La Kalachnikov made-in-Israel en action!

Depuis qu’elle a été introduite au spectacle SHOT de Las Vegas, aux USA en janvier 2016, de nombreuses organisations ont choisi de renoncer à leur vieux fusil et de passer à la vitesse supérieure avec le fusil d’assaut AK Alfa fabriqué par Kalachnikov-Israël : «  »Si on conjugue les capacités de ce vieil engin irrésistible et très fiable du fusil d’assaut AK avec la technologie et les conceptions  à la pointe, alors on obtient la formule gagnante », explique Shachar Dagan, responsable des ventes au sein de Kalachnikov-Israël (K-ISR).

Les premières cargaisons importantes de modèles AKL chambrées pour le calibre 7.62x39mm ont déjà été livrées à des forces armées en Afrique et une organisation militaire d’extrême-Orient attend actuellement la livraison de plusieurs centaines de fusils du même modèle, qu’on attend pour la mi-2017. Une agence des forces de l’ordre d’Asie du Sud-Est attend également la livraison de plusieurs centaines de fusils AKL chambrées pour le calibre 5.56x45mm, au début de l’an prochain. En outre, plusieurs organisations de l’armée, de la police et de la sécurité sont actuellement engagées dans des négociations en vue de premières commandes de diverses versions d’AK Alfa AR et SMG, produites par Kalachnikov Israël.

Le fusil d’assaut fabriqué par Israël offre certains avantages distincts. Entre autres choses, il dispose d’un mécanisme de détente amélioré, grâce à une détente courte et réglable automatiquement, un cran de déplacement, permettant un ajustement rapide et précis consécutif au tir en mode semi-automatique. Le fusil comprend – en tant que partie intégrale- un compensateur conçu de façon innovante qui réduit significativement le recul du fusil, en permettant grâce à cela un tir « à plat » -même en plein mode automatique. La conception ergonomique du contrôle ambidextre permet un accès, une prise en main et le passage à l’action rapides et commodes.

En outre, quatre rails intégraux Picatinny permettent le montage d’accessoires tactiques et optiques pour une portée prolongée. En fait, nous visons la mise à disposition de toute une famille complète de modèles d’armes à feu qui correspondent les unes avec les autres , tout en facilitant la totalité du processus logistique et économique à l’intention de toute organisation de défense et de sécurité, avant et après l’achat de toute arme à feu.

***

Danielle Roth-Avneri a été championne olymique de tir pour Israël durant 8 ans. Elle a remporté la médaille de bronze aux championnats du monde de 2006 et elle détient toujours plusieurs recours de tir israéliens. 

Danielle Roth-Avneri | 2/03/2017

israeldefense.co.il

6 Commentaires

  1. Au lieu de ce pitoyable marketing en direction de groupes armés parfaitement capables de retourner ces armes contre les Juifs, le département du Mossad chargé de la Galout ferait mieux d’entraîner et d’équiper des jeunes pour lutter contre les hordes islamo progressistes

  2. Israël n’est plus sur la bonne voie c’est désespérant. L’AK-47 n’a pas 50 ans, pardon, mais 60 ans. D’ou le nom “47”. Ce qui veut dire que cette arme a été inventée il y a 60 ans. Si en 2017, Israel n’est pas capable de faire mieux qu’un remake d’une arme russe qui a 60 ans, Israel est-elle capable de défendre le peuple juif ??? La question se pose de plus en plus. Peut ere estg-il temps de repartir dans les collines.

    • « un compensateur conçu de façon innovante qui réduit significativement le recul du fusil, en permettant grâce à cela un tir « à plat » -même en plein mode automatique »
      ça semble clair : essaie de tire assis debout couché en gardant ton AK 47 à l’horizontale; tu perds les d2/3 de tes munitions
      Avec l’AK alpha une rafale de 3 cartouches fait 3 impacts dans la cible —> plus grande efficacité du fantassin

  3. Quoi ?

    Elle a quel age la Kalash? De plus, c’est l’arme favorite des ennemis d’Israel.

    Israel n’est donc pas capable de créer sa propre arme ? Il est terminé le temps de l’Uzi dirait-on.

    On s’en tape de la Kalash. Elle a 50 ans la Kalash. Israel est un p[ays d’avant garde technologique et technique. Et scientifique. Israel devrait pouvoir etre en mesure de developer une arme d’assault, autmatique, minimaliste, fiable et robuste, qui n’est pas une puytian de Kalash.

    Grosse déception.

    • Si Yoav avait un brin d’humour, il ne parlerait pas avec un tel irrespect, tant de cette vieille dame, la Kalash, que des aménagements réalisés par Israël sur ce produit dérivé. Evidemment qu’Israël produit des dizaines d’armes automatiques « plus » perfectionnées, dont le Tavor, Galil et des tas d’autres. les IMI n’arrêtent pas un seul jour d’innover. Si Israël a consacré un peu de son temps à cette recherche c’est qu’il est toujours utile de posséder mieux que l’ennemi ses propres armes. C’est ce qui fait le charme du défi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.