Amman aurait déploré une « erreur isolée »

La police des frontières jordanienne aurait refoulé un groupe de touristes israéliens car ils portaient la kippa, rapporte le Times of Israel.

Les touristes avaient prévu de se rendre sur le tombeau d’Aaron, situé près de Petra mais les agents ont refusé de les laisser entrer sur le sol jordanien.

L’incident, qui a eu lieu la semaine passée, est remonté aux autorités israéliennes.

Un responsable du ministère des Affaires étrangères a tenté d’obtenir une explication de la part du royaume hachémite, qui a déploré une erreur isolée commise par des gardes-frontières, selon Arutz 2.

En décembre dernier, une famille israélienne dont le mari et les enfants portaient la kippa, avait également été empêchée d’entrer en Jordanie.

L’un des agents jordaniens aurait expliqué aux Israéliens qu’ils n’étaient pas autorisés à entrer en Jordanie « avec des éléments juifs », en référence à la kippa.

La mère de famille avait dénoncé sur Facebook: « les Jordaniens veulent peut-être des Israéliens mais pas des Juifs ».

www.i24news.fr

2 Commentaires

  1. Faites la paix avec ses gens là !
    Je ne comprends pas pourquoi Israel se gêne avec le mont du temple (dont la gestion par le warf est jordanienne)

  2. les jordaniens sont des laches et des peureux;à la place de la kipa,prenez une pierre ,ils vont se sauver « pieds nus » pour aller plus vite comme ils ont fait pendant la guerre des 6 jours;ils etaient au bord de l abime,et au premier coups de feu ,ils ont fait « un pas en avant »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.