend également deux navires de transport de péniches de débarquement amphibies, l’USS John P. Murtha et l’USS Harpers.

Ce groupe est conçu pour exécuter des débarquements amphibies de troupes sur les rivages ennemis et les évacuer à la fin de leur mission. Sur le pont du Boxer se trouve un avion de frappe AV-8B Harrier II doté d’une capacité de décollage vertical, des hélicoptères de transport et des hélicoptères portant des missiles Sea Sparrow (Le RIM-7 Sea Sparrow est un missile mer-air anti-aéronefs et anti-missiles à courte portée. Utilisé depuis les navires de guerre il est principalement destiné à les protéger des attaques de missiles anti-navires).

Le déploiement du groupe de frappe Boxer et d’une force maritime face à la côte iranienne a pour but d’informer Téhéran que l’administration Trump est prête pour une réponse immédiate en cas de nouvelles menaces ou provocations de la part de la République islamique – que ce soit en renforçant l’enrichissement d’uranium pour ses activités nucléaires de son programme » ou des frappes sur des cibles pétrolières américaines et alliées dans le golfe Persique.

With Tehran set to upgrade uranium enrichment, the USS Boxer strike force with Marines reaches Iranian shore

L’USS Boxer arrive dans les eaux d’opérations de la 5ème flotte au milieu des tensions avec l’Iran

Le 15 juin 2019, le navire d’assaut amphibie USS Boxer transite dans la mer d’Andaman. Le groupe des Boxer Amphibious Ready et la 11ème unité de marine expéditionnaire sont arrivés dans la zone d’opérations de la 5ème Flotte américaine, le 24 juin 2019, pour libérer le Kearsarge ARG et le 22ème MEU.

KEYPHER STROMBECK / US NAVY

Par JOSHUA KARSTEN | STARS AND STRIPESPublié le 24 juin 2019

MANAMA, Bahreïn – Des milliers de marins et de marines ont navigué lundi dans les eaux où mouille la 5e flotte, en tant que groupe d’assaut amphibie dirigé par l’USS Boxer déployé dans la région, où des tensions éclatent entre les Etats-Unis et l’Iran.

Le Boxer, qui transporte la 11e unité expéditionnaire de la marine et un escadron d’hélicoptères de combat, était accompagné du dock de transport amphibie USS John P. Murtha et du navire amphibie de débarquement, l’USS Harpers Ferry, a annoncé la marine dans un communiqué.

Le groupe a remplacé un autre groupe dirigé par l’USS Kearsarge, indique le communiqué. Le groupe Kearsarge est dans les eaux la 5ème flotte depuis avril.

Bien que la 5ème flotte ait refusé de commenter ce que l’USS Boxer ferait en ce qui concerne l’Iran, le commandant de son escadron aérien, le capitaine Brad Arthur, a déclaré dans un communiqué que le groupe était “prêt à faire face à toute crise dans le cadre d’opérations militaires“.

Enseigne Marieme Gueye, à bord du navire d’assaut amphibie USS Boxer, surveille le pont dans l’océan Indien, le vendredi 21 juin 2019. Le Boxer Amphibious Ready Group et la 11e Unité expéditionnaire des Marine sont arrivés dans la zone d’opérations de la 5e Flotte américaine, lundi 24 juin 2019, libérant le Kearsarge ARG et le 22ème MEU de leurs obligations opérationnelles en zone hautement conflictuelle. 
JUSTIN WHITLEY / US NAVY

«Notre entraînement et notre préparation pour entrer dans la zone d’opérations de la 5e flotte ont tous été conçus pour que nous puissions être prêts là où ça compte, quand ça compte», a déclaré le colonel Fridrik Fridriksson, commandant de l’unité Marine du groupe.

Le groupe Boxer a quitté San Diego le 1er mai et a opéré dans les océans Pacifique et Indien, selon le communiqué de la marine. La zone de responsabilité de la 5ème flotte comprend une grande partie du Moyen-Orient.

Les relations entre l’Iran et les États-Unis, déjà tendues, se sont détériorées la semaine dernière lorsqu’un drone de surveillance américain a été abattu par le corps des gardiens de la révolution islamique iraniens. Les Iraniens ont déclaré que l’avion sans pilote RQ-4 Global Hawk était entré dans son espace aérien, mais les États-Unis ont insisté pour dire que l’attaque s’est produite lorsque le drone survolait les eaux internationales.

Les États-Unis étaient sur le point de lancer une frappe de représailles, mais ils s’en sont abstenus quelques minutes auparavant. Le président Donald Trump a déclaré vendredi dans une interview à la télévision qu’il avait annulé les frappes après avoir appris que 150 personnes pourraient mourir.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo est arrivé dimanche en Arabie saoudite pour des entretiens avec des dirigeants saoudiens au sujet d’une coalition mondiale contre l’Iran, a rapporté lundi l’Associated Press. Pompeo devait également se rendre aux Émirats arabes unis, selon le rapport de l’AP.

030127-N-1352S-033
At sea with USS Boxer (LHD 4), Jan.27, 2003 — Aerial photo of the amphibious assault ship USS Boxer (LHD 4). Boxer is part of the seven-ship Amphibious Task Force West (ATF-W) deployed in support of Operation Enduring Freedom. U.S. Navy photo by Photographer’s Mate 2nd Class Jennifer Swader. (RELEASED)

«Nous discuterons avec eux de la manière de nous assurer que nous sommes tous alignés stratégiquement et de la manière de bâtir une coalition mondiale, une coalition qui comprend non seulement les États du Golfe, mais également l’Asie et l’Europe, et qui comprend ce défi, alors qu’il faut s’apprêter à lutter contre le plus grand pays parrain du terrorisme, »a déclaré Pompeo à propos de l’Iran à des journalistes à Washington avant son départ, selon AP.

Dans le même temps, le commandant de la marine iranienne, le contre-amiral Hossein Khanzadi, a déclaré lundi que les forces iraniennes n’hésiteraient pas à abattre davantage de drones de surveillance américains.

Une “réponse écrasante peut toujours être répétée, et l’ennemi le sait”, a déclaré Khanzadi, selon l’agence de presse iranienne Tasnim.

karsten.joshua@stripes.com
Twitter: @joshua_karsten

stripes.com

7 COMMENTS

  1. BONJOUR MARC
    il me semble qu’il ya une coquille: le seasparrow n’est pas un missile anti navire mais un missile mer-air,anti aeronef,
    c’est la version navale du sparrow aim 7.

  2. Les mollahs, déstabilisés par une situation intérieure qui va s’aggravant du fait des sanctions, ont peut être commis l’erreur de trop.

    En abattant le drone américain, ils ont ouvert l’éventail des moyens d’action dans leur bras de fer avec les USA. On est passé des discours et des coups de main non signés à un acte de guerre assumé par les mollahs. Les USA sont maintenant en droit d’user eux aussi de la force militaire.

    Peut être ne le feront-ils pas, mais le fait est que la pression s’est accentuée sur des mollahs bien isolés.

  3. “alors qu’il faut s’apprêter à lutter contre le plus grand pays parrain du terrorisme, »a déclaré Pompeo à propos de l’Iran”
    Mouais… A ma connaissance Daesh est plutôt financé par le Qatar et l’Arabie des Saouds… Et, niveau rigorisme religieux ces deux pays valent largement l’Iran …

  4. Bonjour Marc ;

    Effectivement je l’avais débusqué .

    Je me suis posé les mêmes questions que vous .

    Il n’a vraiment rien à foutre .

    En plus il est bien tombé ici , il passe pour un clown .

    Bonne journée à vous Marc .

  5. Une réponse à ceux qui pensaient que TRUMP avait fait un pas en arrière il y a quelques jours .

    Cela prouve qu’il sait trés bien ce qu’il fait .

    Je suis persuadé que la majorité du Peuple américain est derriére lui .

    Le moment de” botter les fesses ” de l’Iran est arrivé .

    Fini l’époque des provocations , des mensonges et des humiliations .

    TRUMP a bien fait oublier le traitre et le muslim Obama .

    • Il semblerait qu’un troll récurrent sur ce site se présente sous ce jour, sur LinkedIn : PERRY MIKA MPERE

      DIPLOMATE chez MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGERES
      République Démocratique du Congo Voir 39 relations

      S’il y a une quelconque parenté, il va effectivement se faire botter les fesses, l’adresse IP se situant à Gombé, port de Kinshasa. Les mecs dans les ministères congolais n’auraient rien d’autre à foutre que de glander aux frais du contribuable sur des sites qu’ils considèrent comme adverse ; Du coup nous aurions un diplomate largement favorable à l’influence de l’Iran en Afrique et alors là, le petit père, c’est lui qui va jouer le rôle du Salami (célèbre Général Tapioca)

      • Marc tu crois que si tes menaces vont me faire taire???? Tu te trompes et tant que vous continuerez vous et les Saiud à sponsoriser les Djihadistes Takfiris de Daech et Al-Qaïda nous n’allons pas arrêter de vous dénoncez. L’Iran n’a jamais soutenue le terrorisme en Afrique ni chez moi au Congo. Mais vos alliés du Golfe ont créé Aqmi, Boko Haram et les Shebabs. Espèce de Fachistes suppots du Terrorisme international

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.