Galei Tsahal : un usage plus intensif du F-35?©

6
6679

Israël pourrait faire un usage plus massif de ses F-35I pour contrer les systèmes S-300 syriens, selon le média de l’armée 

108 Donate

Israel To Use Its F-35I Jets To Counter Syrian S-300 Systems: Media

image d’archive

Israël doit commencer à utiliser des avions de combat furtifs F-35i pour attaquer des cibles en Syrie, selon un reportage de Galei Tsahal (radio militaire).

Cette décision intervient après que, le 1 er octobre, la Syrie a reçu son nouveau système de défense antimissile sol-air S-300. Le nouveau système, fourni à la Syrie par la Russie, vise à renforcer la sécurité des forces russes, selon les affirmations russes.

Galei Tsahal a cité une source anonyme de l’armée de l’air israélienne qui a déclaré qu’à la lumière de la situation en Syrie, Israël avait décidé d’accroître l’utilisation du chasseur furtif F-35 dans ses attaques contre l’implantation de l’Iran en Syrie.

La source anonyme a expliqué que l’armée de l’air israélienne espérait mieux gérer la menace iranienne en utilisant ses avions à réaction F-35i. Les forces iraniennes, auxquelles Israël s’oppose fermement, constituent la menace à réduire.

“Les attaques à venir ne seront pas les premières, mais elles seront plus sûres pour les pilotes, compte tenu de la nouvelle réalité dans les cieux de la Syrie”, a déclaré la source anonyme à Galei Tsahal.

«Il s’agit de l’arme la plus chère au monde et de l’avion le plus perfectionné au monde. Israël a payé 125 millions d’euros pour chaque avion, et le ministère de la Défense a acheté 50 avions de type A… Nos avions s’appellent les F-35I. Huit des avions ont déjà atterri en Israël et 33 devraient arriver d’ici 2021. “

Selon les caractéristiques techniques des jets fabriqués aux États-Unis, le système de radar à balayage électronique (AESA) devrait, en théorie, permettre au jet de fonctionner sans être détecté à l’intérieur du territoire ennemi et d’échapper aux systèmes de défense antimissile perfectionnés tels que le S-300, en supprimant ses signaux sur les radars ennemis. Que les capacités «furtives» du F-35 soient ou non efficaces dans des conditions de combat réelles reste encore à mesurer, car dans le passé, l’avion, en plus de bugs et de problèmes dans ses systèmes, a pu “rencontrer des problèmes de radar”, selon l’agence russe de propagande RT.

En mai 2018, Israël affirmait qu’il était devenu le premier pays à avoir mené des frappes aériennes avec des avions de combat F-35.

«Nous faisons piloter le F-35 sur tout le Moyen-Orient et cela fait maintenant partie de notre capacité opérationnelle», a déclaré le commandant de la Force aérienne israélienne, le général Amikam Norkin. «Nous avons été les premiers au monde à attaquer avec le F-35. L’armée de l’air israélienne a déjà effectué deux frappes avec le F-35 sur deux fronts différents ».

La décision de renforcer les défenses anti-aériennes syriennes intervient après la chute d’un avion russe IL-20 par le système de défense antimissile de Damas, le S-200. Pour couvrir la bévue, Moscou a imputé la mort de ses 15 soldats à Jérusalem, affirmant que la tragédie était due à des actions hostiles de la part d’Israël. Jérusalem a démontré aux Russes à quel point ils se trompaient, rejetant la responsabilité sur le tireur Damas et le bénéficiaire, Téhéran, et soulignant qu’elle continuerait de frapper des “cibles iraniennes” en Syrie.

JForum avec Galei Tsahal 

 

Israël peut vaincre le bouclier aérien S-300 fourni à en Syrie par la Russie

JERUSALEM (Reuters) – Un responsable israélien a minimisé, mercredi, l’amélioration réelle de la défense aérienne syrienne par la Russie, affirmant que le système de missile S-300 nouvellement importé pourrait être battu par les avions de combat furtifs israéliens et éventuellement détruit sur le terrain.

Moscou a annoncé mardi avoir livré la S-300, une décision prise après avoir accusé Israël de responsabilité indirecte, dans l’affaire de l’avion-espion russe abattu par les forces syriennes alors qu’elles croyaient tirer sur des jets israéliens le 17 du mois dernier.

Damas et son soutien russe face aux grandes puissances décrivent l’ajout du système avancé à l’arsenal syrien comme un moyen de dissuasion majeur. Israël et Washington ont tous deux exprimé des réserves quant à la transmission du S-300 à la Syrie.

Tzachi Hanegbi, ministre de la Coopération régionale d’Israël et membre sans droit de vote de son cabinet de sécurité, s’est vu demander, dans une interview, si l’acquisition par la Syrie du système S-300 allait couper les ailes de l’armée israélienne. Il a déclaré : “Sans équivoque, non.”

“Les capacités opérationnelles de l’armée de l’air sont telles que ces batteries (S-300) ne limitent vraiment pas la capacité de l’armée de l’air à agir”, a-t-il déclaré à la radio militaire israélienne.

À propos des avions de combat interarmées F-35 qu’Israël a commencé à recevoir des États-Unis il y a bientôt deux ans, Hanegbi a déclaré : «Vous savez que nous avons des chasseurs furtifs, les meilleurs avions au monde. Ces batteries ne sont même pas capables de les détecter.

Reuters a rapporté en 2015 qu’Israël s’était entraîné contre un système S-300 fourni par la Russie en Grèce.

Israël affirme que ses raids aériens en Syrie sont nécessaires pour contrecarrer les déploiements et les transferts d’armes de l’Iran ou de la guérilla du Hezbollah au Liban, alliés de Damas.

Hanegbi a déclaré que la Russie avait précédemment installé son propre S-300 en Syrie, de sorte que les capacités du système étaient depuis longtemps prises en compte dans la planification israélienne. L’armée syrienne aura besoin de «quelques mois» pour que ses batteries S-300 soient opérationnelles, a-t-il déclaré.

“Nous avons plus d’une fois expliqué aux Syriens que nous ne reviendrions pas sur notre engagement d’empêcher l’enracinement de l’Iran en Syrie”, a déclaré M. Hanegbi, ajoutant une menace voilée de prendre des mesures radicales contre le S-300 sur le terrain : nous avons été forcés, il y a quelques mois, de détruire les batteries de missiles syriens, et j’espère qu’ils ne nous lanceront pas un défi identique à l’avenir. “

Israël a annoncé le 4 septembre qu’il avait mené plus de 200 frappes aériennes en Syrie au cours des deux années précédentes – un taux moyen de deux fois par semaine – la Russie ayant en grande partie fermé les yeux. Aucune mission de ce type n’a été signalée depuis la chute de l’avion russe le 17 septembre.

Un tel hiatus ne serait que la conséquence d’une “situation tactique sur une semaine ou deux” plutôt qu’une réévaluation stratégique de fond en comble, lancée par Israël, a déclaré Hanegbi.

Quand on lui a demandé si l’Iran et ses alliés profitent de cette période pour intensifier leurs activités en Syrie, il a déclaré qu’il ne disposait « d’ aucune base pour l’affirmer » issues des évaluations des services de renseignements israéliens.

6 COMMENTS

    • Renversez la question, vivez un peu au Moyen-Orient, plutôt qu’à Toulouse et vous commencerez peut-être à comprendre…

  1. ils peuvent déployer tout les arsenales qui pourront mettre en oeuvre ils n’auront jamais le dessus sur ISRAËL ! que les russes ce rappel de l’année 1970 ou 5 avions de combat russe été abattu par l’armée ISRAËLIENNE !!!!!

  2. Le meilleur armement qui ait été produit sont les dernières lois votées, qui accélèrent singulièrement les prises de décisions quant aux operations militaires. Le quorum decisionnaire réduit permet des réactions rapides, sur des operations planifiées et fignolées de longues dates, mais qui rencontraient des opositions et tergiversations fâcheuses, au sein du conseil de sécurité israélien et autre parlement…
    Excessivement cher en vies humaines…
    Ce type d’épisode est enfin terminé.

  3. Israël est loin de dévoiler tous ses secrets alors que d’autres fanfaronnent avec leurs quincailleries .

    Fâce aux menaces Israël a toujours relevé le gant et a surpris le monde entier quant à ses exploits .

    Ces résultats sont dûs grâce à l’intelligence , à la formation de ses soldats et aviateurs , à ses investissements énormes pour ce minuscule pays .

    Tout cela pour un seul résultat : VIVRE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.