Avignon : Relaxe pour l’auteur d’une fresque représentant Jacques Attali manipulant Emmanuel Macron.

Le graffeur Lekto comparaissait pour « injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion » et pour « provocation à la discrimination en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion »

Un graffeur poursuivi pour avoir peint à Avignon une fresque représentant l’économiste Jacques Attali en marionnettiste qui manipule un Emmanuel Macron-Pinocchio, a été relaxé jeudi par le tribunal correctionnel.

L’artiste de rue, connu sous le nom de Lekto, était jugé pour « injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion » et pour « provocation à la discrimination en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion ». Le tribunal l’a relaxé de ces deux chefs d’accusation, alors que le parquet avait requis contre lui 6.000 euros d’amende, dont 2.000 avec sursis, lors de l’audience le 14 septembre.

« Aucun élément ne permet d’affirmer […] que l’utilisation de la marionnette ait été conduite par un sentiment antisémite. »

Le jeune homme de 31 ans était poursuivi pour injure et provocation publiques en raison de l’origine ou la religion. 6 000 euros d’amende dont 2 000 euros avec sursis avaient été requis par le procureur à l’encontre du graffeur. Il a donc finalement été relaxé par le tribunal correctionnel d’Avignon, le tribunal évoquant « l’illustration libre d’une critique politique.« 

« La fresque litigieuse ne contient aucun élément implicite ou explicite qui révèlerait autre chose qu’une satire politique de deux personnalités importantes de la vie politique française« , estime le tribunal dans ses conclusions. La juridiction précise également « qu’aucun élément ne permet d’affirmer avec une absolue certitude que l’utilisation de la marionnette ait été conduite par un sentiment antisémite. » Les parties civiles ont désormais dix jours pour faire appel.

Le principe du déni de la réalité l’a emporté chez les juges. Cette forme de négationnisme de l’évidence montre les ressorts profonds de l’antisémitisme qui règne dans la magistrature. Les mêmes qui nient la Shoah, qui nient le massacre du 7 octobre 2023, qui nient les actes antisémites, nient la réalité des poncifs antisémites des juifs et le pouvoir. Cette négation est d’autant plus cruelle qu’elle prétend émaner du système judiciaire en charge de la lutte contre l’antisémitisme. Cela montre que l’échec de cette lutte est déjà programmé, et qu’il n’y a aucun avenir en France pour les Juifs.

Effacée 72 heures après

Le parquet et la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), qui s’était portée partie civile, ont 10 jours pour faire appel, a rappelé le président du tribunal. Le graffeur, âgé de 32 ans, avait réalisé en juin 2022 cette peinture murale sur un transformateur électrique à l’entrée nord-est d’Avignon. Elle avait immédiatement suscité la polémique, avant d’être effacée 72 heures après à l’initiative de la préfecture et de la communauté d’agglomération.

Jacques Attali avait porté plainte. Représentant Jacques Attali, qui est juif, en un Geppetto au regard inquiétant manipulant telle une marionnette un Emmanuel Macron caricaturé en Pinocchio, la peinture reprenait l’iconographie antisémite de l’entre-deux-guerres, selon ses détracteurs.

En avril, une autre fresque du même artiste représentant Emmanuel Macron, sous des traits rappelant le leader nazi Adolf Hitler avec le nombre « 49.3 » inscrit en guise de moustache, en référence à l’article de la Constitution utilisé pour faire passer la réforme des retraites à l’Assemblée nationale, avait également créé la polémique avant d’être elle aussi rapidement effacée.

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Daniel

Désolé, mais je ne vois pas ce que cette fresque a d’antisémite ?!?