crédits/photos : GPO Trump and Netanyahou
Les conseillers du président élu Donald Trump ont déclaré samedi vouloir inviter le président israélien Benyamin Netanyahou à l’inauguration présidentielle ou organiser une réunion entre les deux dirigeants avant la prestation de serment le 20 janvier, a rapporté une source proche de Trump citée par le New-York Post.

« Il est prévu que Trump rencontre Netanyahou », a déclaré la source ajoutant que les deux hommes « parlent tout le temps et Netanyahou envisage la possibilité d’assister à l’inauguration ».

Le président élu a dernièrement critiqué l’ONU suite à sa résolution condamnant les implantations israéliennes en Cisjordanie et a rappelé qu’Israël avait récolté « 20 blâmes » aux Nations Unies, tandis que des pays qui sont des « endroits horribles, qui traitent horriblement les gens, n’ont même pas été réprimandés ».

Depuis plusieurs semaines, l’équipe de transition du président élu rencontre des difficultés pour trouver des chanteurs et des artistes acceptant de se produire à la cérémonie. Le monde du spectacle et de l’art s’était, dans sa grande majorité, montré hostile à la politique de l’homme d’affaires.

Selon plusieurs médias américains, le chanteur italien Andrea Bocelli, la Québécoise Céline Dion ou encore le groupe américain de rock Kiss ont tous décliné l’invitation. Le Britannique Elton John a lui démenti les affirmations d’un membre de l’équipe de transition de Donald Trump annonçant sa présence.

À ce jour, la seule autre tête d’affiche de la cérémonie est la jeune chanteuse Jackie Evancho qui, à 16 ans seulement, a déjà placé cinq albums (essentiellement composés de reprises) dans les 20 meilleures ventes aux États-Unis.

I24 NEWS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.