L’IAF frappe des cibles du Hamas en réponse à une attaque à la roquette
Un complexe militaire, un camp d’entraînement et une installation de stockage d’armes appartenant aux dirigeants de Gaza font partie des zones ciblées par Tsahal, dans le cadre de frappes intensives nocturnes après la roquette lancée depuis la Bande de Gaza, mercredi soir, dans le Conseil régional d’Eshkol ; aucun dommage ni blessure signalé.
Des avions de l’armée de l’air israélienne (IAF) ont attaqué jeudi soir à Gaza huit sites du Hamas à Gaza en réponse à une roquette lancée depuis la bande de Gaza, qui a atterri dans le Conseil régional d’Eshkol.

 

L’unité du porte-parole de l’armée israélienne a publié une déclaration officielle à la suite des frappes, précisant que, parmi les zones visées, on trouve un complexe militaire, un camp d’entraînement et une installation de stockage d’armes appartenant au groupe terroriste.

IAF frappe à Gaza (Photo: Unité du porte-parole de Tsahal)

L’IAF frappe à Gaza (Photo: Unité du porte-parole de Tsahal)

 

La sirène d’alerte au missile s’est déclenchée mercredi à 23 h 17 dans le conseil régional d’Eshkol et, selon l’armée israélienne, un missile intercepteur Dôme de Fer a tenté de descendre la roquette mais l’a manqué.

La roquette a explosé dans une zone dégagée et aucun dégât ni victime n’a été signalé.

Une sirène code rouge a également résonné dans le conseil régional de Merhavim, mais aucun missile n’aurait touché la région.

Le Hamas n’a pas officiellement revendiqué la responsabilité de l’attaque à la roquette. Cependant, Tsahal a accusé les dirigeants de Gaza pour l’incident.

« L’organisation terroriste du Hamas est responsable de tout ce qui se passe dans la bande de Gaza et elle en assumera les conséquences pour toute l’activité terroriste dirigée contre les citoyens israéliens.

« Les forces de défense israéliennes sont préparées à différents scénarios et sont déterminées à poursuivre leur mission de protection des citoyens israéliens », a conclu le communiqué.

 

L’IAF frappe des postes du Hamas à Gaza

 

Mercredi après-midi, un avion de l’IAF a attaqué un poste d’observation du Hamas à l’est de Rafah, dans la bande de Gaza, en réponse au lancement de ballons incendiaires en territoire israélien à proximité de l’avant-poste.

En outre, deux Palestiniens ont franchi la frontière avec Israël. Ils se sont retirés vers la bande, peu après.

Les forces de Tsahal ont fouillé la région et ont exclu toute infiltration en Israël.

Neuf incendies se sont déclarés tout au long de la journée dans les communautés frontalières de Gaza à la suite de ballons incendiaires en provenance de Gaza.

 

Associated Press a contribué à ce rapport.

Yoav Zitun, Matan Tzuri, Elior Levy | Publié: 10.25.18, 09:18

Adaptation : Marc Brzustowski

ynetnews.com

8 Commentaires

  1. 8 cibles?
    des piqures de moustique
    Nous savons exactement ou se trouve l’arsenal des missiles de grand nombres
    Qu’attendons nous?????????????????

  2. ces batiments c’est des leurres rien d’autre !!
    un grand pays comme israel se faire leurrer par le hamas ? c’est pas possible a part que ce jeu plait aux israeliens !! c’est la seule explication !! Ils tirent sur de vraies maisons vous tirez sur des batiments de merde !!
    ça peut durer indefiniment !!

    • Prendre les renseignements de Tsahal pour des billes, il faut vraiment être profondément demeuré, Picotin. Que Tsahal évite trop de victimes pour ne pas envenimer les choses est un autre débat, mais les cibles visées sont identifiées comme cibles militaires alors arrête de prendre les Israéliens pour des débiles profonds.

    • Il semble que l’adresse mail du présumé « Picotin » soit une adresse-fake. C’est comme vivre sans-papier, qu’on ne s’inquiète pas d’être renvoyé en zone de transit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.