Israël a attaqué des dépôts d’armes iraniennes près de l’aéroport de livraison à Damas

.

Video shows moments explosions start near Damascus airport tonight. Local media attributing to Israel. More details likely to emerge later.

Les forces Aériennes Israéliennes ont probablement attaqué, dti-on, des cargaisons d’armes censées changer la donne dans le rapport de force, qui étaient destinées au Hezbollah. On a rapporté au moins cinq explosions distinctes, signifiant la violence et la précision de la charge israélienne. 

Les forces aériennes israéliennes ont, selon toutes les sources concordantes, attaqué les dépôts d’armes iraniennes près de l’aéroport International de Damas, très tôt au petit matin de jeudi 27 avril, selon la chaîne de télévision inféodée au Hezbollah, Al-Manar

Selon le reportage du Hezbollah, une série d’explosion ont secoué tout l’Est de Damas à environ 3h 20 et s’est produiteen en ravageant les réserves de carburant et les dépôts d’armes lourdes près de l’aéroport.

  Les flammes se sont très vite élevées depuis le bastion militaire utilisé par l’Iran pour stocker et transférer clandestinement les armes vers les milices pro-iraniennes combattant aux côtés du régime Assad en Syrie, donc essentiellement, le Hezbollah comme organe coordinateur.

Des vidéos et des images ont été téléchargées sur les réseaux sociaux montrant la puissance de l’incendie dans la région.

Selon Al-Manar, les indications, à l’origine, disaient que ces explosions ont uniquement provoqué des dégâts matériels, mais pas de pertes humaines.

D’autres reportages sur ces explosions proviennent aussi des sources de l’opposition, à l’intérieur du pas, ainsi que de l’Observatoire Syrien des droits de l’homme, qui suit et observe cette guerre civile grâce à un réseau de militants et en s’appuyant sur des ressources humaines sur le terrain.

L’organe de presse et  de propagande russe russe contrôle par l’Etat, Sputnik, pendant ce temps, a rapporté qu’Israël avait attaqué cinq cibles distinctes.

Selon notre propre commentateur militaire Ron Ben-Hishai, il est probable que l’attaque visait une cargaison d’armes sophistiquées provenant d’Iran et censées changer les rapports de force et l’équilibre dans la région.

 

Roi Kais|Publié le :  27.04.17 , 08:13

ynetnews.com

Adaptation : Marc Brzustowski


 

Le Ministre des Renseignements, Yisraël Katz confirme les reportages affirmant qu’Israël serait à l’origine des frappes aériennes intervenues dans la nuit près de l’aéroport de Damas. Ces précisions surviennent en marge de son déplacement auprès de Jason Greenblatt à Washington, en préparation, vraisemblablement, du voyage présidentiel prévu de Donald Trump, Jared et Ivanka Kushner

 

Katz, qui est aussi Ministre des transports, a déclaré à la Radio de l’Armée Galei Tsahal, jeudi matin, que « L’incident en question est totalement compatible avec notre politique destinée à empêcher le transfert clandestin d’armes au Hezbollah », le groupe terroriste libanais soutenu par le régime syrien et celui d’Iran.

« Chaque fois que nous recevrons des renseignements sur des plans de préparatifs à un transfert d’armement avancé vers le Hezbollah, nous agirons », a ajouté le Ministre. « Nous devons empêcher l’Iran d’installer sa présence militaire en Syrie ».

Des sources régionales des renseignements,restées anonymes, citées par Reuters, ont affirmé que ces frappes étaient menées par Israël et qu’elles prenaient pour cibles des dépôts d’armes iraniennes destinées au Hezbollah.

Al-Manar en a fait autant, en prétendant qu’une frappe initiale de missiles contre des dépôts d’armes « appartenant au gouvernement » avait provoqué l’explosion de silos de carburants, produisant alors une escalade d’explosions en chaîne qui ont aussi endommagé des maisons alentours.

In this Tuesday, March 7, 2017 photo, Israel's transportation and intelligence minister Yisrael Katz speaks during an interview with The Associated Press, in his office in Tel Aviv, Israel. (AP/Dan Balilty)

Yisrael Katz avec Associated Press, dans son bureau de Tel Aviv, Israel. (AP/Dan Balilty)

On a aussi mentionné d’autres explosions dans la zone d’Al-Mazzeh, apparemment sur la base aérienne de cette zone, qui appartient aux forces du régime.

debka.com

14 Commentaires

  1. L’Iran ira deposer plainte auprès de MLP…..pour ceux qui n’ont pas encore compris qu’en France c’est turban blanc ou noir turban.

  2. israël doit ce defendre et prévenir contre toutes attaque quelque soit son origine ! mais si certain ne trouve pas cela normal. alors ces normal de combattre ceux qui vousq ont rien fait ? en envoyant des armes vesr ceux qui sont nos ennemies !!!!!

  3. je suis très très heureux qu’Israël se défende ENFIN, l’Iran voudrait déposer plainte contre Israël, mais c’est l’Iran qui a commencé à faire la guerre à Israël, et maintenant c’est l’Iran qui porterait plainte, parce qu’Israël c’est défendu je suis désolé mais là, c’est l’hôpital qui s’fou d’la charité, alors qu’Israël, ne fait que de ce défendre.
    Donc : Si on résume : L’Iran à le droit d’attaquer Israël, mais Israël n’a pas le droit de ce défendre et d’attaquer l’Iran,MAIS OU ON VA LA…….

  4. l’Iran va porter plainte contre Israel au conseil de sécurité des Nations Unis
    et Israel sera condamné pour avoir défendu sa population contre ces armes
    de destruction massif, mais Israel préfère de loin les condamnations……….
    aux condoléances.
    on attend le prochain feu d’artifice

    • Israel n’a pas attaqué l’Iran. Donc ils ne pourront pas avoir l’affront de deposer plainte aux conseil de securite des Nations Arabes siegeant a NY. Le fait est que Israel n’aura plus de raison d’aller attaquer l’Iran chez elle. Cette derniere et ses armements et ses soldats ont ete liquides pas loin d’Israel. Et ce sera comme cela jusqu’a ce que les demons de Teheran disparaitront naturellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.