Après avoir joué avec le feu en aboyant avec les antisémites contre Israël, les Juifs de gauche américains commencent à comprendre que leur antisionisme est bel et bien de l’antisémitisme.

Ils se surprennent maintenant à se trouver dans le camp des haineux qui veulent la destruction de l’unique état Juif au monde. Ce constat-là, a mis du temps à arriver à leur cerveau. Ceux qui prétendent défendre les droits de l’homme ( sauf ceux des juifs) de la Liberté ( sauf celle des Juifs) de l’humanisme ( sauf celui dû aux Juifs) de l’égalité ( sauf celle des Juifs), s’aperçoivent avec regret avoir combattu leur propre camp.

Après 150 ans, ces civilisés, ces personnes cultivées, ceux qui placent Athènes au-dessus de Jérusalem, la culture occidentale au-dessus de la Torah, refont le chemin de Theodor Herzl, qui avait conclu après l’affaire Dreyfus que seul un état avec ses prérogatives civiles et surtout militaires était apte à assurer la survie du peuple Juif. Les victimes du 7 octobre, et toutes les victimes juives du terrorisme, ne le sont parce qu’ils sont israéliens ou « colons » mais uniquement parce qu’elles sont juives et exclusivement parce qu’elles sont juives. À tous les idiots inutiles juifs, malheureusement il y en a, voilà un message qu’ils doivent entendre. Mais, la démocratie leur laisse la parole. 

Ils peuvent le faire aujourd’hui sans risque, à l’abri de l’État d’Israël.

Schumer : Ce que les Juifs américains craignent le plus.

Par Chuck Schumer : M. Schumer, démocrate de New York, est le leader de la majorité au Sénat.

Il y a cinquante-trois jours, les citoyens d’Israël ont été victimes d’une horrible attaque orchestrée et exécutée par le Hamas. La solidarité que les Juifs américains avaient initialement reçue de la part de nos concitoyens au lendemain du 7 octobre s’est depuis affaiblie, noyée par d’autres voix plus inquiétantes, même de la part de certains que nous considérions comme des alliés, tandis que les crimes de haine contre les Juifs sont montés en flèche.

Aujourd’hui, trop d’Américains exploitent les arguments contre Israël et se lancent dans un antisémitisme virulent. La normalisation et l’intensification de cette montée de la haine constituent le danger que craignent le plus de nombreux Juifs.

Depuis le 7 octobre, les entreprises juives qui n’ont rien à voir avec Israël ont été boycottées et vandalisées. Les étudiants juifs sur les campus universitaires ont été harcelés et agressés à une fréquence alarmante. Une enseignante juive d’un lycée du Queens m’a raconté avoir dû se cacher dans un bureau fermé à clé pour échapper aux manifestants étudiants qui exigeaient qu’elle soit licenciée parce qu’elle assistait à un rassemblement de soutien à Israël.

Ce ne sont là que quelques exemples, mais ils révèlent une tendance inquiétante. Trop souvent dans l’histoire juive, les critiques légitimes de la politique israélienne ou même les conflits plus anciens sur des questions religieuses, économiques et politiques ont dégénéré en quelque chose de plus sombre, en attaquant le peuple juif simplement parce qu’il est juif.

Ce qui s’est produit la semaine dernière à l’école secondaire Queens est un exemple de franchissement de ce seuil. Sortir de l’école pour marcher en soutien aux Palestiniens est tout à fait légitime. Mais forcer une enseignante juive à se cacher parce qu’elle avait assisté à un rassemblement de soutien à Israël relève de l’antisémitisme pur et simple.

Pour de nombreux Juifs d’aujourd’hui, la montée de l’antisémitisme est plus qu’une crise : c’est un cris d’alarme. C’est pourquoi je me sens obligé de m’exprimer, surtout compte tenu de la disparité croissante entre la façon dont les Juifs comprennent la montée de l’antisémitisme et celle que nombre de mes amis non juifs la perçoivent.

Même si les Juifs américains se sont toujours méfiés des fauteurs de haine qui rôdent aux marges de notre société, nous sommes fiers d’être Américains, car dans ce pays, contrairement à tant d’autres, nos ancêtres ont su s’enraciner et s’épanouir.

Prenez ma propre histoire de famille. Ce n’est qu’en Amérique qu’un fils d’exterminateur pouvait devenir le premier chef d’un parti juif au Sénat. Mais, bon nombre de membres de ma famille ailleurs ont connu des fins plus tragiques.

Quand j’étais enfant, j’ai appris ce qui s’était passé lorsque les nazis ont envahi la ville de ma famille en Ukraine. Les nazis ont ordonné à mon arrière-grand-mère de rassembler sa famille élargie sur le porche de sa maison. Lorsque les nazis lui ont dit de les accompagner, elle a refusé et ils l’ont abattue ainsi que 30 membres de sa famille, âgés de 85 ans à 3 mois.

Lorsque j’ai entendu l’histoire de ce que le Hamas et ses alliés ont fait au kibboutz Be’eri, tuant plus de 120 Juifs , des personnes âgées aux bébés, cela m’a frappé à un niveau profondément personnel.

La plupart des Juifs américains ont des histoires similaires – des histoires que nous avons apprises dès notre plus jeune âge et qui resteront gravées dans nos cœurs aussi longtemps que nous vivrons.

Nous voyons et entendons les choses différemment des autres parce que nous comprenons les horreurs qui peuvent suivre le fait de prendre pour cible le peuple juif. Nous avons appris à nos dépens à craindre que de telles attaques puissent facilement dégénérer en un antisémitisme généralisé si elles ne sont pas rejetées. Je suis sûr que les Arabes américains ont des craintes semblables lorsqu’ils constatent la montée de l’islamophobie et des crimes horribles comme le meurtre déchirant de Wadea Al-Fayoume, 6 ans.

Bien entendu, critiquer le gouvernement israélien n’est pas en soi antisémite. Au fil des années, j’ai été avec véhémence en désaccord avec de nombreuses politiques du Premier ministre Benjamin Netanyahu, en particulier l’encouragement par son administration des colonies en Cisjordanie, nuisant gravement aux perspectives d’une solution à deux États, que je soutiens. Je fais également partie de ceux qui ont déclaré qu’Israël devait agir conformément au droit international et que l’aide humanitaire aux Palestiniens était essentielle.

Mais lorsque la critique contre Israël peut se transformer en quelque chose de différent – en un déni de l’État juif sous quelque forme que ce soit, en des appels ouverts à la destruction même d’Israël, alors qu’en même temps l’autodétermination d’autres peuples est exaltée – c’est un exemple du double standard discriminatoire que les Juifs ont toujours trouvé si blessant. Et nous nous inquiétons de ce qui pourrait arriver ensuite.

Parce que pendant des siècles, ce qui est bon pour tout le monde a trop souvent été refusé aux Juifs. Les Juifs pouvaient vivre ici mais pas là-bas ; Les Juifs pouvaient occuper tel poste mais pas celui-là.

Et déclarer que seul le peuple juif ne peut pas avoir son propre État, sous quelque forme que ce soit, est un exemple flagrant de ce double standard auquel les Juifs américains s’opposent si farouchement.

J’implore chaque personne, chaque communauté et chaque institution de se tenir aux côtés des Juifs américains et de dénoncer l’antisémitisme sous toutes ses formes. Les Américains sont les gardiens des flammes de la liberté, de la tolérance et de l’égalité qui réchauffent notre creuset et permettent aux Juifs américains de prospérer aux côtés des Américains palestiniens ainsi que de tous les autres groupes d’immigrants.

L’Amérique a toujours été exceptionnelle. Mais, quand cela compte le plus, sommes-nous encore une nation capable de défier le cours de l’histoire humaine, où le peuple juif a été ostracisé, expulsé et exterminé à maintes reprises ?

Je crois que la réponse peut et doit être un oui catégorique. Et, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir – comme leader de la majorité au Sénat, comme juif américain, comme citoyen d’une société libre, en qualité d’être humain – pour y parvenir.

JForum.fr et le NYT

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Daniel

Apparemment, l’auteur de cet article qui commençait pourtant bien n’a toujours rien compris!!! La « Cisjordanie », ou plutot la Judée et la Samarie, font partie intégrante d’Israel depuis 3000 ans!!! Cet auteur veut donc un autre état terroriste en plein milieu. Il faudra malheureusement encore beaucoup d’autres massacres pour que tous finissent enfin par comprendre !!!

Daniel

Je parle de ce Schummer évidemment!

marc

Mais ces Hypocrites,( pour ceux qui auront les moyens financiers de le faire ), iront se refugier en Israël, quand l’Amérique aura sombré dans l’islamisme, pour les autres, c’est a dire les juifs de L’Amérique périphérique comme ceux de
La France périphérique, ils seront livrés a eux même, avec pour seule alternative
de se convertir a l’islam pour survivre ou de périr sous les coups de leurs bourreaux islamistes
L’avenir des juifs en Europe, comme aux Etats-Unis, me semble
de plus en plus compromis
Inutile de préciser de quelle catégorie de juifs je fais partie
En fait je réalise depuis quelques années,(depuis longtemps) que le judaïsme
volontairement ou non, (le débat mérite d’être mener)
pratique une sélection naturel en fonction des revenus financiers
Comprenne qui pourra….
l’antisémitisme endémique européen, qui s’ajoute a l’antisémitisme naturel
du monde musulman de plus en plus présent en Europe et aux Etats-Unis
amènent a une situation qui va devenir intenable pour les communautés
juives occidentales
A nos responsables communautaires de prendre la pleine mesure du problème
et d’agir en conséquence, sinon a quoi bon continuer dans une voie
sans issue pour un grand nombre de juifs qui n’auront pas les moyens
financiers de leurs émancipation et qui devront faire des choixtrès difficiles, j’arrête ici ce message déjà bien trop long

BOCCARA

Churchill disait que les américains trouvaient toujours la bonne solution mais après avoir essayé toutes les autres.
Ce pauvre Schumer est encore bien loin d’avoir terminé ce processus.
Malheureusement pour nous.

marco darmon

quel pourriture ce chuck schummer qui a vendu son ame a la cause d obama ce genre de juifs me font honte et leurs familles qui ont connu et subi la shoah n ont rien encore compris parce qu en arrivant aux usa ces pourris de juifs se sont assimilés a un tel point pour supporter l ame d obama hussein de la solution a 2 etats si chere a l arabie saoudite et ce genre de juif je leur souhaite qu ils se fassent crever aux usa par des antisemites noirs muzz et kkk parce que ces traitres là MERITENT que cela !!

VOILA CE QUE SONT LES JUIFS DES USA QUI VOTENT POUR CE PARTI DEMOCRATE DEVENU ANTI ISRAEL ET PRO PALESTINIEN …
ISRAEL NE VA PAS SE SUICIDER POUR LEUR FAIRE PLAISIR EUX LES GRINGOS QUI OTN VOLE LA TERRE DES INDIENS D AMERIQUE ET QUE LES USA VONT TOUS SE FAIRE FOUTRE ET ENCULER ET JE LEUR SOUHAITE TOUT LE MAL QU IL FAUT POUR TRAHIR ISRAEL ET LEUR FOI JUIVE QU ILS AILLENT TOUS EN ENFER CES JUIFS DEMOCRATES ET VIVE RON DE SANTIS LE MEILLEUR REPUBLICAIN QUI EST CONTRE UN ETAT FATAH BRAVO AUX REPUBLICAINS QUI SOUTIENNENT MIEUX ISRAEL QUE CES ENCULES QUE CES DEMOCRATES JUIFS TRAITRES ..QU ILS AILLENT EN ENFER CES TRAITRES JUIFS SCHUMMER ET BLINKEN ..HACHEM LEUR REGLERA LEUR C/O SEPAREMENT POUVEZ VOUS CROIRE ..HONTEUX CES JUIFS DEMOCRATES QUI NE JURENT QUE SUR UN ETAT FATAH PARCE QU ILS ONT JURER ALLEGEANCE A LA GAUCHE TRAITRE ISRAELIENNE D OSLO QUI AURAIT DU ETRE JUGER COMME TRAITRES PAR LE LIKOUD VENU APRES ET HELAS LE LIKOUD A PREFERER HONORER OSLO ALORS QU IL AURAIT FALLU LE DETRUIRE ….VIVE BEN GVIR PM D ISRAEL §§§