Chicago : un Habad, Eliyahou Moscowitz z’l, tué par balle

2
2908

UN DIRIGEANT LOCAL DE CHICAGO ASSASSINÉ, LA COMMUNAUTÉ JUIVE SOUS LE CHOC ET LA PEUR

“Nous sommes passés du bonheur extrême au deuil, c’est insupportable.”

 

Chicago

Les gratte-ciel du centre-ville de Chicago se dressent au bord du lac Michigan. (Crédit photo: REUTERS)

La communauté juive de Chicago est en état de choc et de deuil, a déclaré un rabbin local, après qu’Eliyahou Moscowitz, 24 ans, ait été tué par balle près du quartier de West Roger Park, qui abrite une importante communauté juive.

Moscowitz était en train de se promener dans un parc voisin à environ 25 minutes à pied du lieu où il a été assassiné lundi soir, pendant les festivités de Simchat Torah, apparemment par un homme armé masqué soupçonné également d’avoir tué un homme âgé, la veille.

Le rabbin David Kotlarsky, qui dirige la communauté voisine de Chabad, East Lakeview, était bon ami avec Moscowitz et il a étudié avec lui à Yeshiva.

Il a déclaré que la douleur de sa mort était «inimaginable» et que toute la communauté était sous le choc.

Kotlarsky a déclaré que la police estimait à présent que le meurtre n’était pas un crime motivé par la haine (acte purement antisémite), mais que les membres de la communauté craignaient pour leur sécurité, d’autant plus que le suspect aurait commis un autre meurtre au hasard moins de 48 heures plus tôt.

“Nous sommes totalement sous le choc, il est irréel que cela puisse arriver ici”, a déclaré Kotlarsky au Jerusalem Post .

«La communauté se sent blessée et nous sommes tous en deuil. Pour Simchas Torah, une âme si spéciale – que Hachem l’ait emmené ce jour-là – était, néanmoins, très réconfortant “, a t-il déclaré.

«Nous sommes passés d’un bonheur extrême à un deuil : c’est insupportable.»

Kotlarsky, qui s’est entretenu régulièrement avec Moscowitz, l’a décrit comme quelqu’un qui souriait toujours, qui était toujours prêt à aider les autres et qui était généreux.

Il a dit que Moscowitz avait servi comme ministre officiant pour la prière il y a trois ans dans sa communauté à Yom Kippour et avait également aidé des détenus juifs dans une prison de la prison de Rosh Hashanah cette année-là également.

«C’était une personne très sincère. Il avait toujours des questions réfléchies, il se souciait des gens. Il a toujours voulu avoir une conversation significative, dialoguer avec la personne avec qui il parlait », a déclaré le rabbin.

Moscowitz vient d’une famille éminente des Chabad dans l’Illinois et a travaillé comme superviseur de la cacherout dans une épicerie casher locale.

Son oncle, le rabbin Daniel Moscowitz, était à la tête de Chabad en Illinois jusqu’en 2014, date à laquelle il est décédé subitement, tandis que son cousin germain, le rabbin Meir Moscowitz, est l’actuel directeur régional de Lubavitch Chabad, dans l’Illinois.

Moran Birman, porte-parole du consulat israélien à Chicago, a déclaré que le meurtre avait profondément attristé le consulat. Il a qualifié le mouvement Chabad, dans l’Illinois, de “bons amis et d’alliés”

PAR JEREMY SHARON
 3 OCTOBRE 2018 20:55

2 COMMENTS

  1. A choisir j’aurai préféré vivre à Chicago à l’époque d’Al Capone et de la prohibition .

    Au moins les noirs pouvaient ( pour la premiére fois ) chanter du Jazz dans des boites privées au milieu des blancs ; Une barriére s’était levée .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.