Etude sérologique à Sheba: 98% des vaccinateurs ont développé des anticorps après la deuxième dose

L’étude montre qu’après avoir reçu la deuxième dose, il y a eu une augmentation de six à vingt fois le taux d’anticorps chez les vaccinés.

Ambre Toiser N12 Publié le 18/01/21 16:21

Un membre de l'équipe à Sheba reçoit la deuxième dose de vaccin (Photo: Miriam Elster, Flash 90)Un membre de l’équipe à Sheba reçoit la deuxième dose de vaccin (Photo: Miriam Elster, Flash 90) Photo : Miriam Elster, Flash 90

«Il y a certainement lieu d’être optimiste» : les premiers résultats d’une étude sérologique dévoilée aujourd’hui (lundi) montrent qu’après avoir reçu la deuxième dose de vaccin, le nombre d’anticorps anti-virus a été multiplié par six chez les vaccinateurs. Ceci est comparé à la quantité d’anticorps qu’ils avaient après la première dose. L’étude a été menée sur le personnel de l’hôpital Sheba Tel Hashomer et a montré que la grande majorité de ses participants, 98% d’entre eux, développaient des anticorps à des niveaux suffisants.
. L’étude a été menée sur 7 106 employés de Sheba qui ont reçu la première dose et 4 484 qui ont également été vaccinés dans la deuxième dose. Il convient de noter que les résultats de l’essai ne concernent que 102 de ceux qui ont reçu la deuxième dose de vaccin.

Immunité contre Corona (Photo: Yossi Aloni, Flash 90)

Immunité contre Corona (Photo: Yossi Aloni, Flash 90)

Le professeur Gili Regev Yohai, directeur de l’unité de contrôle et de prévention des infections au Sheba Tel Hashomer Medical Center, a commenté les résultats: «Après la deuxième dose, nous constatons des valeurs d’anticorps élevées et c’est très encourageant. La grande majorité a développé des anticorps à des niveaux très élevés. Ils resteront unis, mais ce n’est pas une conclusion directe ».

Le niveau d’anticorps chez les patients en convalescence est élevé
Quant à la récupération de la couronne, le professeur Regev Yochai a expliqué que leurs niveaux totaux d’anticorps sont maintenus, de sorte que le ministère de la Santé a décidé pour le moment de ne pas les vacciner. « C’est une décision certainement justifiée alors qu’il n’y a pas encore de vaccins pour l’ensemble de la population », a-t-elle déclaré. « Allons-nous les vacciner également à l’étape suivante? Je pense que c’est quelque chose qui devrait être pris en compte. Les récupérateurs de Corona qui ont accidentellement reçu la première dose de vaccin – nous avons constaté une augmentation significative du taux d’anticorps dans leur sang, nous leur avons donc demandé de ne pas recevoir une deuxième dose de vaccin. »
Il est à noter que les résultats de l’étude sont cohérents avec ceux qui ont émergé de l’expérience Pfizer. «Les résultats de l’enquête que nous avons menée sont en ligne avec les recherches de l’entreprise et sont encore plus surprenants que prévu», a déclaré Regev Yohai. « J’estime que les résultats du sondage des autres employés qui y participeront seront également similaires. Il y a certainement une raison d’être optimiste. »
Plus tôt dans la journée, il a été rapporté sur le N12 que le ministère de la Santé a mis à jour que 4,2 millions de vaccinations ont été effectuées jusqu’à présent dans l’État d’Israël pour 2,1 millions de vaccinateurs. Les données mises à jour ont également montré que plus de 75% des personnes âgées de 60 ans et plus ont déjà été vaccinées. Le reste, environ 310 000 de ce groupe de population, n’a pas encore été vacciné.

https://www.mako.co.il/news-lifestyle/2021_q1/Article-236e027a8c51771027.htm

Hôpital Ichilov du vaccin Corona Pfizer de Tel AvivLes vaccinations de Pfizer à l’hôpital Ichilov( Photo: AFP )

1 COMMENTAIRE

  1. Il fallait lire « vaccinés ».
    Petite coquille, certes, mais pourtest, pour test, il faut lire « contrôles »!, car nous n’en sommes plus aux essaies, recherches, enquêtes ou expériences !
    À une autre époque, et pour une moindre affection (moins létale) , j’aurais soumis la proposition de laisser s’installer une immunité collective…mais vu la tournure que prend l’expansion du désormais Covid-21, avec ses farouches variants, il faut aller beaucoup plus vite… Les statistiques anglaises, et même européennes, deviennent inquiétantes..
    Certains clusters en France, aussi…
    Anticipons d’ailleurs le prochain confinement :ne sortir qu’en cas de besoin impératif !
    Je connais une famille anglaise où tous sont touchés ET affectés, même les tout-petit !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.