Des dizaines de fausses entreprises de haute technologie ont vu le jour à travers Israël pour servir la dernière campagne de la Chine visant à extraire le savoir-faire militaire avancé des industries de défense israéliennes. Washington a récemment remis une liste de ces entreprises fictives au service de sécurité intérieure israélien Shin Bet, qui est chargé de bloquer la pénétration extraterrestre des technologies de défense top secrètes d’Israël. Pékin cherche depuis longtemps à accéder à ces technologies. Son dernier coup pour contourner le Shin Bet a été de nouer des partenariats avec des entreprises de haute technologie israéliennes.

Ayant capté ce stratagème, toutes les firmes locales de défense ont reçu ces dernières semaines pour consigne de notifier à la direction de la sécurité du ministère de la Défense toute offre d’investissement ou de partenariat venant de l’étranger. Ces offres pourraient ensuite être examinées pour éliminer les associations chinoises.

Mais certains ont tout de même réussi et ont atteint leur objectif.

Le 21 décembre, dix experts israéliens en drones et trois sociétés ont été inculpés dans un complot présumé pour la vente sans licence de drones armés à la Chine. Leur procès s’ouvre le mois prochain. Selon les actes d’accusation, ce groupe est accusé de « fabrication de missiles de croisière et d’actions susceptibles de menacer la vie humaine ». Son chef est Efraim Menashe, directeur du groupe Solar Sky qui a loué les services d’Innocon, un fabricant israélien de drones de collecte de renseignements. Des dizaines de ces drones ont déjà été expédiés à l’armée chinoise. Certains des accusés ont opté pour le silence sur l’affaire mais affirment qu’en s’exprimant, ils dévoileront une image différente des accusations portées contre eux.

L’Amérique est intervenue à plusieurs reprises lorsque des transferts d’armes et de technologies de renseignement israéliens vers la Chine étaient en jeu. En 2000, Washington a empêché la vente de l’avion d’alerte avancée Phalcon à la Chine. En 2004, Israël s’est engagé à moderniser les drones explosifs Harpy qui ont été vendus à la Chine en 1994 et a été empêché de les renvoyer. Les États-Unis ont soutenu que le drone Harpy amélioré représenterait une menace pour Taïwan et pour les forces américaines postées en Extrême-Orient. Ils ont finalement été renvoyés en Chine sans les mises à niveau.

Début 2021, Israël a repoussé une vive protestation américaine contre un contrat signé pour une entreprise chinoise pour la construction d’un nouveau port à Haïfa auquel était attachée une clause de gestion pluriannuelle. Washington a déclaré que la présence chinoise à Haïfa empêcherait les navires de guerre américains d’y accoster. En juin de cette année-là, Washington s’est fermement opposé à ce que la China Railway Construction Corporation joue un rôle dans la mise en place du premier tramway de Tel-Aviv, affirmant que cela constituerait une « menace directe pour la sécurité des États-Unis ».

Plus récemment, en août dernier, le directeur de la Central Intelligence Agency, William Burns, a évoqué l’implication de la Chine dans ces entreprises et les relations avec Pékin en général lors de conversations avec des responsables israéliens. Les deux parties ont décidé de se reparler sur le sujet.

JForum – DENKAFILE

6 Commentaires

  1. Il faut faire très ATTENTION avec la CHINE COMMUNISTE. Ce pays est de doctrine communiste pure et dure avec comme LEURRE le Capitalisme. Ils ont tout les défauts CHAMPION dans le MENSONGE, le COPIAGE et le VOL de technologies occidentales. Ils sont infiltrés partout au CANADA dans toute les provines, ils ont volé la technologie du cellulaire
    NORTEL Télécom pour ne nommer que celui-là. et avec leur supposée compagnie Huawei, ils s’apprêtent a installer leur technologie qui pourra tout contrôler le champ des communications sensibles. Une grande partie de leurs ressortissants installés chez nous subissent des pressions et ont l’obligation d’espionner a tout les niveaux sinon gare a leur famille restées en Chine communiste. Voila la réalité même si cela déplait a monsieur XI Jinping le nouveau grand timonier.

  2. Oui il faut que Israel arrête d’aider la chine au niveau haute technologie , ces derniers peuvent à leur tour aider l’iran ou la CDN , vendre de la Techno contre du pétrole, stop arrêtons les frais inutiles avec la chine q’ils Se débrouillent tous seuls….

  3. Tout le monde sait que les chinois sont des pirates.
    Je ne comprends pas qu’aprés avoir signé des accords de technologie avec eux, les Israëliens jouent aujourd’hui les offensés.

  4. LA CHINE AIME ISRAEL QUE LORSQU ELLE PEUT AVOIR AXER À SA TECHNOLOGIE MAIS QUAND ELLE VOTE À L ONU ELLE EST EN TÊTE POUR ÊTRE CONTRE.
    ALORS IL VAUT MIEUX MANGER CHEZ SOI QUE CHINOIS…………….

    • La Chine n’a aucun intérêt à ce qu’Israël disparaisse, bien au contraire, elle cherche à bénéficier de la High tech Juive pour son développement. Dans les 10 ans qui viennent, elle va chercher à doubler son PIB pour passer de 10.000 à 20.000 dollars de revenu annuel moyen par habitant, ceci bien sûr en ayant copié la technologie occidentale. A ce niveau de revenu, elle ne pourra plus faire partie du tiers Monde, et plutôt que chercher à casser Israël, elle va chercher à établir sa tutelle sur la matière grise juive, ce que bien sûr les États-Unis ne veulent pas laisser faire.

      Notre Peuple a toujours dû glisser entre les empires, et nous devons accepter cette Réalité. Les marchands Juifs de la route de la soie avaient établi des comptoirs à Boukhara, Samarkand, Canton et Nankin. Ils ont ramené de Chine le papier, la poudre à canon, peut-être même le zéro, etc.., que nos ancêtres ont introduit en Europe. Durant la WW II, Shanghai fut un refuge valable pour les Juifs autrichiens, allemands ou tchèques. Les Chinois ne sont pas nécessairement antisémites comme les chrétiens ou certains musulmans. Il faut attendre l’évolution de la situation mondiale pour voir si Israël a plus à gagner ou à perdre avec la Chine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.