Attaque de drones sur une cérémonie militaire en Syrie : « 100 morts »

Une attaque de drone a eu lieu lors d’une cérémonie dans la ville de Homs, et en Syrie, il a été signalé que parmi les morts se trouvaient des militaires et des civils. Damas en a imputé la responsabilité aux « organisations terroristes armées soutenues par des entités internationales ». Le ministre syrien de la Défense a quitté le scène quelques minutes avant l’attaque

Une attaque de drone a eu lieu lors d’une cérémonie dans la ville de Homs, et en Syrie, il a été signalé que parmi les morts se trouvaient des militaires et des civils. Damas en a imputé la responsabilité aux « organisations terroristes armées soutenues par des entités internationales ». Le ministre syrien de la Défense a quitté le scène quelques minutes avant l’attaque

La Syrie a signalé jeudi midi une attaque de drone lors de la cérémonie de remise des diplômes d’un cours d’officier au Collège militaire de Homs, qui a entraîné la mort de dizaines de militaires et de civils. Le ministre syrien de la Défense, Ali Mahmoud Abbas, était également présent à la cérémonie, et selon des sources sécuritaires du pays, il a quitté les lieux quelques minutes avant l’attaque – et a survécu.

La cérémonie de remise des diplômes des officiers au Collège militaire de Homs avant l'attaque des organisations terroristesCérémonie de remise des diplômes du cours d’officier à Homs

La radio syrienne « Al-Sham », affiliée au régime syrien, a rapporté que 66 personnes avaient été tuées et 190 autres blessées. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, un groupe d’opposition syrien basé en Grande-Bretagne, plus de 100 militaires et civils ont été tués. Le ministère syrien de la Défense a confirmé que plusieurs militaires et civils avaient été tués, mais n’a pas précisé leur nombre exact, ajoutant que des dizaines d’autres avaient été blessés. L’armée syrienne a accusé « des organisations terroristes armées soutenues par des acteurs internationaux » d’être responsables du lancement de drones transportant des explosifs.
Selon des témoins sur place, l’explosion s’est produite immédiatement après la fin de la cérémonie. « Après la fin de la cérémonie, les gens sont descendus dans la cour et puis l’explosion est arrivée. Nous ne savons pas d’où elle vient, les corps sont tombés par terre », a déclaré à Reuters un Syrien qui a participé à la conception de la cérémonie.

La cérémonie de remise des diplômes des officiers au Collège militaire de Homs avant l'attaque des organisations terroristesLa cérémonie à Homs. Des militaires et des civils ont été tués

L’armée syrienne a déclaré à la suite de l’attaque que « le commandement général de l’armée considère cet acte lâche de terrorisme comme un acte criminel sans précédent et confirme qu’il répondra avec toute la force et la détermination contre ces organisations terroristes où qu’elles se trouvent ».
Il y a environ deux semaines , un média syrien affilié à l’opposition a rapporté que deux motocyclistes nommés Abu Jarrah Akasha et Abu Alaa Zahar avaient été tués par un missile lancé depuis un drone israélien dans la ville de Beit Jen, située à l’ouest de la capitale Damas. L’armée israélienne n’a pas répondu à ces informations.

JForum avec Eyal Arabid et les agences  www.ynet.co.il

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires