La reconnaissance précipitée d’un État palestinien: un geste controversé et contre-productif

L’Irlande, l’Espagne et la Norvège ont officialisé mardi 28 mai la reconnaissance d’un État palestinien, cette initiative coordonnée des trois pays européens fait suite à des annonces en ce sens la semaine dernière. Elle porte à 145 le nombre d’États membres de l’ONU reconnaissant désormais la Palestine comme un État, selon un décompte palestinien. La reconnaissance par Madrid, Dublin et Oslo est perçue comme un geste fort pour soutenir la solution à deux États et faire pression sur Israël, malgré l’opposition du gouvernement Netanyahu. En représailles, Israël a rappelé ses ambassadeurs en Irlande et en Norvège.

Portée symbolique
Les dirigeants espagnol, irlandais et norvégien ont souligné la portée symbolique majeure de cette reconnaissance, espérant qu’elle incitera d’autres pays à suivre leur exemple. Ils mettent en avant le rôle historique joué par l’Espagne et la Norvège dans les négociations de paix des années 1990. Pedro Sánchez a qualifié cette décision de « nécessité » pour « parvenir à la paix » et rendre « justice historique » au peuple palestinien, tout en assurant qu’elle n’était « contre personne ».

Divisions au sein de l’UE
Si la Slovénie devrait également reconnaître prochainement la Palestine, la question divise profondément l’UE. Certains pays, comme la France et l’Allemagne, jugent qu’il n’est pas encore le bon moment ou conditionnent une telle reconnaissance à l’issue de négociations. D’autres États membres sont plus réticents, craignant que cela ne compromette définitivement le processus de paix. Le Royaume-Uni a évoqué une possible reconnaissance après un cessez-le-feu à Gaza.

En accusant l’Espagne d’être « complice » d’appels au génocide, Israël dénonce à juste titre le double discours des pays qui affirment vouloir la paix tout en légitimant des groupes comme le Hamas, ouvertement hostiles à l’existence même d’Israël. Cette reconnaissance prématurée d’un État palestinien revient à récompenser l’intransigeance et le rejet du dialogue plutôt qu’à encourager un rapprochement entre les parties.

Les défenseurs de la solution à deux États, plébiscitée par les grandes puissances arabes modérées, craignent que cette initiative ne renforce le Hamas dans son refus obstiné de reconnaître Israël. En se plaçant dans une logique unilatérale au lieu de privilégier les négociations de paix, ces pays européens fragilisent les efforts de résolution du conflit.

Il est certes légitime de vouloir mettre la pression sur Israël, mais cette reconnaissance précipitée ne fera qu’attiser les radicalismes des deux côtés. Au lieu d’imposer des décisions par le haut, la communauté internationale ferait mieux d’user de sa persuasion pour amener toutes les parties à reprendre le chemin des négociations, seule voie crédible pour une paix juste et durable au Proche-Orient.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Franck DEBANNER

L’Organisation des Nazis Unis vit ses derniers instants…
La reconnaissance d’un enclos à déchets par les déchets antijuifs du monde entier ne change rien à la détermination du peuple Juif.
Nous gardons notre totale confiance dans Celui Qui Ne Dort Ni Ne Sommeil.
Très bientôt ceux qui honorent la Justice vont exterminer les déchets antijuifs.
Aussi nombreux qu’ils soient. Zaccharie : la hafatarh du 1er jour de Souccoth

Israel

les deux pays catholiques, l’Espagne et l’Irlande étaient manipulés par le pape Jesuit qui est un antisemite acharné et en sa Guerre d’une Néo-inquisition.Cette sa Guerre folle est contre les : Juifs, Protestants, Chrétiens orthodoxes Hinduistes, Bouddhistes, les Catholiques libéraux et tout le Monde qui n’est pas soumis à ses genoux devant lui, le roi de Vatican et le « Roi des rois »…G.M. »- pape Jesuit de « Moyen Âge » …d’une Trinité » de trois couronnes cachées à son Jour « J  » de sa « Grande Victoire » et rétablissement d’une « Gouvernance Mondiale Papiale » comme c’était déjà au « Moyen Âge » de la vieille Inquisition en Europe… et actuellement cela est pour toute la Terre. Déjà, la bande mondiale de ces Jésuites, ont réussi d’infiltré d’un son serviteur Biden « Bidon » aux USA pour fair pour la troisième fois sa Grande Guerre (après la victime Napoléon et puis l’Hitler…) cette troisième Guerre contre l’Eglise orthodoxe, dont sa siège est à Moscou en Russie. Par cette Guerre Mondiale religieuse ce pape (surnommé une « Catastrophe » par des nombreux Catholiques eux-mêmes) il veux que la Loi Suprême Catholique domine sur toute la Terre… Pour cela, le pape à besoin en Général que : 1./Biden – « Bidon », son vieux serviteur, dès USA qu’il exploatera, jusqu’à but, toutes les pouvoirs et les Réserves Fédérales de Trésor d’or des USA. 2./ Iran et toutes les forces islamistes détruisent tous les Juifs dans le Monde et que l’État Hébreu sera réduit en cendres (qu’une Shoah Nucléaire Génocide ethnique Anti-Hébreu…? !…) 3./UNO /ONU /CIJ /CIP /ECHR /CEDH / UE /EU /Bruxelles /Strasbourg /Rome / London /R.F. etc. n’est sont qu’un « utile idiot esclave de service » pour ce pape Jesuit… tout cela n’est qu’une sa G.M.Fumée & qu’un Ombalage d’un « père Noël » sur un « Cheval de Troie » dans lequel se caché le Diable avec ses démons assassins… Parce que ce pape Jesuit jouant le « François », il a dit lui-même que pour lui, la vie n’est qu’un « Spectacle »… Malheureusement pour tous Juifs naïfs, et toute nôtre Terre de toutes ses richesses, libertés…& ISRAEL Shema I.H.W.H.