Yaakov Abou al-Qiaan, le riche homme d’affaires bedouin.

Publication autorisée: un homme d’affaires bédouin est accusé d’avoir fourni des informations à l’Iran.

L’accusé: Yaakov Abu al-Qi’an Mahura. C’est un homme d’affaires célèbre, l’un des plus grands entrepreneurs du Néguev et est considéré comme l’un des plus riches du secteur bédouin. Précédemment inscrit sur la liste du parti TLM de Boogie Yaalon, il est accusé de contact avec un agent étranger et de transmission d’informations à l’ennemi.

Le 10 juin 2021, Yaakov Abu al-Qian, un citoyen israélien vivant dans le Néguev, a été arrêté pour enquête conjointe par le Service général de sécurité et la police israélienne, soupçonné d’avoir eu des contacts illicites avec une source libano-irakienne et par son intermédiaire avec les renseignements iraniens…

Yaakov Abou al-Qiaan, le riche homme d’affaires bedouin.

L’enquête a révélé qu’Abu al-Qiaan, qui est proche de personnalités publiques en Israël, entretenait une relation de longue date avec Hyder al-Mashhadani, qui sert de liaison avec les services secrets iraniens. Dans le cadre de la connexion, Abu al-Qiaan lui a fourni des mises à jour sur ce qui se passe en Israël.

Le lien, entre les deux, tourne également, entre autres, dans les opportunités commerciales présumées dans les pays arabes de la région. L’enquête montre également qu’Abu al-Qi’an a demandé à un moment donné à rencontrer d’autres éléments au nom de Hyder, alors qu’il comprenait qu’il s’agissait d’éléments iraniens, et a même souligné le secret de la réunion prévue entre les parties. Finalement, malgré la volonté d’Abu al-Qiaan, cette rencontre n’a pas eu lieu.

L’enquête d’Abu al-Qi’an est terminée et aujourd’hui, le bureau du procureur du district sud a déposé un acte d’accusation sérieux devant le tribunal du district de Be’er Sheva pour contact avec un agent étranger et communication d’informations à l’ennemi.

Ancien candidat sur la liste de Yaalon

Il convient de noter que Yaakov Abu al-Qiaan est membre du parti de Boogie Ya’alon. Dans un message posté concernant Ya’alon sur Facebook il y a environ 3 ans, il a écrit: «Ils ont des références sérieuses d’actifs et de loyauté, les gens qui n’ont pas peur du travail acharné, des gens qui agissent même lorsque la caméra est éteinte». Puis Ya’alon a présenté Abu al-Qi’an et a écrit: « Ya’akov Abu al-Qi’an, l’un des plus importants de la communauté bédouine. Il s’est construit avec ses dix doigts, travaille très dur et fait beaucoup pour la communauté bédouine en particulier, et les membres des minorités en général ».

Le Général Boogie Yaalon, co-partenaire politique de Lapid.

En réponse à la publication, Ya’alon a déclaré: « La contribution d’Abu al-Qia’an était nettement inférieure au montant ci-dessus et a été intégralement remboursée, lorsque des questions ont commencé à se poser concernant la crédibilité des détails qu’il a fournis au parti, il a été décidé de rompre tout lien avec lui ». Lorsqu’on lui a  demandé si le don avait été signalé dans le rapport au contrôleur de l’État et renvoyé, Yaalon a répondu: «Affirmatif. Le don a été remis à l’organisation « Other Leadership » qui a précédé TLM, et le don et le remboursement ont été signalés à l’enquêteur».

La villa d’Abu al-Qi’an dans la ville de Hura.

 « Le fait qu’Abu al-Qi’an, un riche millionnaire proche de hauts responsables israéliens, ait transmis des informations à des responsables iraniens prouve que le nationalisme croissant dans la société bédouine n’est pas lié à des revendications de pauvreté et de statut, mais à des attitudes nationalistes et dangereuses. C’est le résultat quand on enfouit la tête dans le sable, et l’État d’Israël doit se réveiller de sa torpeur».

JForum ‒ Aroutz-20

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.