Houkat: pourquoi Moïse ne pourra pas entrer en Terre Promise ?

2
4962

“Dites en leur présence, au rocher de donner son eau et ainsi tu feras couler pour eux, de l’eau de ce rocher.”
(Nombres, 20 ,8)

Une fois encore, Moïse se trouve en butte aux exigences et aux murmures du peuple d’Israël, Cette fois-ci, les Hébreux manquent d’eau et ils vont jusqu’à accuser leur chef de les avoir amenés dans le désert pour les faire mourir de soif! Ils auraient préféré, disent-ils, ne pas quitter L’Égypte plutôt que d’en arriver là.

Consulté par Moïse, l’Éternel lui conseille de réunir le peuple autour d’un rocher, de parler ensuite à ce rocher pour qu’il donne son eau et assouvisse la soif des Hébreux et de leurs troupeaux. Bientôt, tout le peuple se trouve réuni ; mais Moïse, en colère contre les rebelles, au lieu de parler au rocher comme l’Éternel l’a demandé, le frappe à deux reprises et en fait couler de l’eau.

Aussitôt, l’Éternel annonce à Moïse -et aussi à Aaron, qui a assisté son frère -qu’à cause de leur désobéissance à l’ordre divin, ils ne pourront accompagner le peuple dans la Terre promise.

Quelle a été en réalité la faute de Moise et d’Aaron ? Certes, faire jaillir de l’eau d’un rocher en lui parlant constitue un miracle bien plus étonnant que d’obtenir de l’eau en le frappant. Si la pierre inerte obéit à l’ordre de Dieu transmis par Moïse, combien plus l’homme pensant doit-il le faire.

Mais il y a plus. Moïse a eu le tort de se mettre en colère et c’est sa colère qui l’a entraîné à mal agir. Même face à un rocher dur et résistant il faut se garder de frapper pour aboutir à un résultat. Même face à la matière brute l’homme doit rester un homme et utiliser la parole plutôt que les coups, C’est cette leçon qui aurait dû se dégager aux yeux du peuple de la conduite de Moïse si elle avait été conforme à la volonté de D.ieu.

Lorsqu’il nous arrive d’avoir en face de nous un homme inflexible et impitoyable, rude et brutal, il nous faut rester nous-mêmes, conserver notre caractère humain et essayer de le persuader, de l’apitoyer, de l’amadouer, par la parole. Sans jamais utiliser la force, sans jamais nous laisser entraîner à frapper, même si nous croyons arriver ainsi plus vite au même résultat.

Grâce aux mots les plus doux, le roc le plus dur donnera finalement son eau la plus pure.

source

2 COMMENTS

  1. Possible, mais est-ce la vraie explication? En tout cas, çà n’explique pas pourquoi le lieu de son inhumation est resté et restera à tout jamais inconnu. J’ai entendu, à ce propos, que la raison en était d’éviter que sa sépulture
    ne devienne un lieu de AVODA ZARA, d’IDOLÂTRIE.

  2. Oh eh Rabbi : je me suis faite escroquer de plus de 100 000 € par un Juif pratiquant. J’ai essayé la parole pour récupérer mon argent, et il m’a attaquée en Justice en me collant 4 procès qu’ils a tous perdus.
    A ce jour, malgré de nombreux essais de négociations (donc de privilégier la parole aux coups), il ne m’a toujours pas remboursée !
    Le Rabbin de la Communauté, fait l’autruche (il préfère faire des enfants, c’est plus cool que de défendre une membre de la Communauté, et le Président de la Communauté fait des reçus CERFA à ce voleur, car il est très généreux avec l’argent des autres !!!).
    Et moi, je suis dans la mouise, cela fait plus de 6 ans que je ne suis pas allée en ISRAËL car trop cher pour moi !
    Alors, que préconise la Thora dans ce cas ? Le dialogue vraiment ?
    Pas de problème, je vous donne mon mail et si vous pouvez me récupérer mon argent, ce serait sympa !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.