L’attaque de l’Iran contre une base aérienne américaine en Irak rendrait Israël vulnérable au même type de frappe de missiles balistiques

La percée réalisée par l’Iran dans l’amélioration de la précision de ses missiles balistiques a été démontrée lors de son attaque du 8 janvier contre la grande base aérienne américaine Ain Al-Asad dans l’Ouest de Irak. Le président américain Donald Trump a souligné l’absence de victimes et les «dommages minimes» causés, ajoutant que «notre système d’alerte précoce a très bien fonctionné». Puis, le 9 janvier, le chef de la brigade aérospatiale des Gardiens de la révolution iranienne, le général Amir Ali Hajizadeh a déclaré: «Notre objectif était de détruire la salle de commandement centrale de la base et c’est ce que nous avons fait.»

Mais pendant ce temps, la société commerciale américaine Planet est intervenue en révélant des photos satellite de l’attaque et de son impact, montrant qu’au moins cinq structures de la base aérienne d’Ain al-Asad dans l’ouest de l’Irak – hangars et bâtiments – ont été “durement touchées par un barrage de 13 missiles iraniens (et deux sur Erbil). “Ils étaient suffisamment précis pour frapper certains bâtiments” au cœur de la cible “, a déclaré un analyste.

Les sources militaires de DEBKAfile affirment que l’Iran a tiré au total 13 missiles balistiques Qiam-1, désignés comme “à courte portée”. Ce sont des armes âgées développées par l’Iran à partir du Shahab-2 qui était une copie du Hwasong-6 nord-coréen, qui à son tour reproduit le missile Scud-C de l’ère soviétique. Le Qiam 1 a une portée de 750 km et une précision de 500 m. L’autre type de missiles tirés est le Zulfaghar.

Les photos montrent les restes de missiles Qiam. Ils n’explosent pas car l’ogive Qiam se sépare de la cellule avant la rentrée atmosphérique:

Résumé des résultats de la frappe de missiles iraniens sur les bases militaires américaines en Irak

IMAGE: @ IranvsUsa2

Résumé des résultats de la frappe de missiles iraniens sur les bases militaires américaines en Irak

IMAGES de @ farhad965

Photos du missile Zulfaghar lancé lors de la frappe du 8 janvier:

Résumé des résultats de la frappe de missiles iraniens sur les bases militaires américaines en Irak

IMAGE: @imaMedia_org

Résumé des résultats de la frappe de missiles iraniens sur les bases militaires américaines en Irak

IMAGE: @imaMedia_org

Résumé des résultats de la frappe de missiles iraniens sur les bases militaires américaines en Irak

IMAGE: @imaMedia_org

Résumé des résultats de la frappe de missiles iraniens sur les bases militaires américaines en Irak

IMAGE: @imaMedia_org

Le missile balistique à courte portée Zolfaghar (SRBM) est une variante de la famille Fateh-110 SRBM. Il a été développé dans le cadre de la campagne visant à améliorer la portée et la précision des missiles existants. Le Zolfaghar aurait une portée de 800 km. Les rapports des médias iraniens affirment que la précision du Zolfaghar est à moins de 10 mètres.

Résumé des résultats de la frappe de missiles iraniens sur les bases militaires américaines en Irak

Cliquez pour voir l’image complète

Bien que la frappe iranienne n’ait apparemment fait aucun blessé, le CGRI a publiquement démontré qu’il pouvait entraver la défense aérienne américaine en utilisant ses missiles balistiques et ses systèmes de guerre électronique produits en Russie (principalement russes).

Des images satellites et des preuves visuelles depuis le sol montrent que la frappe était précise et a causé un impact visible sur la base aérienne d’Ayn al-Assad. Le regroupement rapproché de cibles détruites sert de démonstration visuelle de la précision des missiles iraniens.

Selon certaines informations, il n’y aurait pas de systèmes anti-missiles américains les plus avancés prêts à intercepter les missiles iraniens, disposés, ni à Ain Al-Asad, ni à Erbil et c’est la raison pour laquelle ces cibles auraient été choisies par l’Iran (La deuxième base américaine ciblée par l’Iran à Irbil au Kurdistan a été évacuée quelques jours plus tôt.) Les intercepteurs plus distants ne sont pas, non plus, intervenus.

De toute évidence, au cours des cinq mois qui ont suivi son attaque de missiles / drones contre des installations pétrolières saoudiennes le 14 septembre, l’Iran a fait de nouveaux progrès dans le développement de la précision de ses missiles, alors que les systèmes d’alerte précoce des États-Unis n’ont pas été mis à niveau en conséquence.

L’Iran a donc réussi la première attaque au missile contre des cibles militaires américaines depuis la guerre de Corée.

Les implications pour la dissuasion militaire américaine sont évidentes, mais elles ne sont pas moins graves pour Israël. Le général iranien a souligné que l’attaque au missile sur des bases américaines en Irak voisin n’était “que le début d’une série d’attaques qui auront lieu dans toute la région”.

Israël ne se fait aucune illusion quant à sa position, aux côtés de l’Amérique sur la ligne de front contre l’Iran. Et si l’armée américaine manque de réponses pour se défendre contre les missiles balistiques iraniens, Israël dont les systèmes d’alerte précoce et anti-missiles sont basés sur des modèles américains est dans le même bateau.

La frappe iranienne sur les bases américaines en Irak le 8 janvier doit servir d’alerte rouge immédiate à Israël sur ce à quoi Jérusalem doit s’attendre. Au lieu de raconter au public israélien des contes de fées sur la non-implication de leur pays dans la spirale des combats armés entre les États-Unis et l’Iran, il vaudrait mieux que le gouvernement dise franchement au peuple qu’Israël est plus exposé que jamais à l’agression iranienne par missiles.

Résumé des résultats de la frappe de missiles iraniens sur les bases militaires américaines en Irak

Cliquez pour voir l’image complète

Résumé des résultats de la frappe de missiles iraniens sur les bases militaires américaines en Irak

Iran’s attack on US airbase in Iraq finds Israel vulnerable to same kind of ballistic missile strike

13 Commentaires

  1. Un missile balistique peut-il frapper israel depuis le Liban ? Je veux dire , y a-t-il pas une distance minimale d’un missile balistique par rapport à sa cible ?

  2. Nasser avait menacé Israël ; ” nos avions ne sont qu’à 5 minutes de Tel Aviv “.

    Dayan lui avait répondu : ” Il y a la même distance dans le sens inverse ” .

  3. Les patriotes neutralisaient déjà les scuds partis d’Irak sur Ysraël, pendant l’hiver 1991 soit il y a près de 29 ans. Ces missiles parcouraient 700 kms avant de s’écraser sur des endroits devenus aléatoires, tant ils étaient imprécis.
    Pourtant, au Pays Sanctifié, les seules victimes furent les 2 ou 3 personnes ayant mal mis leur masque à gaz _on pensait aux attaques chimiques _et peut-être (?)_une dame très âgée qui aura de ce fait décédé, indirectement.
    Ysraël n’avait pas tiré le moindre pétard durant ces 100 jours ni envoyé un avion.
    Les drones n’existaient pas.
    La maîtrise qu’a acquise aujourd’hui la technologie hébreue fait que de nombreux pays viennent s’équiper chez les Ysraeliens, aussi bien en offensif qu’en défensif. Quant à notre aviation, elle se classe parmi les 3 premières du monde.
    À cette époque, nous envisagions même “un” tir nucléaire, précis celui-là, qui aurait refroidi une fois pour toutes le rêve génocidaire venant du “nord”.
    L’Iran se risquerait-il, réellement, à tirer sur Ysraël ?
    Sera-ce une manœuvre pour, ultérieurement, accuser l’Etat juif de réponses disproportionnées ?
    En fait, on devrait s’inquiéter du ciel, c’est vrai.
    Mais de la pluie, qui a fait, elle, de vraies victimes, et dont les seules défenses que nous ayons sont l’observance des commandements, la prière, et l’amour entre nous, celui-ci malmené par les campagnes électorales…
    Peut-être même que ces menaces sont provoquées par le Seigneur, pour que nous Le sollicitions !…
    Tant que la voix de Ya’akov s’entendra dans les joutes talmudiques des Yeshivoth de la terre d’Ysraël, nos tirs et opérations militaires seront, tous, des succès, et les leurs…des échecs.
    Un seul scud Irakien était tombé en Arabie Seoudite. Il avait tué 200 personnes.
    39 en Ysraël, 0 tué.

  4. le missile iranien Zulfaghar, tire son nom de l’ épée a double lame de Mohamed

    “”Dhû’l-fiqâr ou plus souvent Zulfikar ou Zulfiqar est le nom de l’épée à deux pointes que Mahomet aurait trouvée dans le butin de la bataille de Badr. Mahomet l’aurait donnée à Ali lors de la bataille de Uhud. Zulfikar est l’un des symboles les plus anciens et les mieux connus de l’islam. Wikipédia

  5. L iran essaie de placer ses missiles au plus pres d Israel car , la proximité peut rendre une attaque imparable , c est la raison des actions vigoureuses de Tsahal , pour une attaque venant d iran , le systeme antimissile israelien sera trop efficace et les mollahs le savent ; en outre ils risqueraient de perdre tous les missiles attaquants au lancement et ne pas pouvoir contrer la contre attaque d Israel qui serait devastatrice

    • Vous avez l’air de savoir de quoi vous parlez,et pour ma part, je vous crois, car ce que vous dites fait sens. Mais je voudrais comprendre un point : comment se fait il que le système dôme de fer parvienne a intercepter des roquettes du hamas ( le temps de reponse doit être très court, inferieur a 30 secondes) et que ce mème système ne garantisse pas la protection d’Israel contre des missiles balistiques venus de beaucoup plus loin ? avec en conséquence, beaucoup plus de temps pour l’interception ?

      • Dome de fer est conçu pour contrer les tirs a courte portee , ces projectiles ne montent pas haut et longtemps , Israel dispose de 2 autres systemes qui couvrent les missiles a plus longue portee et qui , du coup volent plus et plus longtemps , en outre si les missiles sont lançés tres pres et en quantité , ils peuvent saturer les defenses , c est sans doute ce que preparent les iraniens , et c est pour cela qu ils veulent s approcher de la cible

  6. Les cibles israéliennes sont dans un perimetre plus reduit, ce qui est différent pour l’Irak et l’Arabie saoudite. Donc, plus faciles à defendre. Cela cveutaussi dire qu’il faut frapper l’Iran avant qu’il nous frappe pour detruire ses lance-missiles. c’est ce que fait Israel, contrairement aux US

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.