Le gouverneur de Naplouse:  « les mères qui sont fières de leur fils ‘Shahid’ ne sont pas normales »

Le gouverneur de Naplouse, Ibrahim Ramadan, a créé le scandale dans la rue palestinienne qui réclame sa démission. En cause, une interview qu’il a donnée à une radio locale dans laquelle il emploie des termes durs envers les mères qui envoient leurs fils devenir des »shahids ».
»Il y a des mères qui ne sont pas normales. Il y a des mères qui envoient leurs enfants (commettre des attentats) et on les considère comme des combattantes. Il y en a qui envoient leurs fils se suicider. C’est une mère? Ce n’est pas une mère », a-t-il jugé.
Ces propos ont suscité une vive indignation dans la rue palestinienne augmentée par le choix du vocabulaire. Pour dire »pas normales », le gouverneur a employé un terme en arabe qui est considéré comme une insulte très grave.
Ramadan a été attaqué de toutes parts: par les politiques palestiniens, par la rue palestinienne, par les mères de terroristes tués par Tsahal ou morts dans des attentats, mais aussi par le Fatah, auquel il appartient.
La mère d’un terroriste palestinien tué a également critiqué le gouverneur. « S’il n’avait pas lui-même été moralement perverti et patriote, il ne nous aurait pas insultés, nous les mères des martyrs, en les qualifiant de » déviantes « « , a-t-elle déclaré.
Un nouveau groupe terroriste palestinien en Cisjordanie nommé Lions’ Den a déclaré : « Les mères des martyrs sont les perles de la couronne. Elles sont la raison pour laquelle nous voyons la lumière au bout du tunnel. Nous n’accepterons aucune insulte de cette sorte. »
Face au scandale provoqué par ses propos, le gouverneur de Naplouse a finalement présenté ses excuses aux mères de »shahids ». Il a précisé qu’il était fier d’elles et de leur combat et que ces propos ont été sortis de leur contexte.
Mais cela n’a pas suffi à calmer les Palestiniens qui réclament toujours sa démission pour avoir »porter atteinte à l’honneur des femmes palestiniennes et à la lutte palestinienne ».
La société palestinienne accorde une place de choix aux terroristes, particulièrement lorsqu’ils ont trouvé la mort pendant leurs opérations. Ces derniers temps, les mères sont également régulièrement mises à l’honneur. On en voit de plus en plus pendant les enterrements de leurs fils ou des événements à leur mémoire, brandissant une arme, ce qui n’avait jamais été le cas auparavant.
JForum avec LPH INFO et Ynet

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires