Un haut responsable libanais se prononce contre le gouvernement libanais et le Hezbollah après l’assassinat de Lockman Salim.

Ashraf Rifi est un homme politique libanais courageux et est considéré comme l’un des orateurs les plus virulents contre le Hezbollah. Suite à l’assassinat la semaine dernière de Lockman Salim, un activiste politique qui a également critiqué Nasrallah et son gang, Rifi a lancé une attaque cinglante contre ce qui se passe au Liban.

Il a dit que si les Libanais n’agissaient pas réellement pour changer la réalité, ils se retrouveraient dans un pays sans liberté d’expression et dont l’économie repose sur les exportations de drogue. Rifi est considéré comme une figure respectée dans l’arène libanaise et a servi pendant environ huit ans en tant que directeur général du renseignement national, puis pendant deux ans en tant que ministre de la Justice.

Rifi a également fourni une explication convaincante de la raison pour laquelle les Libanais devraient mener une révolution contre ce qu’il a appelé une «strate corrompue de politiciens» et a noté que les membres de cette strate, à savoir les plus hauts politiciens du Liban, sont un outil entre les mains du Hezbollah parce qu’ils en dépendent économiquement.

בכיר לבנוני יוצא נגד ממשלת לבנון והחיזבאללה בעקבות רצח פעיל פוליטי

Crédit:  site  Telegram Doron Peskin

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.