Anonymous revendique une cyberattaque d’envergure contre Israël

Dans un contexte de tensions croissantes au Proche-Orient, le groupe de hackers Anonymous affirme avoir mené une vaste opération de piratage contre les systèmes informatiques israéliens. Selon leurs allégations, publiées vendredi dernier, ils auraient réussi à s’infiltrer au cœur même du ministère de la Justice, dérobant un volume conséquent de données sensibles.

Le butin revendiqué par les pirates pro-palestiniens s’élèverait à 20 gigaoctets, comprenant plus de 233 000 documents confidentiels liés aux activités militaires israéliennes. Parmi ces fichiers, on retrouverait des PDF, des documents Word, des présentations PowerPoint et d’autres types de fichiers potentiellement compromettants.

Une vidéo diffusée par Anonymous semble corroborer leurs affirmations, exposant des extraits de présentations internes arborant les logos officiels de l’armée israélienne. Cependant, l’authenticité de ces documents n’a pas encore été vérifiée par des sources indépendantes.

De son côté, l’armée israélienne a tenu à minimiser la gravité de cet incident, jugeant peu probable une intrusion d’une telle ampleur dans ses systèmes hautement sécurisés. Les autorités évoquent plutôt une possible stratégie de « guerre psychologique » orchestrée par les pirates.

Cette attaque présumée s’inscrit dans un contexte de menaces cybernétiques accrues contre Israël. Plus tôt ce mois-ci, une source anonyme aurait également piraté le ministère de la Justice, dérobant près de 8 millions de fichiers contenant des données personnelles.

Face à cette recrudescence d’activités malveillantes, les responsables israéliens de la cybersécurité ont lancé une mise en garde, appelant la population à la plus grande vigilance en ligne. Des mesures renforcées ont été prises pour protéger les infrastructures numériques stratégiques du pays.

Si les affirmations d’Anonymous s’avéraient fondées, cet épisode constituerait l’une des plus importantes fuites de données militaires de l’histoire d’Israël, aggravant encore les tensions géopolitiques déjà vives dans la région.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires