Cinq voitures appartenant à des activistes du Hamas et du Jihad islamique ont explosé dimanche matin dans différents quartiers de la ville de Gaza, ont indiqué des témoins à l’AFP.

La police du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, s’est abstenue dans un premier temps de faire de commentaire sur l’origine de ces explosions.

Le Hamas a procédé récemment à des dizaines d’arrestations dans les milieux salafistes actifs dans la bande de Gaza. Le groupe salafiste les “Partisans de l’Etat islamique à Jérusalem” a revendiqué en mai des tirs de mortier contre une base de la branche armée du Hamas et un attentat à la bombe en juin contre la voiture d’un homme exerçant selon ce groupe de hautes responsabilités au sein des forces de sécurité du Hamas.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.