Il n’existe aucune constitution palestinienne favorable à la paix avec Israël. Plus Israël est prêt à offrir aux Palestiniens, moins ils sont intéressés à trouver une solution. 

 

ShowImage (39)
Soldat de Tsahal à un checkpoint au carrefour du Gush Etzion. (photo credit : MARC ISRAEL SELLEM/THE JERUSALEM POST)

La Gauche israélienne n’a qu’une seule flèche à son arc. Comme elle perçoit les choses, tous les problèmes d’Israël – avec les Palestiniens, avec le Monde Arabe, avec l’Europe et avec la Gauche américains – peuvent être résolus en renonçant à la Judée-Samarie et à la moitié de Jérusalem (en plus de Gaza à laquelle nous avons déjà renoncé).

Dès qu’Israël l’aura fait, insiste lourdement la gauche, alors les Palestiniens, le monde Arabe, l’Europe et les électeurs de Bernie Sanders nous adorerons comme ils ne nous ont jamais aimé auparavant!

Les événements du dernier quart de siècle passé nous ont démontré que la posture de la gauche est totalement erronée. Chaque fois qu’Israël a offert des terres aux Palestiniens, les choses se sont avérées plus incertaines et dangereuses. Les Arabes sont devenus plus hostiles.

L’Occident est devenu plus hostile. Les Palestiniens ont démultiplié leurs exigences.

A cause de leur expérience négative des politiques proposées parla gauche, la plupart des Israéliens l’ont rejetée. C’est la seule raison pour laquelle la droite continue de gagner les élections.

Du fait de l’échec de son plan, on aurait pu s’attendre à ce que la Gauche l’abandonne et mette au point une orientation différente. Mais elle ne l’a pas fait. Au lieu de quoi, elle a essayé de cacher son allégeance continuelle à sa stratégie d’échec envers le retrait, tout en prétendant qu’il s’agissait de quelque chose d’autre.

Une composante centrale de la stratégie de dissimulation de la Gauche repose sur son utilisation d’anciens généraux pour la promouvoir.

Au cours du dernier quart de siècle et en particulier depuis que les Palestiniens ont commencé à manifester en 2000 qu’ils ne sont pas intéressés par un Etat vivant côte à côte avec Israël, la gauche a encarté des généraux à la retraite à intervalles réguliers afin de proclamer que l’allégeance continuelle à la politique de la Gauche en état d’échec n’a rien d’irrationnel.

Chaque fois, au bout de quelques années, on voit paraître une nouvelle initiative d’anciens généraux -souvent financée par l’Union Européenne-.

Chacun d’entre eux, en retour, fait usage des clichés populaires du moment, afin de relooker leur appel au retrait de Judée et de Samarie et à la partition de Jérusalem.

Les médias, eux-mêmes dominés par la gauche, soutiennent ces initiatives. Les héros de guerre à la retraite sont exhibés en une belle parade devant les caméras et présentés au public comme des adultes responsables [et même plus responsables que les autres] qui sont entrés, à contrecœur dans la mêlée politique, en dépit de l’aversion qu’ils en ont, uniquement motivés par leur patriotisme. Tout comme ils ont répondu à l’appel du devoir et mené les forces dans les guerres des générations précédentes, ainsi, aujourd’hui, nous dit-on, ils entendent à nouveau le même appel, et se lancent dans un ultime effort de dernière minute pour tenter encore de sauver le pays.

Et juste au moment où Avigdor Lieberman endosse le costume de Ministre de la Défense, par enchantement, un nouveau groupe de vieux généraux diffuse une ancienne-nouvelle version de leur vieux plan discrédité.

sf256

Un groupe qui s’auto-proclame : « Les Commandants pour la Sécurité d’Israël » se mobilise sur un répertoire impressionnant de 214 généraux qui signent une nouvelle pétition de principe, appelée : « La Sécurité d’abord : Changer les règles du Jeu- Plan visant à améliorer la position diplomatique et sécuritaire d’Israël ».

Le groupe dispose d’un site internet dernier cri sur un support commercial haut de gamme qui a inondé les réseaux sociaux ces tous derniers jours. La publicité montre une personne déchirant un vieil auto-collant de « La Paix Maintenant » et en train de le rempalcer par un appel pour : « La Sécurité d’abord, la Paix plus tard« .

Leur plan, selon cette pub, améliorera la sécurité d’Israël, renforcera sa position internationale, réparera/comblera les clivages au sein même de la société israélienne et posera les bases et conditions pour les futures négociations avec les Palestiniens.

Malheureusement, tout comme tout plan de la gauche jusqu’à présent, si ces généraux avancent sur leur voie et que le gouvernement tient compte de leur avis, les résultats seront précisément à l’opposé de ce qu’ils promettent. Comme cela a été le cas avec tout autre plan de retrait bien ficelé, celui-ci aussi portera préjudice à la sécurité d’Israël. Notre position internationale sera en miette. Les électeurs de Bernie Sanders aux côtés des Européens démultiplieront leur dévotion à dénigrer Israël. Et les Etats arabes sunnites qui, actuellement, affluent vers nous, nous lâcheront une fois encore.

Le nouveau paquet de propositions des Généraux implique d’ouvrir leur plan par un appel de faucons afin de conserver un contrôle sécuritaire israélien sur la Judée et la Samarie, jusqu’à ce que les Palestiniens décident de faire la paix avec nous.

Après avoir bien démontré qu’ils sont sobres d’esprit, les Généraux se tournent alors vers les fantasmes inchangés de la gauche.

Ils appellent le gouvernement à abandonner formellement les droits de souveraineté d’Israël sur la grande majorité de la Judée-Samarie et de l’Est de Jérusalem.

Ils appellent le gouvernement à arrêter, de façon permanente et définitive, de respecter les droits de propriété des Juifs dans les zones de Judée-Samarie hors du périmètre de sécurité.

Les plus de cent mille Juifs qui vivent dans ces zones, insistent-ils, doivent se voir privés de tous leurs droits à la propriété, sauf le droit de vendre tout ce qui leur appartient à présent.

On ne doit plus leur permettre de construire quoi que ce soir – pas de nouvelles maisons, pas de nouvdelles communautés, aucune nouvelle infrastructure.

Comme pour les communautés à l’intérieur de ce périmètre, nos Généraux insistent sur le fait qu’elles pourraient avoir l’autorisation de continuer à respecter les droits juifs de propriété, mais dans certaines limites, cependant. Par exemple, on ne doit plus autoriser ces communautés à s’étendre au-delà de leurs limites actuelles de construction. En d’autres termes, les Juifs peuvent construire en hauteur, mais pas en surface.

Jérusalem, dont ils disent qu’elle n’aurait jamais dû être réunifiée en 1967, devraient effectivement être divisée.

Les généraux appellent le Conseil Municipal à arrêter d’administrer la ville comme une cité mixte faite de Juifs et d’Arabes. Au lieu de cela, disent-ils, la ville devrait mettre sur pied une autorité gouvernante séparée pour les quartiers arabes à l’Est, au Nord et au sud de Jérusalem. Cette autorité distincte devrait être responsable de toutes les activités de planification et de zonage dans les quartiers arabes autant que du système éducatif et de tout autre aspect de la vie quotidienne des Arabes de la ville.

Gaza, qui opère comme un Etat-Hamas depuis 2007, est également « sorti du congélateur ».Les généraux appellent le gouvernement à continuer de fournir à Gaza tout ce que lui réclame le Hamas : l’eau, l’électricité, l’emploi en Israël, un port contrôlé par le Hamas. Ils appellent même Israël à autoriser l’Europe à payer les salaires des terroristes du Hamas.

En outre, les Généraux recommandent chaudement que le gouvernement annonce que Gaza, la Judée-Samarie et Jérusalem divisée forment une seule et même entité, en dépit du fait qu’il n’en est rien sur le terrain!

Les Généraux mettent l’accent sur le fait qu’en prenant ces mesures unilatérales, Israël fera la preuve de sa dévotion à la paix et maintiendra vivace le rêve d’un Etat palestinien. La conséquence, disent-ils, c’est que les Palestiniens seront tout contents et qu’ils cesseront alors d’assassiner des Israéliens. Le monde arabe fera la queue pour signer des traités de paix avec Israël. L’Europe, main dans la main avec les électeurs de Bernie Sanders, enterra la hache de guerre et adoptera Israël comme l’enfant prodigue…

Le seul petit problème avec le tout nouveau plan des Généraux et tous ceux qu’il remplace est qu’ils ignorent absolument tout des faits élémentaires.

Il n’existe aucune constitution palestinienne pour la paix avec Israël. Plus les Israéliens offrent aux Palestiniens et moins ils sont prêts à régler les problèmes.

En annonçant qu’Israël renonce à ses prétentions sur la Judée, la Samarie et Jérusalem, et en traitant les Juifs à l’Est des lignes de cessez-le-feu de 1949 comme des citoyens de seconde classe, les généraux, non seulement, vont approfondir les clivages sociaux au sein de la société israélienne. Ils vont déclarer aux Palestiniens qu’il ont raison d’éprouver le plus grand mépris pour eux. Plus les Palestiniens se comporteront mal et plus on va leur offrir. Plus ils assassineront de Juifs, plus les Juifs se ligueront les uns contre les autres.

Tout comme pour l’amélioration de la position internationale d’Israël, il est difficile de comprendre pourquoi les généraux refusent de tirer les leçons du retrait de Gaza. En dépit du fait qu’Israël a déraciné, éradiqué 24 communautés juives à Gaza et dans le nord de la Samarie et retiré ses forces militaires de cette zone, sans exception, la communauté internationale insiste sur l’idée qu’Israël « occupe » encore Gaza. Comme ces généraux peuvent-ils s’attendre à ce que le monde agisse avec plus d’équité, à loa suite d’un plan de retrait plus limité de Judée-Samarie et Jérusalem? Comme pour Gaza, l’Opération Bordure Protectrice a mis en évidence le fait que l’Egypte, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et d’autres Etats arabes soutiennent Israël dans sa guerre contre le Hamas. Ils le font parce qu’ils craignent bien plus l’Etat Islamique et l’Iran qu’ils ne haïssent Israël, à la puissance duquel ils font confiance.

Si Israël annonce son intention de quitter la Judée et la Samarie, dont les Arabes savent pertinemment qu’elles deviendront une nouvelle enclave du Hamas bien plus rapidement que Gaza ne l’a fait, la confiance arabe dans la puissance d’Israël n’en sera que plus entamée. En conséquence, si Israël suit le conseil de ces Généraux, ons relations avec les Sunnites ne feront qu’empirer et non s’améliorer.

C’est une véritable tragédie pour Israël que les Généraux aient permis à la Gauche de les utiliser de cette façon. Leur rôle dans la perpétuation de l’adhésion destructrice d’Israël au modèle dévastateur de la solution à deux Etats ne fait que réduire leur contribution passée et mettre en péril l’avenir d’Israël.

 

jpost.com

Adaptation : Marc Brzustowski

4 Commentaires

  1. Taratata ! Israël c’est Israël et sa capitale toute est Jérusalem toute.
    Les racistes de tous bords, la gauche Israélienne FAIBLE et LACHE n’arriveront pas à sacrifier Israël à l’instar du monde International, de la France etc etc…. Mais tout ce beau monde n’a aucune solution puisque les palestinistes sont au moins deux groupes, si ce n’est plus. Alors céder à qui et pourquoi céder, Israël est déjà bien petit géographiquement!!!!!!!!!!!!!!!!! le faire c’est tromper sa population!!!!!!!!!!!!!!!! Et pourquoi Israël ne sort pas ses documents qui attestent de beaucoup de choses!!!!!!!!!!!!!!? en sa faveur.

  2.  » C’est la seule raison pour laquelle la droite continue de gagner les élections » ????

    La gauche a apporté les Kibbouts, c’est très bien ! Mais c’est l’ancien temps, la Gauche s’est battu pour récupérer sa terre, toute sa terre. Si elle avait cru que restituer la terre apporterait la paix, pourquoi ne l’a-t-elle pas fait ? Certes parce qu’elle a compris, cette ancienne gauche que si elle avait rendu ses kibbouts, Israël n’existerait plus.

    L’auteur attribue à la gauche tous les succès d’Israël, et toutes les raisons qui ont fait le génie et la puissance d’Israël, l’économie que propulsent les start-ups, ce serait la gauche ?

    Certes non ! Israël, c’est la liberté d’entreprendre ! Si la gauche de l’ancienne Histadrout gagnait maintenant les élections, elle rendrait les territoires de Judée Samarie, et créerait de toute pièces la première victoire Arabe.

    Devant cet aveu de faiblesse le Arabes du monde entier reconnaîtraient que nous occupons une terre arabe ! Ce que viennent de confirmer les pays Arabes, la France et l’Europe par l’UNESCO interposée.

    Alors Israël sera plus que jamais un occupant et les gauchistes israéliens confirmeront que les terres sont arabes et le droit des Arabes à revenir sur leur terre. Pour la paix, la terre sera rendue jusqu’au dernier centimètre carré, jusqu’à la mer exigeront les Arabes…

    Alors Israël aura le choix, repartir en Europe ?
    L’Europe islamisée ne voudra pas des sionistes,
    l’Amérique ? L’Amérique récupèrera les scientifiques et leurs start-ups puis fermeront les portes,
    non aux Arabes mais aux Juifs, comme en 40. .

    Alors Israël devra reprendre sa terre comme font les Russes, pas d’autre solution.
    Et ce sera vite fait ! La Gauche sera responsable !

    C’est pourquoi mieux vaut ne pas donner le moindre centimètre carré. L’exemple de Gaza est l’image vivante donnée par Ariel Sharon de ce qu’il ne faut pas faire. En faisant çà Sharon a légué une image que même les Gauchistes comprendront… peut-être… mais sans doute ne comprendront pas.

    Les Palestiniens sont un peuple biblique… imaginaire,. Tous les Palestiniens sont des Arabes hébergés par Israël et puisque l’Europe les aime tant, elle n’a qu’à leur ouvrir ses portes, comme pour les migrants.

    Certains disent que l’Europe est foutue ! Pas du tout ! Elles est gauchiste, donc islamiste, comme la gauche
    d’ Israël qui pense qu’il suffit de donner la terre, comme la France qui donne la terre de ses ancêtres !
    Simple non ?
    Aujourd’hui, l’Islam occupe Paris et le Gouvernement français s’en fout comme de l’an quarante !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.