Le Patriarche de Jérusalem de l’église grecque orthodoxe, Théophile III, accuse les Juifs de déséquilibrer le statu quo religieux et la présence même de la vie chrétienne en Israël, dans une lettre ouverte publiée dimanche par le quotidien britannique Guardian.

“L’une des menaces les plus importantes pour les chrétiens en Terre sainte est l’activité inacceptable des groupes juifs qui tentent de prendre le contrôle des biens aux alentours de la porte de Jaffa”, a écrit le dignitaire religieux, évoquant deux hôtels de la Vieille Ville de Jérusalem qui ont été achetés en 2004 par l’organisation juive Ateret Cohanim.

“Si ces groupes devaient se saisir de ces propriétés, ils seraient alors en mesure de poursuivre leur campagne agressive visant à éliminer les non-Juifs de la ville et de ces centres stratégiques qui se trouvent au coeur du quartier chrétien, menaçant par là même la présence des chrétiens en Terre sainte”, a-t-il ajouté.

Le Patriarche de Jérusalem de l’église grecque orthodoxe a été pris à partie samedi par des Palestiniens. Des individus se sont jetés sur la voiture du patriarche alors que ce dernier arrivait pour les fêtes de Noël à l’église de la Nativité. “Nous sommes là pour empêcher l’entrée du traître Théophile”, ont scandé les Palestiniens.

David Stern 

5 Commentaires

  1. Ce petit merdeux se présentant dans une tenue ressemblant fort au Cohen Gadol (Hamavdil) tente de nous faire avaler des calomnies sur les juifs au 21° siècle.

    Mon pauvre petit le monde à bien changer depuis vos déclarations ne passent pas.

  2. Bah, il joue le jeu des chrétiens, rien d’étonnant. Ça vous surprend encore vous ? C’est bizarre. Depuis quand dans votre esprit les chrétiens seraient-ils judeophiles? Surtout en Eretz Israel. Encore, bon, en occident, les catholiques ont adouci leur position depuis Vatican 2 (mais c’est très relatif), et les évangélistes sont sionistes (en vue de la conversion des juifs qu’ils espèrent), mais ça ne fait pas des chrétiens en général des amis des juifs, encore moins les orthodoxes (grecs, libanais, syriens, etc.), qui ont toujours eu une profonde aversion pour les juifs.

  3. En même temps, c’est l’Etat d’Israël ici. L’Etat des juifs et la ville sainte des juifs. Si l’Eglise vend ses biens à des juifs, elle ne doit pas s’étonner de ce qu’ils en fassent des lieux du judaïsme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.