Ce film que le Qatar voudrait vous empêcher de regarder

3
4886
Image processed by CodeCarvings Piczard ### FREE Community Edition ### on 2017-10-20 23:06:26Z | http://piczard.com | http://codecarvings.com

 

Ce documentaire que le Qatar voudrait vous empêcher de regarder

« Qatar, guerre d’influence sur l’islam en Europe », ce soir à 20h50 sur Arte

Saïda Keller Messahli

Siège de Qatar Charity à Doha © Arte France


Arte diffuse ce soir le documentaire « Qatar, guerre d’influence sur l’islam en Europe ». Les journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot enquêtent sur les financements de l’émirat sur notre continent. Inquiétant.


Le film « Qatar, guerre d’influence sur l’islam en Europe » révèle la cartographie des investissements religieux du Qatar en Europe. Ce « softpower » vise les communautés musulmanes organisées en mosquées pour les « ré-islamiser ». Pour cela, Doha utilise la principale ONG de l’émirat, Qatar Charity. Au total jusqu’en 2017, ce sont près de 140 projets de mosquées, centres culturels islamiques, écoles et associations qui ont reçu la manne financière du Qatar. Mais cet argent n’est pas distribué au hasard. Il irrigue des associations et des personnalités qui gravitent dans la nébuleuse des Frères musulmans qui prônent un islam intégral et qui favorisent le communautariste.

L’enquête révèle l’ampleur géographique et surtout la sophistication de ces financements.

Ces projets financés par le Qatar

L’argent de Qatar Charity est dépensé aux quatre coins de l’Europe, parfois dans des lieux aussi inattendus que surprenants: Jersey, Luxembourg, Lugano, et même jusque dans le grand nord norvégien!

A lire aussi: « Les coulisses des mosquées en Suisse ne sont pas reluisantes »

Les pays les plus ciblés sont l’Italie (une cinquantaine de projets), la France (22 projets), l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Espagne et la Suisse. Les financements qatariens débordent l’Europe de l’Ouest et s’investissent également à l’Est: Pologne, Hongrie, Ukraine. Les imams ou recteurs de mosquées nient ou minimisent devant la caméra le financement qatari. Mais confrontés aux factures, ils le reconnaitront.

Dans la plupart des cas, il s’agit de financer des mosquées/centres culturels, lieux de vie pour une partie de la communauté musulmane conformément aux préceptes d’Hassan Al-Banna, le fondateur de la confrérie des Frères musulmans.

Ouvrages douteux dans les bibliothèques

Ces financements sont certes légaux – même s’il est rappelé que des valises de cash ont circulé entre la Suisse et la France au profit du centre de formation des imams de Château-Chinon, alors que ce projet prosélyte favorise le communautarisme localement et diffuse un islam rétrograde et conservateur.

A lire aussi: Les islamistes, passagers clandestins du progressisme

Le film reprend plusieurs citations du cheikh Youssef Al-Qaradawi, « pape des Frères musulmans » qui justifie qu’un mari puisse battre sa femme, que les homosexuels puissent être jetés du toit d’un immeuble ou que les juifs aient été remis à leur place par Hitler! Dans les bibliothèques de centres financés par Qatar Charity que les journalistes Chesnot, Sesquin et Malbrunot ont pu visiter, la littérature frériste figure en bonne place sur les étagères, y compris le sulfureux Sayid Qotb, idéologue du jihad dont l’héritage radical influencera des années plus tard Al-Qaïda.

La Suisse au cœur des interrogations

Avec l’embargo imposé par ses voisins en juin 2017, le Qatar a semble-t-il levé le pied sur son prosélytisme religieux. Il a fermé sa branche londonienne (Qatar Charity UK) qui était le quartier général de l’organisation pour toute l’Europe. Après cette enquête, Doha a décidé d’arrêter de financer un projet du Musée des Civilisations de l’Islam à la Chaux–de-Fonds en Suisse. Bref, comme si le Qatar voulait faire profil bas et redorer son blason.

Cependant, comme l’écrit encore le Canard Enchaîné le 18 septembre dernier : « Les autorités qataries se montrent vivement préoccupées par ce documentaire, déjà diffusé en Suisse et en Belgique… Quant à la chaîne Al-Jazira, appartenant à l’émir du Qatar, elle cherche avec insistance à acquérir les droits de diffusion internationaux du documentaire…»

Qatar, guerre d’influence sur l’islam en Europe, Arte, mardi 24 septembre à 20h50

Saïda Keller-Messahli a publié récemment La Suisse, plaque tournante de l’islamisme aux Editions Alphil.

3 COMMENTS

  1. Qatar est la racine de tous les mots de la planète. Maintenant, j’ai compris pourquoi les jeunes allaient a la mosquées, c’est sûrement pour un avantage matériel ou quelque chose dans ce genre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.