Le chef de l’Etat islamique Abu Bakr al-Baghdadi serait encore vivant et se cacherait à Mossoul, a révélé le responsable des troupes kurdo-irakiennes Fouad Hussein dans une interview exclusive donnée au quotidien britannique The Independant.

« Baghdadi est là, et s’il est tué, cela signifiera l’effondrement de tout le système de l’EI. En pleine bataille, ils vont devoir se choisir un nouveau leader, mais aucun de ses successeurs ne jouira d’un tel prestige. Al-Baghdadi reste celui qui a proclamé le califat en juin 2014 à Mossoul » a déclaré Fouad Hussein.

« Sa présence à Mossoul pourrait compliquer et prolonger la bataille », ajoute Hussein.

« Ses partisans lutteront jusqu’à la mort pour le défendre. Il est évident qu’ils vont perdre mais on ne sait pas combien de temps cela nous prendra » a conclu le chef du Kurdistan irakien.

Les soldats irakiens sont entrés mardi dans Mossoul, lançant ainsi la « véritable » bataille pour reprendre la plus grande ville conquise par les djihadistes du groupe Etat islamique.

Les forces irakiennes devraient tenter d’ouvrir des couloirs humanitaires pour que les civils puissent fuir la ville, peuplée d’environ 1,5 million d’habitants selon l’ONU.

I24 News

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.