Gaza: un élément stratégique de l’encerclement d’Israël par l’Iran

17
5092

Un drone, piégé infiltré en territoire israélien depuis la bande de Gaza, a largué samedi matin ” un engin explosif” sur le parcours d’une patrouille de Tsahal avant de retourner vers le territoire palestinien selon un communiqué de l’armée israélienne. Un véhicule militaire a légèrement été endommagé, mais aucun blessé n’a été signalé. L’incident d’un genre nouveau est considéré comme grave. Vendredi après-midi, deux Palestiniens ont succombé à leurs blessures après des affrontements avec Tsahal à la barrière de sécurité qui sépare Israël de la bande de Gaza a indiqué le ministère gazaoui de la Santé.

L’armée a affirmé de son côté que “6.200 émeutiers et manifestants s’étaient rassemblés en différents points de la frontière, lançant des bombes incendiaires et des engins explosifs. Enfin après le tir de cinq roquettes depuis le territoire palestinien sur Israël vendredi soir, Tsahal a riposté et frappé des positions militaires du groupe Hamas.Les moyens utilisés par les groupes terroristes qui s’abritent derrière des boucliers humains sont en évolution constante, le Hamas est passé des ballons incendiaires ou explosifs aux drones capables de déposer des charges avec précision.

Israël au stade actuel se voit contraint de se contenter de gérer le conflit dans la bande de Gaza en l’absence d’une politique cohérente sur le long terme. Les obstacles sont nombreux, il n’existe pas de véritable projet politique gouvernemental qui décréterait de remplacer la direction terroriste à Gaza solidement ancrée et soutenue en armement et en financement par l’Iran.

Gaza est devenu un laboratoire de l’agression contre Israël au service de l’Iran. Le Hamas animé par ses propres objectifs de destruction d’Israël, nourri par un fanatisme islamique et l’aide abondante iranienne en armement et en financement s’applique à constituer un front permanent contre Israël à partir du sud. Une pression constante exercée à travers des tentatives d’incursions de terroristes, des attentats en Cisjordanie dans la proximité   des habitations juives à l’aide de cellules dormantes ou encore l’utilisation d’un arsenal de roquettes et missiles à disposition dont se servent le Hamas et le Djihad islamique pour tester la capacité de réponse d’Israël. Tous ces éléments constituent le fer de lance de la stratégie terroriste à laquelle Israël n’a pu apporter une réponse dissuasive incontestable jusqu’à présent. Le Premier ministre, ministre de la Défense Benjamin  Netanyahou a du se contenter de gérer quasiment au jour le jour une situation complexe et explosive. La permanence de ce contexte ”volcanique” coûte très cher économiquement à Israël qui développe et utilise des moyens très onéreux pour assurer sa sécurité. C’est bien une des motivations de l’Iran qui entretient cette guerre larvée avec la précaution de la maintenir dans certaines proportions afin de ne pas déclencher une opération radicale d’Israël. Jérusalem se trouve en conséquence, contraint à un bégaiement sécuritaire qui consiste en des mesures de rétorsion mesurées. Gaza qui demeure dans les faits dépendant d’Israël dans un certain nombre de domaines engage l’armée à agir sur des leviers ponctuels à l’efficacité très limitée pour ne pas dire inopérants. Ainsi Israël à chaque poussée de violence gazaoui sur sa frontière tente de calmer le jeu par la fermeture d’un point de passage des marchandises à destination de l’enclave palestinienne ou décrète la réduction de l’approvisionnement en carburant pour l’électricité. D’autres sanctions très vite levées  s’ajoutent avec peu d’effet.  C’est la population de Gaza la plus fragile socialement qui paye le prix de ses mesures. La corruption régnante et les poches pleines des dirigeants du Hamas permettent à tout un réseau de dirigeants, aux forces armées et aux milices à Gaza, d’échapper aux conséquences  de ces mesures.

Israël à court de solutions consent même à enrichir le Hamas en autorisant la distribution de millions de dollars pour contenir une précarité sociale de la population. Il est d’ailleurs difficile d’évaluer ce qui rentre auparavant dans les poches du Hamas et renforce son potentiel terroriste. Ce front actif de Gaza face à Israël maintient à son gré, en otage, tout le sud du pays, soumis à chaque instant aux tirs possibles de roquettes et missiles. C’est un élément précieux de la stratégie d’encerclement de l’Iran qui installe des bases en Syrie, au Liban entre les mains du Hezbollah et à la frontière entre la Syrie et l’Irak. Des installations révélées par les services de renseignement israéliens qui dévoilent les tentatives iraniennes d’équiper ces bases de missiles et roquettes de précision

17 COMMENTS

  1. @ Oussama

    Israël n’empêche pas Gaza de vivre , au contraire il laisse passer chaque jour des tonnes de marchandises et leur fournit l’élestricité qu’il ne paye pas .

    Ceux qui les empêchent se ” vivre ” et de respirer sont leurs criminels de dirigeants .

    Si vous aves des plaintes à déposer allez à Gaza , JForum n’est en rien responsable .

    Et surtout apprenez l’Histoire du peuple Juif car vous avez beaucoup de lacunes de ce côté .
    En effet vous donnez plus de droit à un ” peuple ” qui n’a jamais existé et qui souhaite prendre la place du peuple Juif millénaire .

    Entre nous , vous y croyez à cette histoire de ” peuple palestinien ” ? et depuis quand ?
    Dites nous la vérité , on ne vous balancera pas et ça ne sortira pas d’ici .

    Ma hantise c’est qu’un jour ils aillent prier au Mur des lamentations et qu’ils le revendiquent avec l’aide de l’opinion internationale .

    Un conseil : Qu’ils commencent dés maintenant à répéter chaque jour et pendant 2000 ans : ” l’an prochain à Jérusalem ” et qu’ils attendent un miracle .
    C’est vrai on ne sait jamais ils ont eu tellement de chance et de soutien depuis 67 .

  2. Barkhova, ne confondez pas Jésus c’est Yéchou en hébreu et Yéhochoua c’est le prophète qui nous a fait entrer en Israël après le décès de Moché Rabbénou, ce sont 2 personnes différentes.

  3. la seule chose qui puisse casser le Hamas c’est de l’attaquer dans son intérieur.
    le hamas ne se gêne pas pour tirer tout azimuts , civils, hospitaliers , habitations , militaires et j’en passe.
    en réponse nous avertissons de la riposte et bombardons des constructions vides…
    que non , il faudrait détruire leurs hôtels de luxe , leurs magasins aux belles vitrines, leurs centrales aussi bien civils que militaires…
    résultat en plus du chômage , leur peuple va se soulever contre l’autorité , ce qui leur donnera à réfléchir deux fois plutôt qu’une.
    nous , nous conduisons comme Jésus ( Yehouchouah ) qui soi disant aurait tendu la 2eme joue après la première claque , mais on s’appelle pas tous Yehouchouah et nous avons tout à fait le droit de leurs faire très mal , et non pas un genre de caresses accompagné de liquidité ,
    ils veulent faire Mal , ils doivent recevoir en retour un plus grand Mal….
    à force ça calmera peut être leurs ardeurs , à défaut il faudra se résoudre à les casser définitivement sans tenir compte du qu’on dira t on , les Collabos sont et resteront toujours des Collabos , mais au moins nos enfants pourraient vivre un peu en sécurité , s’ils ne veulent pas que les leurs le soient.

  4. Oui Oussama les palestiRIENS ont le droit de vivre où ils veulent, à condition qu’ils ne commettent pas d’attentats contre des civils israéliens, qu’ils cessent de brûler leurs récoltes, qu’ils arrêtent de tirer des missiles quand ils en ont envie, qu’ils empêchent des femmes et des enfants de jeter des projectiles incendiaires contre les soldats, qu’ils cessent de vouloir casser la barrière de sécurité pour faire passer des terroristes armés pour tuer des habitants de maisons à proximité, qu’ils arrêtent de pleurnicher pour recevoir de l’aumône du Qatar sans parler des centaines de camions israéliens dont ils profitent sans vergogne, de se débarrasser du gang de terroristes qui dirige ce territoire qui est tout, sauf une “terre sainte”, on se demande bien en quoi, à moins que vous nous l’expliquiez…
    Si vous arrivez à faire admettre ce qui précède à ces dégénérés pathologiques et à leur faire entendre raison, alors ils pourront vivre tranquillement avec leur voisinage qu’ils ne cessent d’agresser !!!!!!!

    • Oui Oussama (ce pseudo est une provocation ou votre prénom)
      Les palestiniens ou bien sûr le droit de vivre mais pas en Israel qui est mac terre sainte du peuple juif
      D’ailleurs il est etonnant de remarquer que vous les musulmans ne penser qu’à fuir vos pays d’origine pour venir vivre en Occident, pourquoi un tel exode?
      Mais les colons palestiniens s’accrochent à Gaza ils devraient retourner d’où ils viennent c’est à dire l’Égypte, la Turquie et la syrie

  5. Croyez moi cela arrangerait beaucoup de monde , même chez les pleureuses muzz .

    Etre Juif est de ne pas subir et détruire ceux qui souhaitent notre destruction .

    Sinon nous n’avons rien retenu de notre Histoire . .

  6. Transformer Téhéran en Iroshima .

    Auraient ils hésiter eux à la balancer sur Tel Aviv ?

    Qu’attendons nous , qu’ils aient la bombe ?

    Je ne connais que deux couleurs : noir et blanc .

  7. Il est bien claire, qu’il faut une réponse très clair, sans ambiguïté et surtout une seule sommation, et raser les manifestations du hamas, sans aucune hésitation….Chaque engin explosif tombé en Israël, c’est 100 obus qui tomberont sur la gueule de ces fascistes ….

    • Oui, mais les Egyptiens les connaissent bien ( 1949, Gaza était sous le contrôle de l’Egypte), et ils n’en veulent pas!!!
      Ils ont trahis tous les Arabes qui les soutenaient..

    • Oui, mais les Egyptiens les connaissent bien ( 1949, Gaza était sous le contrôle de l’Egypte), et ils n’en veulent pas!!!
      Ils ont trahi tous les Arabes qui les soutenaient..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.