Le Quai d’Orsay finance le prêche d’un terroriste du FPLP

9
993

Un terroriste condamné dirige un programme d’endoctrinement parrainé par la France à Jérusalem-Est

Le ministère français des Affaires étrangères finance le programme d’initiative pour la jeunesse à Jérusalem-Est, qui sera dirigé par Daoud Ghoul, cheville ouvrière du Front populaire pour la libération de la Palestine, accusé à de multiples reprises pour ses liens avec le groupe terroriste.

Un programme financé par le ministère français des Affaires étrangères, en coordination avec ses représentants à Jérusalem-Est, est mis en oeuvre par un membre du groupe terroriste du Front populaire de libération de la Palestine, a rapporté l’ONG Monitor.

Le programme d’initiative jeunesse de Jérusalem-Est, qui doit commencer cette semaine au Centre culturel français Chateaubriand, a pour objectif de fournir des activités de loisirs, des conseils sportifs et psychologiques à quelque 500 jeunes du quartier de Silwan, qui, selon le programme, ont été “très touchés négativement par les démolitions israéliennes “.

Le programme est géré par le projet Al Bustan, qui est financé par une série de conseils locaux en France ainsi que par le ministère français des Affaires étrangères. Selon le plan budgétaire, Al Bustan devrait recevoir près de 400 000 euros (environ 450 000 dollars des États-Unis) de différentes agences d’aide du gouvernement français.

Par le passé, le projet Al Bustan était lié à des activités exprimant son soutien au terrorisme. Dans un de ces incidents, Al Bustan a organisé une production dans laquelle des enfants palestiniens ont été présentés tenant des armes et montrant à un enfant comment les États-Unis et Israël “exécutaient la Palestine”.

Encore plus troublant, le rôle de coordinateur de l’Initiative pour la jeunesse de Jérusalem-Est a été confié à un djihadiste du FPLP bien connu. Résidant à Jérusalem-Est, Daoud Ghoul a été condamné en 2015 pour appartenance au groupe terroriste FPLP. Il a même purgé une peine d’un an et demi de prison après avoir tenté d’éduquer les enfants à “l’esprit” du Front populaire. C’était la troisième condamnation de Ghoul dans le cadre de ses activités pour le FPLP, qui a été qualifié de groupe terroriste par Israël ainsi que par l’Union européenne.

Le consulat de France à Jérusalem est tristement célèbre pour ses activités anti-israéliennes. Il y a quelques mois, l’un de ses employés a été condamné à sept ans de prison  après avoir été pris en flagrant délit de trafic d’armes en provenance de la bande de Gaza. Lors d’une autre confrontation avec Israël, le consulat empêche depuis des années les fidèles juifs d’entrer dans le Tombeau des Rois, une catacombe sous son administration située dans le quartier de Sheikh Jarrah, près de la vieille ville, à Jérusalem-Est, en raison d’accords internationaux remontant à la période ottomane. Bien que les catacombes aient récemment été ouverte aux Israéliens pour une courte période, elle a depuis été fermée.

Ariel Kahana

israelhayom.com

9 COMMENTS

  1. Le Quai d’Orsay, the Foreign Office and the US SD all filled with antisemites and crypto-orientalists-colonialists. Du beau monde. Under Trump it is a little different.

  2. Bizarrement, BHL et Chouraqui n’évoquent pas cet aspect du problème dans leurs ébats – pardon – débats – sur la chaîne i 24. Seraient-ils eux aussi politiquement correct ?

  3. 400 000 euros qui vont encore faire la joie des terroristes cisjordaniens.
    Faut dire que la Françarabia fait beaucoup mieux qu’un pays arabe.
    Quand on voit que le porteparolat est aux mains d’un étron africaine la sus-nommé Sibête quelquechose, antisémite avérée, laquelle a dit à la télé en direct que les juifs avaient le copyright de la Shoa. On ne doute plus de la politique anti-israélienne de la Françarabia.

  4. Vous êtes encore étonné. franchement on devrait être habitués des saloperies de ces français et de ce Quai d’Orsay. Il est vrai qu’avec ce gouvernement de merde toutes les décisions pour emmerder Israël
    sont bonnes.
    ROSA

  5. La France, comme d’autres pays « amis d’Israêl », sous prétexte d’ « aide humanitaire » et d’aider à résoudre le conflit financent en réalité sa perpétuation et la guerre elle-même et cherchent à gommer tous les acquis militaires et politiques que peut obtenir Israël. C’est la première fois dans l’Histoire qu’autant pays qui prétendent être en paix avec un autre pays investissent autant d’efforts et d’argent pour que ses ennemis ne s’effondrent pas et aient les moyens de le combattre. Et peut importe qu’un pays comme la France ait des millions de chômeurs et ne puissent pas leur trouver des emplois quitte à leur réduire même leurs allocations chômage mais elle a toujours de l’argent pour financer la guerre contre Israël, parce que malgré tout le baratin et les politesses, c’est de cela qu’il s’agit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.