La marche des drapeaux à Jérusalem.

Le ministre de la sécurité intérieure Amar Bar-Lev: «Le plan est que le défilé des drapeaux ait lieu à Jérusalem, la capitale éternelle d’Israël».

La police a reçu des renseignements selon lesquels des éléments travaillent sur les réseaux sociaux pour aggraver la situation avant l’événement à Jérusalem. Bar Lev rencontrera à nouveau aujourd’hui le commissaire et discutera des développements avec lui.

Le premier test pour le gouvernement Bennett-Lapid: un jour avant la date de la marche des drapeaux à Jérusalem, « Israel Hayom » a appris des éléments perturbateurs s’efforceraient de dégrader la situation avant la marche. Selon les informations dont dispose la police, des éléments arabes à Wadi Ara travaillent sur les réseaux sociaux pour remuer et surchauffer les esprits dans le quartier avant le défilé de demain.

Le ministre de la Sécurité intérieure, Amar Bar-Lev, lors de la réunion du Parti travailliste, s’est adressé aujourd’hui aux organisateurs du défilé et a précisé: «En ce moment, le plan est que le défilé ait lieu. Jérusalem est la capitale éternelle d’Israël. En démocratie, c’est permis de manifester « selon les règles fixées par la police et c’est ainsi que nous agirons ».

Le ministre de la sécurité intérieure Amar Bar-Lev.

Plus tôt dans la journée, Bar-Lev a rencontré pour la première fois, dans son nouveau rôle, le chef de la police Yaakov Shabtaï. Les deux devraient se rencontrer à nouveau plus tard dans la journée, où le commissaire devrait présenter le plan d’action pour l’événement au nouveau ministre.

L’évaluation est déchirante, en coordination avec le ministre de la Défense Benny Gantz, on devra soumettre le plan au Cabinet pour approbation, car les grandes lignes existantes ont été approuvées par le gouvernement précédent et le Premier ministre.

Selon le schéma, le défilé commencera sur la place du ministère de l’Éducation à Jérusalem et traversera les rues Neviim gadol et Neviim ketan [grands prophètes et petits prophètes]. Dans l’un des principaux points de discorde de la marche, la porte de Sichem/Naplouse, il y aura une entrée partielle au lieu du bain [rituel] comprenant une danse d’environ une heure et demie. De la porte de Sichem/Naplouse, une marche devrait se diriger vers la promenade de Jaffa, l’église arménienne et le mur occidental (des Lamentations) [Kotel hamaaravi].

On estime qu’environ cinq mille marcheurs participeront à la marche, et ils seront sécurisés par environ 2000 policiers. Une alerte élevée a également été déclarée aux frontières avec l’Autorité palestinienne, dans les villes concernées, aux carrefours des zones sensibles et l’on craint une flambée de violence sur le mont du Temple. À partir de 16h00, demain Mardi ‒ les principales artères de circulation seront fermées et la police tient à souligner que la force [de sécurité] qui opérera dans le secteur a reçu l’ordre de faire preuve de fermeté et non-tolérance envers les émeutiers.

JForum ‒ Israel Hayom

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.