A l’occasion de la prestation de serment, nous avons recherché quel est le lien de l’administration Biden avec le peuple Juif.

Les enfants de Kamala l’appellent «Mumlei» • Les petits-enfants du président appartiennent en partie au peuple élu • La petite ruche juive de la Maison Blanche • et le tatouage que Hunter s’est tatoué sur son bras en l’honneur de sa femme.

Le président élu des États-Unis, Joe Biden , qui a prêté serment hier et devient officiellement l’homme le plus puissant du monde. Biden, qui sera le 46e président des États-Unis, est entouré de quelques personnes liées au peuple juif et dont certaines sont considérées comme des partisans bien connus d’Israël. À l’occasion de l’investiture, nous avons décidé d’examiner le lien juif avec le nouveau président.

Les fils de Biden

En  tête des liens de Biden avec le peuple d’Israël se trouvent ses enfants, qui au fil des ans ont épousé de fiers juifs américain. Le premier à le faire fut Boiden, décédé d’un cancer il y a cinq ans et marié à Hallie Oliver Biden.

Le deuxième fils de Biden, Hunter (49 ans), marié à Melissa Cohen Biden (33 ans), une réalisatrice de documentaires originaire d’Afrique du Sud. Hunter Biden a non seulement épousé Melissa, mais a également tatoué le mot «paix» en hébreu en son honneur.

La fille de Joe Biden, Ashley, est mariée à Howard Crane qui est médecin, et bien sûr juif à cet égard, au moins les deux tiers des descendants du président élu sont en fait juifs selon Halakhah et le reste de ses descendants sont semi-juifs.

Époux du vice-président

US Vice President-elect Kamala Harris and her husband Doug Emhoff, visit DC Central Kitchen ahead of the Thanksgiving holiday in Washington, DC on November 25, 2020. (Photo by SAUL LOEB / AFP)

Le lien profond entre l’administration et le peuple juif ne se termine pas seulement dans la famille du président, mais aussi dans son adjoint – Kamala Harris, dont le mari, Douglas Amhoff, est un avocat juif. Parallèlement à son travail à la Maison Blanche, Kamala est la belle-mère de Cole et Ella, les deux enfants strictement juifs de Douglas, qui lui sont nés pendant ses 16 ans de mariage avec sa première femme – Christine. Non seulement cela, mais les deux appellent Kamala « Mumlei » – un surnom pour une mère juive en yiddish.

Dans un article sur Kamela Harris pour « Israël aujourd’hui » l’année dernière, les amis de Douglas ont déclaré que bien qu’il ne soit pas observateur, il « s’identifie profondément au judaïsme et en a été influencé ». Le couple célèbre également les fêtes juives aux côtés des fêtes hindoues avec les parents de Kamala. Si quelque chose arrive à Joe Biden pendant son mandat, Camela sera assermenté en tant que président et Amhoff sera non seulement marié au premier président de l’histoire des États-Unis, mais aussi au premier conjoint juif d’un président américain.

Hauts fonctionnaires du gouvernement juif

President-elect Joe Biden listens as his Secretary of State nominee Tony Blinken speaks at The Queen theater, Tuesday, Nov. 24, 2020, in Wilmington, Del. (AP Photo/Carolyn Kaster) *** Local Caption *** 27.11.20 ?

Dans l’administration Biden, les Juifs occuperont de nombreux postes de responsabilité, dirigés par Tony Blinken, qui sera le secrétaire d’État à l’administration. Janet Yellen, la ministre des Finances, est également juive et la première femme à occuper ce poste.

Ron Klein, qui était le chef de cabinet de Biden lorsqu’il était vice-président, sera chef de cabinet à la Maison Blanche et donc un autre juif américain sera vissé dans l’administration. Une autre personnalité juive qui travaillera en étroite collaboration avec le président sera le ministre de la Sécurité intérieure, Alejandro Maurex, issu d’une famille juive de Cuba qui a immigré aux États-Unis.

JForum – Israël Hayom

22 Commentaires

  1. Il n’existe pas de vaccin contre la corruption, la bêtise et des juifs peuvent voter pour Biden,
    les démocrates (les plus grands tricheurs d’une élection présidentielle, dans l’histoire des Etats-Unis !) Hélas !!!!!!!!!!!!! Honte à tous ces juifs !….mais il y a plein de traitres au peuple juif et Israël aussi, en Europe (cf le gauchisme et le capitalisme mondialiste, multiculturaliste d’un grand nombre de juifs !!!!!!)

  2. Cher Elie de Paris.
    Vous avez raison de distinguer entre « avant Har Sinaï » et « après ». Outre notre foi, il n’y avait alors aucun autre monothéisme. Il est vrai qu’Abel et Kaïn on épousé leur sœur jumelle, ce qui est interdit par la Thora qui alors n’avait pas encore été donnée.
    Cependant le Midrash raconte que pour s’introduire dans la tante de Zimri ben Salou, Pinhass a démonté sa lance pour feindre avoir une canne, il dit aux gardes que sa mère était une prosélyte comme Tsipora et donc qu’il appréciait lui aussi les étrangères… puis à l’intérieur il les transperça pour les punir de leur effronterie (faisant ainsi cesser le courroux divin qui ne tolère pas l’assimilation).
    Nos Sages disent aussi que Batia (fille de Pharaon, elle non plus Matriarche) voulait s’immerger dans le Nil pour se purifier de l’idolâtrie de l’Égypte (certains écrivent « pour se convertir »).
    Yétro est largement complimenté pour s’être converti à notre foi bien que ce fût avant « Har Sinaï ».
    Abraham a refusé de recevoir Timn’a comme convertie.
    Abraham a refusé de prendre la fille de Éli’ezer comme brue en disant qu’il appartenait encore aux maudits par Noé.
    La Thora parle des convertis par Abraham et Sarah…
    Rachi (et bien d’autres) fait l’éloge de notre pureté de mœurs en commentant que Shlomit bat Divri était la seule et unique qui avait été avec un Égyptien (elle fût violée par l’explorateur de son mari… et donc même elle en fait ne le voulait absolument pas…)
    Il y a d’autres exemples.
    Donc la notion d’assimilation et de convertis existait déjà sous une forme légèrement différente.
    Mais votre remarque est cependant pertinente.
    Merci et bonnes études !

  3. Chaque « origine » juive présentée ici peut être démontée facilement.
    Entre temps, le/la ministre de la santé, Transgenre, et juifve, vient d’être nommeee…
    Et s’il y a de réels juifs, vraiment suivant la loi, hala’hah, ils ne pourraient être inclus dans le quorum de10, ou même être appelé à la Torah, tant leur rejet du judaïsme en public est frondeur, justement devant la hala’hah !
    Quelles sont les motivations du journal Ysraël hayom ?
    Est-il si judicieux de rappeler quelque similarité genique pour entretenir de « bonnes relations »? Le proche avenir nous le dira, mais la plupart de ses « semi-juifs », nouveauté linguistique ambivalente, (j’aurais préféré « transjuif »!) ont dans l’histoire causé les pires catastrophes au Peuple Juif.
    Il y avait bien un Joseph Liberman, il y a 2 décennies. Celui-là apparaissait en kippah ! Une éminence respectée par tous !

    • Tout à fait d’accord. Cette sémantique « demi-Juif » révèle une ignorance de la Halakha et de l’histoire. Du temps de l’inquisition les « demi-Juifs » étaient les premiers dénonciateurs de leur « père » lorsqu’ils les surprenaient en train de pratiquer la Thora en secret.
      Meme Khadafi était Juif (paraît il, a 100% lui…)
      Quoi que même si en France on est assimilés moins profondément en mentalité, cependant quantitativement ça revient presque au même.
      On n’est pas sorti de l’auberge…

      • La « Halakha » concernant la filiation maternelle juive est une invention rabbinique qui n’est pas inscrite dans la Thora. En suivant cette « loi » même les enfants de Moshé Rabbenou ne seraient pas juifs…

        • Vous n’avez pas compris…
          Il n’y avait pas de Juifs à l’époque des patriarches et même de Moïse.
          D’ailleurs, Moïse parle à Pharaon au nom du Dieu des… Hébreux!…
          Quand la Torah a été transmise, Yehoudi signifiait « de la tribu de Yehouda », donc les Hébreux étaient distribués en filiations patrilineaires…
          Puis la Torah et ses lois furent données, avec la loi orale, sans laquelle la loi écrite est inapplicable…
          Aux Sages fut confié de légiférer, et à partir de Salomon, la mère dut être issue du peuple hébreu pour valider la filiation hébreue. Lors du schisme après Salomon sont apparus le royaume d’Ysraël comprenant 10 tribus et demi et le Royaume de Yehoudah, comprenant les tribus de Yehoudah, Benjamin et une demie tribu de Menaché… C’est Ce dernier royaume qui, generiquement, a donné les Juifs (Judeens)…
          Les lois civiles et décrets ne sont pas des « inventions », mais la législation ordonnée dans la Torah elle-même, demandant de légiférer, de siècles en siècles.
          Les codes législatifs des sociétés civiles ne sont pas des « inventions », mais une longue suites de décrets et jugements au cours du temps, dont les emprunts les uns chez les autres, certes, mais il est clair que la Torah a inspiré toutes les législations de la planète…

        • Excusez moi mais vous dites n’importe quoi ! Tsipora (la femme de Moïse) s’est convertie ainsi que son père Yétro dont une Parasha entière porte son nom en son honneur (car converti). Tsipora a circoncis son fils lors de leur trajet vers l’Égypte.
          Les ordres Rabbiniques sont innombrables, on les retrouvera dans la Cacherout ainsi que dans tous les domaines, Hashem nous a ordonné d’élever des barrières afin de préserver Israël de transgresser plus gravement.
          Maïmonide a écrit dans les lois de « Issouré Bia » (interdictions de mœurs) que le fils d’un Juif et d’une non-Juive n’est pas Juif, de plus il n’est même pas le fils de son père. Le Shoulhane Aroukh ainsi que le Rama de Cracovie l’ont aussi légiféré ainsi.
          Du temps de Ezra le scribe, de nombreux Juifs avaient pris des Goyot et Ezra a réussi à les convaincre de les quitter.
          Zimri ben Salou prit une Goya devant Moïse ouvertement, Pinhass se leva et les transperça (Zimri et la Goya) de sa lance et ce n’est que grâce à Pinhass que Dieu cessa de faire mourir des Juifs à cause de l’effronterie de Zimri et 24000 Juifs périrent suite à cela…
          Comment osez vous vous exprimer avec autant d’ignorance ?!
          Revenez donc sur vos paroles plutôt que de sombrer dans ces opinions réformistes qui vous mèneraient vers l’obscurité…
          Excusez moi mais on ne peut se taire en lisant ça.

          • Cher Avraham votre zèle mérite.
            Mais Tsipora, qui n’avait rien à envier aux Matriarches, s’est convertie au… Monothéisme.
            À cette époque, il n’y avait pas de Torah, ni dogme, même pas d’objet sacré, si ce n’était la… Milah, signe de l’Alliance par excellence.
            Mais il ne faut pas confondre les époques. Celle de Moïse avançait pas à pas… Celle de Ezra avait déjà appréhendé le corpus de la Torah, (il y avait eu un sanhédrin, qui siégeait au Temple) mais il ne faut jamais confondre les takanot (jurisprudence rabbinique d’exception) , comme ne pas boire du vin non conforme, et les lois de la Torah, dont une d’elle, précisément, interdit d’ajouter ou retrancher. C’est peut-être la méprise qu’a fait Mirael, en parlant d’invention, et qu’on peut comparer au confinement ou au couvre-feu _leavdil_que le gouvernement applique d’autorité alors que ce n’est pas une loi, mais un décret « dans l’urgence ».
            Une takanah. Propre au pays et à l’heure.

  4. Je suis hélas d’accord avec ce qui ressort d’un nombre élevé des commentaires qui précèdent. Oui, il semble bien établi que les juifs américains, libéraux, se sentent américains avant de se sentir juifs. Et l’assimilation les guettent, ou tout au moins guettent leurs enfants et/ou leurs petits enfants. Il y a une autre donnée importante: l’Amérique de demain sera moins blanche et plus métissée, avec une poussée importante des latino americains hispaniques, catholiques, moins culturellement proche de la bible hébraïque que les américains protestants. À Israël d’anticiper pour rester l’allié de ce grand pays.

  5. Tous ces juifs dans le gouvernement attisent la haine des antisémites du monde entier qui pensent que les juifs ont pris le contrôle de l’Amérique, je l’ai déjà lu sur certains forums, ce n’est une bonne nouvelle pour notre communauté à travers le monde.

  6. La fraude électorale massive qui a eu lieu en novembre 2020 ne me rend pas fière d’être juive, et d’avoir des points communs avec cet escroc de Président vendu à la Chine communiste et qui poursuit le programme d’Obama.
    Préservez moi, je vous en prie

    • Oui la concierge aussi fake infos. évidemment ces juifs sont juifs parce que leurs grands mères leurs ont dit qu’ils étaient juifs il n’y a rien de juifs chez eux que parfois leur noms. Israël est le dernier de leurs problèmes pour moi je ne les considère pas comme mes frères mais plutôt comme les ennemis d’Israel. Ils en subiront les conséquences

  7. Ce n’est pas cela qui me rassure. Ces gens sont tellement assimilés, qu’Israël ne fait pas particulièrement parti de leurs préoccupations.
    ROSA

  8. Rony Brauman, Ester Benbassa, jack Lang, Patrick Cohen , Georges Sorros et Bernstein aux usa, tous sont d’origines juives et on pourrait continuer et c’est pas des amis d’Israël

  9. Des gauchistes peuvent-ils être des alliés au DIEU d’ ISRAEL ? c’est très difficile à croire quand on pense que même les gauchistes juifs d’ISRAEL , sont des traîtres à leur ETAT !!! ( quand ils ne veulent pas qu’ ISRAEL soit l’ ETAT NATION du Peuple Hébreu !! ).

  10. c’est loin d’etre une garantie pour nous: certains juifs américains sont hostiles à Israel car gauchistes. Ils ne connaissent pas les gens du MO et pensent qu’on peut traiter avec un tigre

  11. Les juifs américains ont un rapport très, très lointain avec Israël et parfois même avec le judaïsme. De ce point de vue, je n’attends aucun miracle de cette administration.

    • c’est loin d’etre une garantie pour nous: certains juifs américains sont hostiles à Israel car gauchistes. Ils ne connaissent pas les gens du MO et pensent qu’on peut traiter avec un tigre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.